Vous êtes ici : Accueil > À propos de l'arthrite > Les types d'arthrite de A à Z > Types > Arthrose > Symptômes et diagnostic de l’arthrose

Symptômes et diagnostic de l’arthrose

Osteoarthritis Symptoms and Diagnosis

Quels sont les signes et symptômes de l’arthrose?


Squelette qui montre les joints atteinds d'arthroseL’arthrose connaît ordinairement une évolution lente pouvant durer des mois ou des années. Au début, les symptômes de la maladie ont tendance à se manifester de façon intermittente. Au fil du temps, les dommages s’aggravent et les symptômes deviennent plus constants, pouvant même survenir au repos et perturber le sommeil. La bonne nouvelle, c’est que le traitement peut les atténuer, même s’il n’interrompt pas le processus de la maladie. Les symptômes peuvent toucher les articulations, mais peuvent aussi être extra-articulaires.

Les articulations le plus souvent affectées par l’arthrose sont les genoux, les hanches, les gros orteils et les articulations des mains et de la colonne vertébrale. L’arthrose se manifeste différemment d’une personne à l’autre, mais les symptômes les plus courants sont la douleur articulaire, les courbatures et la raideur matinale durant moins de 30 minutes, ainsi qu’une amplitude de mouvement réduite et, parfois, de l’enflure dans l’articulation touchée. Même si les symptômes peuvent apparaître et disparaître, la douleur peut s’aggraver avec le temps puisque l’arthrose est une maladie évolutive.

Voici certains des symptômes articulaires qui accompagnent souvent l’arthrose :

  • Douleur articulaire

    Il se peut que vous ressentiez une douleur lorsque vous sollicitez intensément votre articulation, et un soulagement au repos. Plus la maladie progresse, plus la douleur peut être déclenchée par des activités ordinaires. Elle peut devenir imprévisible et se manifester pendant les périodes de repos ou de sommeil. La douleur que vous ressentez n’est pas nécessairement représentative de la gravité de l’arthrose observée à la radiographie : la douleur est un phénomène complexe qui dépend à la fois de l’état de votre articulation et de facteurs externes, comme la force des muscles voisins, la génétique, l’activité physique, le sommeil et l’humeur.

  • Raideur articulaire

    L’articulation peut devenir raide si vous ne l’utilisez pas pendant un certain temps, par exemple, quand vous vous levez le matin ou quand vous restez longtemps en position assise. Cette raideur ne dure habituellement pas plus de 30 minutes. (Si la raideur perdure, parlez-en à votre médecin.)

  • Enflure articulaire

    Vous remarquerez peut-être une augmentation de la taille des articulations atteintes. Ce phénomène peut être causé par une accumulation de liquide dans l’articulation (inflammation) ou par une excroissance osseuse (souvent présente dans les articulations touchées des doigts et du gros orteil).

  • Crépitation articulaire

    Il est possible que vous ayez une sensation de grincement ou que vous entendiez un son de craquement lorsque vous utilisez votre articulation.

  • Instabilité articulaire

    Les articulations comme le genou ou la hanche peuvent vous donner l’impression de céder ou de se déformer.

  • Dysfonctionnement articulaire

    L’articulation ne fonctionne pas aussi bien qu’elle le devrait, en raison de la douleur ou parce que l’amplitude de mouvement est réduite :

    • Mains –Vous pouvez avoir de la difficulté à exécuter des mouvements qui exigent de la finesse, comme attacher des boutons, écrire avec un crayon ou saisir des poignées de porte.
    • Hanches – Vous pouvez avoir du mal à accomplir des activités quotidiennes, comme marcher, entrer dans une voiture ou en sortir, ou enfiler vos chaussures.
    • Genoux – Vous pouvez avoir peine à marcher, à vous lever d’une chaise, à vous accroupir, à vous asseoir sur vos genoux ou à monter un escalier.
Woman with osteoarthritis knee pain

Voici les symptômes possibles qui ne touchent pas l’articulation :

  • Perturbation du sommeil

    Les symptômes de l’arthrose peuvent perturber votre sommeil, ce qui peut en retour les aggraver et réduire votre capacité à affronter la maladie.

  • Perturbation de l’humeur

    Les symptômes de l’arthrose peuvent nuire à votre humeur. Les troubles de santé mentale, comme la dépression et l’anxiété, sont beaucoup plus courants chez les personnes souffrant de douleur chronique et peuvent aggraver la douleur et nuire à la santé globale.

  • Fatigue

    Il arrive souvent que les personnes vivant avec des douleurs intenses causées par l’arthrose éprouvent un niveau de fatigue élevé (fatigue aiguë, épuisement).

  • Qualité de vie réduite

    L’arthrose peut compliquer les activités et les relations interpersonnelles qui vous font aimer la vie, ce qui réduit votre qualité de vie générale.

  • Sensibilisation à la douleur

    Les symptômes de certaines personnes atteintes d’arthrose sont aggravés par un processus appelé sensibilisation à la douleur, qui est causé par une interprétation anormale de la douleur par le système nerveux central. C’est comme si le « volume » de votre système de douleur avait été monté et que le bouton était resté coincé, comme celui d’un poste de radio. Vous pouvez donc ressentir une douleur exagérée en réaction à un déclencheur douloureux ou une douleur en réaction à un déclencheur non douloureux, comme un toucher léger. Vous pouvez même ressentir une douleur constante sans déclencheur. La sensibilisation à la douleur, ou douleur persistante, peut envahir la vie d’une personne. Vos sensations de douleur peuvent s’étendre à l’extérieur de votre articulation et se généraliser (p. ex. dans toute la jambe touchée). Vous pouvez aussi ressentir des symptômes neurologiques, comme des picotements et des sensations ressemblant à une décharge électrique. Consultez votre médecin pour vérifier si ces symptômes sont causés par votre arthrite ou par un autre problème médical. Il est très important de comprendre qu’il est possible de ramener le volume de la douleur à son niveau normal grâce à des stratégies de prise en charge personnelle, comme de l’exercice régulier, un sommeil optimal et des techniques de réduction du stress, ce qui requiert toutefois temps et efforts. Les médicaments conçus pour le système nerveux central peuvent aussi s’avérer bénéfiques. Votre fournisseur de soins de santé peut vous aider dans ce processus.

Fatigued person with osteoarthritis

Content divder

Comment établit-on le diagnostic d’arthrose?


Diagnosing osteoarthritis with a x-rayIl n’existe pas de test de dépistage spécifique de l’arthrose. Le diagnostic peut être posé en fonction de vos symptômes et des résultats d’un examen physique. Si vous avez plus de 40 ans et que vous présentez des symptômes typiques d’arthrose, votre médecin ne vous fera sûrement pas passer de radiographies. Cependant, il est utile de savoir que les symptômes de l’arthrose ne sont pas toujours indicateurs de ce que montrent les radiographies. Par exemple, au premier stade de l’arthrose, les radiographies pourraient ne pas refléter les symptômes que vous éprouvez, tandis que plus tard dans l’évolution de la maladie, elles pourraient révéler des dommages qui semblent plus graves que vos symptômes.

Content divder

Quels sont les facteurs de risque de l’arthrose?


Certains facteurs peuvent augmenter vos risques de développer l’arthrose :

  • Âge

    Le risque d’arthrose augmente avec l’âge. Cela ne veut pas dire pour autant que la maladie est une conséquence inévitable du vieillissement, puisque de nombreuses personnes vieillissent sans présenter de symptômes d’arthrose.

  • Sexe

    Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à développer l’arthrose.

  • Antécédents familiaux

    La génétique peut contribuer au développement de l’arthrose. Par contre, vous ne développerez pas nécessairement la maladie si un membre de votre famille en est atteint.

  • Surpoids

    L’excès de poids peut augmenter les risques d’arthrose de plusieurs façons. Il exerce une pression supplémentaire sur vos articulations portantes, comme vos pieds, vos genoux et vos hanches. Il accroît aussi les risques de blessure ainsi que le rythme de dégénérescence. De plus, les tissus adipeux peuvent libérer dans votre corps des substances capables d’augmenter l’inflammation dans les articulations.

  • Blessures

    L’arthrose peut survenir dans des articulations qui ont été endommagées à la suite d’une blessure sportive ou d’un accident.

  • Métiers

    Les personnes qui exercent régulièrement une pression sur une articulation en particulier, comme les athlètes de haut niveau, les danseurs, les opérateurs de machinerie lourde et les travailleurs de la construction, sont plus susceptibles de développer l’arthrose.

  • Désaxation ou déformation articulaire

    Certaines personnes nées avec des articulations malformées ou dont les articulations se sont déformées au cours de leur vie sont plus susceptibles d’avoir l’arthrose.

  • Faiblesse musculaire

    La faiblesse des structures de support autour de l’articulation, comme les muscles et les ligaments, peut augmenter le risque d’arthrose.

  • Mode de vie sédentaire

    la sédentarité augmente votre risque de développer l’arthrose

Woman with osteoarthritis

Content divder

Qu’est-ce que le parcours du patient atteint d’arthrose?


Diagnosing osteoarthritis with doctorIl s’agit de la suite d’événements que le patient atteint d’arthrose vit, à partir des premiers signes ou symptômes en passant par le diagnostic et, plus tard, le traitement et la gestion de la maladie. Toutes les étapes ne s’appliquent pas à tous, mais grâce à ce guide, vous saurez un peu plus à quoi vous attendre et comment gérer efficacement votre arthrose.

 

Content divder

L’arthrose est-elle fréquente?


5 millions de Canadiens vivent avec l'arthriteL’arthrose est la forme d’arthrite la plus courante, et près de cinq millions de Canadiens en sont atteints. C’est une personne sur six. En outre, ce chiffre augmente : on estime qu’un Canadien sur quatre sera atteint d’arthrose en 2035 et un nouveau diagnostic est posé toutes les 60 secondes.

 

 

Sectional divder

En découvrir plus


Symptômes et diagnostic

Savoir reconnaître les signes et les symptômes de l’arthrose et en apprendre davantage sur ses causes, les facteurs de risque qui y sont liés ainsi que la façon dont le diagnostic d’arthrose est établi. Savoir reconnaître les signes et les symptômes de l’arthrose et en apprendre davantage sur ses causes, les facteurs de risque qui y sont liés ainsi que la façon dont le diagnostic d’arthrose est établi.

Prise en charge personnelle

Des mesures relatives au style de vie que vous pouvez prendre pour gérer vous-même votre arthrose, notamment les exercices thérapeutiques, l’activité physique, la gestion du poids et la saine alimentation. Des mesures relatives au style de vie que vous pouvez prendre pour gérer vous-même votre arthrose, notamment les exercices thérapeutiques, l’activité physique, la gestion du poids et la saine alimentation.

Traitements

Les options de traitements disponibles contre l’arthrose comme les modifications qu’on apporte nous-mêmes à notre style de vie, les médicaments en vente libre, ceux sur ordonnance, les thérapies et la chirurgie. Les options de traitements disponibles contre l’arthrose comme les modifications qu’on apporte nous-mêmes à notre style de vie, les médicaments en vente libre, ceux sur ordonnance, les thérapies et la chirurgie.

Ressources pour les cliniciens

Des ressources, des outils et des guides qui visent à aider les professionnels de la santé à diagnostiquer la maladie et prendre en charge les cas d’arthrose. Des ressources, des outils et des guides qui visent à aider les professionnels de la santé à diagnostiquer la maladie et prendre en charge les cas d’arthrose.

Content divider

Cette ressource a été mise à jour en février 2021 avec les conseils des experts suivants :

Dre Sarah Ward, M.D., FRCSC
Chirurgienne orthopédiste, département de chirurgie orthopédique
Hôpital St. Michael’s
Professeure adjointe, département de chirurgie
Université de Toronto

Membres du comité directeur de l’Alliance canadienne des arthritiques, notamment :

  • Linda Wilhelm
  • Janet Gunderson
  • Therese Lane
  • Louise Crane

Sectional divider

Cette ressource a été réalisée grâce à des subventions éducatives sans restriction de :

Logo de l'Alliance de l'arthrite du Canada
Logo du sponsor Pfizer