Vous êtes ici : Accueil > Impliquez-vous > Pourquoi donner > Vos retombées à l’échelle locale

Vos retombées à l’échelle locale


Grâce à l’appui de nos généreux donateurs à l’échelle nationale, la Société de l’arthrite combat le feu de l’arthrite par la recherche, la défense de la cause, l’innovation, l’information et le soutien dans chaque province et territoire du Canada. Ensemble, nous générons des retombées d’un océan à l’autre.

Colombie-Britannique

BC flagL’arthrite est la maladie chronique la plus courante au Canada et entraîne des répercussions sur la vie d’environ 750 000 Britanno-Colombiens. La Société de l’arthrite s’est engagée à aider tous les Canadiens à combattre le feu de l’arthrite par la recherche, la défense de la cause, l’innovation, l’information et le soutien.

Recherche

Le soutien des donateurs nous permet de poursuivre les investissements dans la recherche afin de mieux comprendre, diagnostiquer et traiter l’arthrite, dans le but, un jour, de l’éradiquer pour de bon.

Parmi les chercheurs que nous avons financés en 2021-2022 figurent :

  • La Dre Lori Tucker, de l’Université de la Colombie-Britannique, qui met au point une approche personnalisée des décisions relatives au traitement des enfants atteints d’arthrite.

  • Enoli De Silva, candidate au doctorat à l’Université de Colombie-Britannique, qui étudie le rôle que jouent les plaquettes sanguines dans l’inflammation et le développement de la polyarthrite rhumatoïde.

Développements récents de la recherche :

  • Jackie Whittaker, Ph. D., chercheuse à l’Université de la Colombie-Britannique et chez Arthritis Research Canada, et Christina Le, candidate au doctorat, ont découvert que la qualité de vie des jeunes et des jeunes adultes ayant subi une blessure au genou liée au sport est dégradée, même après une période de 3 à 12 ans après la blessure, une des percées dont il est mention dans notre article Les 10 principales percées de la recherche en 2021.

  • Mark Harrison, Ph. D., chercheur à l’Université de la Colombie-Britannique, a découvert qu’un modèle de soins multidisciplinaire semble davantage efficace pour les personnes atteintes d’arthrite inflammatoire, une des percées dont il est mention dans notre article Les 10 principales percées de la recherche en 2021.

  • Mary De Vera, Ph. D., chercheuse à l’Université de la Colombie-Britannique et chez Arthritis Research Canada, a découvert que les personnes atteintes de la goutte sont plus susceptibles de développer la dépression et de l’anxiété comparativement aux personnes qui ne sont pas affectées par cette maladie douloureuse, une des percées dont il est mention dans notre article Les 10 principales percées de la recherche en 2021.

En savoir davantage sur la recherche

Défense de la cause

Nous plaidons devant tous les niveaux de gouvernement au sujet des questions les plus urgentes, touchant les personnes atteintes d’arthrite, leurs familles et leurs proches aidants.

  • Au début de la pandémie de COVID-19, 1 000 Britanno-Colombiens se sont mobilisés et ont demandé de toute urgence aux gouvernements et aux représentants politiques de se pencher sur des problèmes liés à l’arthrite, notamment l’accès aux médicaments et la réduction des délais d’attente pour les arthroplasties.

  • Notre campagne de défense de la cause en ligne, lancée avant les élections provinciales d’octobre 2020, a encouragé 400 personnes à envoyer des lettres aux chefs de partis demandant à tous les partis de faire de l’arthrose une priorité en mettant l’accent sur la réduction des temps d’attente pour l’arthroplastie.

En savoir davantage sur la défense de la cause

Information et soutien

Tirant parti de l’expertise des professionnels de la santé, notre matériel d’information, nos ressources et nos outils fournissent des renseignements fiables et axés sur les patients à des milliers de personnes de la Colombie-Britannique. En 2020-2021 :

  • 6 400 personnes de plus de 410 villes et villages de la Colombie-Britannique ont participé aux Conversations sur l’arthrite.

  • Plus de 120 000 personnes de la Colombie-Britannique ont effectué des recherches sur notre site Web afin de trouver de l’information et du soutien.

  • 200 personnes de la Colombie-Britannique ont eu accès à un soutien direct et personnalisé grâce à notre Ligne d’information sur l’arthrite.

En savoir davantage sur l'information et soutien

Alberta

AlbertaL’arthrite est la maladie chronique la plus courante au Canada et entraîne des répercussions sur la vie d’environ 650 000 Albertains. La Société de l’arthrite s’est engagée à aider tous les Canadiens à combattre le feu de l’arthrite par la recherche, la défense de la cause, l’innovation, l’information et le soutien.

Recherche

Le soutien des donateurs nous permet de poursuivre les investissements dans la recherche afin de mieux comprendre, diagnostiquer et traiter l’arthrite, dans le but, un jour, de l’éradiquer pour de bon.

Parmi les chercheurs que nous avons financés en 2021-2022 figurent :

  • Walter Herzog, Ph. D., de l’Université de Calgary, qui examine si l’on peut prévenir l’arthrose en s’attaquant à l’obésité par le biais d’un régime alimentaire et de l’exercice physique.

  • Lauren Beaupre, Ph. D., de l’Université de l’Alberta, qui met à l’essai un programme virtuel de réadaptation sur l’arthrite utilisant une technologie de téléphone intelligent afin d’en vérifier la faisabilité et l’efficacité, et ainsi améliorer les résultats des patients vivant en régions rurales.

Développements récents de la recherche :

  • Darren Mazzei, stagiaire à l’Université de Calgary, a récemment constaté que des programmes d’exercices supervisés pour les personnes atteintes d’arthrose du genou ou de la hanche présentent des avantages pour la santé et sont rentables, une des percées dont il est mention dans notre article Les 10 principales percées de la recherche en 2021.

En savoir davantage sur la recherche

Défense de la cause

Nous plaidons devant tous les niveaux de gouvernement au sujet des questions les plus urgentes, touchant les personnes atteintes d’arthrite, leurs familles et leurs proches aidants.

  • Au début de la pandémie de COVID-19, 500 Albertains se sont mobilisés et ont demandé de toute urgence aux gouvernements et aux représentants politiques de se pencher sur des problèmes liés à l’arthrite, notamment l’accès aux médicaments et la réduction des délais d’attente pour les arthroplasties.

En savoir davantage sur la défense de la cause

Information et soutien

Tirant parti de l’expertise des professionnels de la santé, notre matériel d’information, nos ressources et nos outils fournissent des renseignements fiables et axés sur les patients à des milliers de personnes de l’Alberta. En 2020-2021 :

  • 4 100 personnes de plus de 100 villes et villages de l’Alberta ont participé aux Conversations sur l’arthrite.

  • En 2020-2021, 67 000 personnes de l’Alberta ont effectué des recherches sur notre site Web afin de trouver de l’information et du soutien.

  • En 2020-2021, 150 personnes de l’Alberta ont eu accès à un soutien direct et personnalisé grâce à notre Ligne d’information sur l’arthrite.

En savoir davantage sur l'information et soutien

Saskatchewan

SaskatchewanL’arthrite est la maladie chronique la plus courante au Canada et entraîne des répercussions sur la vie d’environ 200 000 Saskatchewanais. La Société de l’arthrite s’est engagée à aider tous les Canadiens à combattre le feu de l’arthrite par la recherche, la défense de la cause, l’innovation, l’information et le soutien.

Recherche

Le soutien des donateurs nous permet de poursuivre les investissements dans la recherche afin de mieux comprendre, diagnostiquer et traiter l’arthrite, dans le but, un jour, de l’éradiquer pour de bon.

Parmi les chercheurs que nous avons financés en 2021-2022 figurent :

  • Emily McWalter, Ph. D., de l’Université de la Saskatchewan, qui utilise l’imagerie par résonance magnétique (IRM) pour étudier la dégénérescence précoce des articulations liée à l’arthrose, sa progression et l’influence des traitements.

En savoir davantage sur la recherche

Défense de la cause

Nous plaidons devant tous les niveaux de gouvernement au sujet des questions les plus urgentes, touchant les personnes atteintes d’arthrite, leurs familles et leurs proches aidants.

  • Au début de la pandémie de COVID-19, 100 Saskatchewanais se sont mobilisés et ont demandé de toute urgence aux gouvernements et aux représentants politiques de se pencher sur des problèmes liés à l’arthrite, notamment l’accès aux médicaments et la réduction des délais d’attente pour les arthroplasties.

En savoir davantage sur la défense de la cause

Information et soutien

Tirant parti de l’expertise des professionnels de la santé, notre matériel d’information, nos ressources et nos outils fournissent des renseignements fiables et axés sur les patients à des milliers de personnes de la Saskatchewan. En 2020-2021 :

  • 900 personnes de plus de 40 villes et villages de la Saskatchewan ont participé aux Conversations sur l’arthrite.

  • 19 000 personnes de la Saskatchewan ont effectué des recherches sur notre site Web afin de trouver de l’information et du soutien.

  • 90 personnes de la Saskatchewan ont eu accès à un soutien direct et personnalisé grâce à notre Ligne d’information sur l’arthrite.

En savoir davantage sur l'information et soutien

Manitoba

MB FlagL’arthrite est la maladie chronique la plus courante au Canada et entraîne des répercussions sur la vie d’environ 200 000 Manitobains. La Société de l’arthrite s’est engagée à aider tous les Canadiens à combattre le feu de l’arthrite par la recherche, la défense de la cause, l’innovation, l’information et le soutien.

Recherche

Le soutien des donateurs nous permet de poursuivre les investissements dans la recherche afin de mieux comprendre, diagnostiquer et traiter l’arthrite, dans le but, un jour, de l’éradiquer pour de bon.

Parmi les chercheurs que nous avons financés en 2021-2022 figurent :

  • Le Dr Liam O’Neil, de l’Université du Manitoba, qui étudie le rôle des globules blancs, appelés neutrophiles, dans le développement de la polyarthrite rhumatoïde.

Développements récents de la recherche :

  • La Dre Lily Lim, de l’Université du Manitoba, a récemment découvert que les étudiants atteints d’arthrite juvénile réussissaient moins bien que leurs pairs de 12e année aux tests standardisés de mathématiques et de langue, indépendamment de leurs facteurs sociodémographiques et des troubles de santé mentale courants chez les enfants, une des percées dont il est mention dans notre article Les 10 principales percées de la recherche en 2021.

En savoir davantage sur la recherche

Défense de la cause

Nous plaidons devant tous les niveaux de gouvernement au sujet des questions les plus urgentes, touchant les personnes atteintes d’arthrite, leurs familles et leurs proches aidants.

  • Au début de la pandémie de COVID-19, 200 Manitobains se sont mobilisés et ont demandé de toute urgence aux gouvernements et aux représentants politiques de se pencher sur des problèmes liés à l’arthrite, notamment l’accès aux médicaments et la réduction des délais d’attente pour les arthroplasties.

  • Au début de l’année 2021, nous avons été heureux d’apprendre que le Manitoba annonçait une augmentation des capacités de prise en charge chirurgicale afin de remédier aux retards pressants pour les arthroplasties.

En savoir davantage sur la défense de la cause

Information et soutien

Tirant parti de l’expertise des professionnels de la santé, notre matériel d’information, nos ressources et nos outils fournissent des renseignements fiables et axés sur les patients à des milliers de personnes du Manitoba. En 2020-2021 :

  • 1 800 personnes de plus de 40 villes et villages du Manitoba ont participé aux Conversations sur l’arthrite.

  • 22 000 personnes du Manitoba ont effectué des recherches sur notre site Web afin de trouver de l’information et du soutien.

  • 80 personnes du Manitoba ont eu accès à un soutien direct et personnalisé grâce à notre Ligne d’information sur l’arthrite.

En savoir davantage sur l'information et soutien

Ontario

OntarioL’arthrite est la maladie chronique la plus courante au Canada et entraîne des répercussions sur la vie d’environ 2,3 millions d’Ontariens. La Société de l’arthrite s’est engagée à aider tous les Canadiens à combattre le feu de l’arthrite par la recherche, la défense de la cause, l’innovation, l’information et le soutien.

Recherche

Le soutien des donateurs nous permet de poursuivre les investissements dans la recherche afin de mieux comprendre, diagnostiquer et traiter l’arthrite, dans le but, un jour, de l’éradiquer pour de bon.

Parmi les chercheurs que nous avons financés en 2021-2022 figurent :

  • Le Dr Robert Rottapel, du Réseau universitaire de santé, qui étudie un nouveau syndrome inflammatoire infantile.

  • Cheryle Séguin, Ph. D., de la Western University, qui étudie les liens entre l’obésité, les changements de certaines protéines, la dégénérescence des disques intervertébraux et les douleurs lombaires.

Développements récents de la recherche :

  • Arif Jetha, Ph. D., chercheur à l’Institut re cherche sur le travail et la santé, a découvert que la pandémie de COVID-19 a contribué à des pertes d’emploi parmi les jeunes adultes atteints d’arthrite et a créé des obstacles à l’accès aux soins de santé et aux traitements, une des percées dont il est mention dans notre article Les 10 principales percées de la recherche en 2021.

  • Sowmya Viswanathan, Ph. D., du Réseau universitaire de santé de Toronto et de l’Université de Toronto, et la stagiaire Mable Wing Yan Chan ont créé un nouvel outil pour évaluer les traitements de l’arthrose en laboratoire, ce qui pourrait accélérer les essais et le développement de nouveaux médicaments, une des percées dont il est mention dans notre article Les 10 principales percées de la recherche en 2021.

En savoir davantage sur la recherche

Défense de la cause

Nous plaidons devant tous les niveaux de gouvernement au sujet des questions les plus urgentes, touchant les personnes atteintes d’arthrite, leurs familles et leurs proches aidants.

  • Au début de la pandémie de COVID-19, 1 900 Ontariens se sont mobilisés et ont demandé de toute urgence aux gouvernements et aux représentants politiques de se pencher sur des problèmes liés à l’arthrite, notamment l’accès aux médicaments et la réduction des délais d’attente pour les arthroplasties.

  • Nous nous sommes assurés que le gouvernement provincial entend ces priorités en participant à de nombreuses réunions et discussions avec le ministre de la Santé, les porte-parole en matière de santé et les députés provinciaux.

  • Nous avons collaboré avec l’Association ontarienne de rhumatologie afin de régler les problèmes liés à la politique sur les biosimilaires, aux pénuries de médicaments et aux soins virtuels.

En savoir davantage sur la défense de la cause

Information et soutien

Tirant parti de l’expertise des professionnels de la santé, notre matériel d’information, nos ressources et nos outils fournissent des renseignements fiables et axés sur les patients à des milliers de personnes de l’Ontario. En 2020-2021 :

  • 16 000 personnes de plus de 460 villes et villages de l’Ontario ont participé aux Conversations sur l’arthrite.

  • Plus de 300 000 personnes de l’Ontario ont effectué des recherches sur notre site Web afin de trouver de l’information et du soutien.

  • 900 Ontariens ont eu accès à un soutien direct et personnalisé grâce à notre Ligne d’information sur l’arthrite.

En savoir davantage sur l'information et soutien

Québec

QuebecL’arthrite est la maladie chronique la plus courante au Canada et entraîne des répercussions sur la vie d’environ 1,25 million de Québécois. La Société de l’arthrite s’est engagée à aider tous les Canadiens à combattre le feu de l’arthrite par la recherche, la défense de la cause, l’innovation, l’information et le soutien.

Recherche

Le soutien des donateurs nous permet de poursuivre les investissements dans la recherche afin de mieux comprendre, diagnostiquer et traiter l’arthrite, dans le but, un jour, de l’éradiquer pour de bon.

Parmi les chercheurs que nous avons financés en 2021-2022 figurent :

  • Fawzi Aoudjit, Ph. D., de l’Université Laval, qui cible le mouvement des cellules inflammatoires pour traiter la polyarthrite rhumatoïde.
  • La Dre Évelyne Vinet, du Centre universitaire de santé McGill, qui étudie l’innocuité des médicaments biologiques lors d’une grossesse.

Développements récents de la recherche :

  • La Dre Maria Fernandes, une chercheuse de l’Université Laval, a récemment découvert comment une protéine peut aider à contrer les réponses inflammatoires observées dans la goutte et d’autres types d’arthrite inflammatoire, une des percées dont il est mention dans notre article Les 10 principales percées de la recherche en 2021.

En savoir davantage sur la recherche

Défense de la cause

Nous plaidons devant tous les niveaux de gouvernement au sujet des questions les plus urgentes, touchant les personnes atteintes d’arthrite, leurs familles et leurs proches aidants.

  • Au début de la pandémie de COVID-19, 900 Québécois se sont mobilisés et ont demandé de toute urgence aux gouvernements et aux représentants politiques de se pencher sur des problèmes liés à l’arthrite, notamment l’accès aux médicaments et la réduction des délais d’attente pour les arthroplasties.

En savoir davantage sur la défense de la cause

Information et soutien

Tirant parti de l’expertise des professionnels de la santé, notre matériel d’information, nos ressources et nos outils fournissent des renseignements fiables et axés sur les patients à des milliers de personnes du Québec. En 2020-2021 :

  • Environ 12 000 personnes de plus de 600 villes et villages du Québec ont participé aux Conversations sur l’arthrite.

  • Plus de 400 000 personnes du Québec ont effectué des recherches sur notre site Web afin de trouver de l’information et du soutien.

  • Des centaines de personnes du Québec ont eu accès à un soutien direct et personnalisé grâce à notre Ligne d’information sur l’arthrite.

En savoir davantage sur l'information et soutien

Nouveau-Brunswick

New-Brunswick flagL’arthrite est la maladie chronique la plus courante au Canada et entraîne des répercussions sur la vie d’environ 150 000 Néo-Brunswickois. La Société de l’arthrite s’est engagée à aider tous les Canadiens à combattre le feu de l’arthrite par la recherche, la défense de la cause, l’innovation, l’information et le soutien.

Recherche

Le soutien des donateurs nous permet de poursuivre les investissements dans la recherche afin de mieux comprendre, diagnostiquer et traiter l’arthrite, dans le but, un jour, de l’éradiquer pour de bon.

Bien que la Société de l’arthrite ne finance actuellement aucun projet de recherche actif au Nouveau-Brunswick, les résultats des recherches de partout au pays auront une incidence sur tous les Canadiens vivant avec cette maladie, comme les découvertes présentées dans notre article Les 10 principales percées de la recherche en 2021.

En savoir davantage sur la recherche

Défense de la cause

Nous plaidons devant tous les niveaux de gouvernement au sujet des questions les plus urgentes, touchant les personnes atteintes d’arthrite, leurs familles et leurs proches aidants.

  • Au début de la pandémie de COVID-19, 100 Néo-Brunswickois se sont mobilisés et ont demandé de toute urgence aux gouvernements et aux représentants politiques de se pencher sur des problèmes liés à l’arthrite, notamment l’accès aux médicaments et la réduction des délais d’attente pour les arthroplasties.

  • Des lettres ont été envoyées aux chefs des partis du Nouveau-Brunswick à l’occasion des élections provinciales de septembre 2020, plaidant pour une amélioration des délais d’attente pour les arthroplasties. Le parti réélu a publié un plan pour s’attaquer au problème.

En savoir davantage sur la défense de la cause

Information et soutien

Tirant parti de l’expertise des professionnels de la santé, notre matériel d’information, nos ressources et nos outils fournissent des renseignements fiables et axés sur les patients à des milliers de personnes du Nouveau-Brunswick. En 2020-2021 :

  • Environ 1 300 personnes d’au moins 90 villes et villages du Nouveau-Brunswick ont participé aux Conversations sur l’arthrite.

  • Plus de 23 000 personnes du Nouveau-Brunswick ont effectué des recherches sur notre site Web afin de trouver de l’information et du soutien.

  • 18 personnes du Nouveau-Brunswick ont eu accès à un soutien direct et personnalisé grâce à notre Ligne d’information sur l’arthrite.

En savoir davantage sur l'information et soutien

Île-du-Prince-Édouard

PEI flagL’arthrite est la maladie chronique la plus courante au Canada et entraîne des répercussions sur la vie d’environ 25 000 Prince-Édouardiens. La Société de l’arthrite s’est engagée à aider tous les Canadiens à combattre le feu de l’arthrite par la recherche, la défense de la cause, l’innovation, l’information et le soutien.

Recherche

Le soutien des donateurs nous permet de poursuivre les investissements dans la recherche afin de mieux comprendre, diagnostiquer et traiter l’arthrite, dans le but, un jour, de l’éradiquer pour de bon.

Bien que la Société de l’arthrite ne finance actuellement aucun projet de recherche actif à l’Île-du-Prince-Édouard, les résultats des recherches de partout au pays auront une incidence sur tous les Canadiens vivant avec cette maladie, comme les découvertes présentées dans notre article Les 10 principales percées de la recherche en 2021.

En savoir davantage sur la recherche

Défense de la cause

Nous plaidons devant tous les niveaux de gouvernement au sujet des questions les plus urgentes, touchant les personnes atteintes d’arthrite, leurs familles et leurs proches aidants.

  • Au début de la pandémie de COVID-19, 20 Prince-Édouardiens se sont mobilisés et ont demandé de toute urgence aux gouvernements et aux représentants politiques de se pencher sur des problèmes liés à l’arthrite, notamment l’accès aux médicaments et la réduction des délais d’attente pour les arthroplasties.

  • Pendant plusieurs années, la Société de l’arthrite et ses partenaires ont plaidé pour l’embauche d’un rhumatologue à l’Île-du-Prince-Édouard – un objectif que nous avons atteint en 2020.

En savoir davantage sur la défense de la cause

Information et soutien

Tirant parti de l’expertise des professionnels de la santé, notre matériel d’information, nos ressources et nos outils fournissent des renseignements fiables et axés sur les patients à des milliers de personnes de l’Île-du-Prince-Édouard. En 2020-2021 :

  • Environ 400 personnes d’au moins 25 villes et villages de l’Île-du-Prince-Édouard ont participé aux Conversations sur l’arthrite.

  • Près de 5 000 personnes de l’Île-du-Prince-Édouard ont effectué des recherches sur notre site Web afin de trouver de l’information et du soutien.

  • 6 personnes de l’Île-du-Prince-Édouard ont eu accès à un soutien direct et personnalisé grâce à notre Ligne d’information sur l’arthrite.

En savoir davantage sur l'information et soutien

Nouvelle-Écosse

Nova ScotiaL’arthrite est la maladie chronique la plus courante au Canada et entraîne des répercussions sur la vie d’environ 200 000 Néo-Écossais. La Société de l’arthrite s’est engagée à aider tous les Canadiens à combattre le feu de l’arthrite par la recherche, la défense de la cause, l’innovation, l’information et le soutien.

Recherche

Le soutien des donateurs nous permet de poursuivre les investissements dans la recherche afin de mieux comprendre, diagnostiquer et traiter l’arthrite, dans le but, un jour, de l’éradiquer pour de bon.

Parmi les chercheurs que nous avons financés en 2021-2022 figurent :

  • Rebecca Moyer, Ph. D., de l’Université Dalhousie, qui dirige des recherches visant à inciter les personnes atteintes d’arthrose du genou à passer à l’action pour améliorer leur état de santé.

  • Une équipe comprenant le Dr John Hanly, de la clinique du lupus de l’Université Dalhousie, qui réalise une étude nationale sur l’impact de la COVID-19 sur les personnes atteintes d’arthrite. Pas moins de 260 patients de la clinique participent à l’étude.

En savoir davantage sur la recherche

Défense de la cause

Nous plaidons devant tous les niveaux de gouvernement au sujet des questions les plus urgentes, touchant les personnes atteintes d’arthrite, leurs familles et leurs proches aidants.

  • Au début de la pandémie de COVID-19, 200 Néo-Écossais se sont mobilisés et ont demandé de toute urgence aux gouvernements et aux représentants politiques de se pencher sur des problèmes liés à l’arthrite, notamment l’accès aux médicaments et la réduction des délais d’attente pour les arthroplasties.

  • Afin d’aider le gouvernement provincial à mieux comprendre, nous avons préparé une soumission prébudgétaire soulignant les questions prioritaires pour les personnes atteintes d’arthrite.

En savoir davantage sur la défense de la cause

Information et soutien

Tirant parti de l’expertise des professionnels de la santé, notre matériel d’information, nos ressources et nos outils fournissent des renseignements fiables et axés sur les patients à des milliers de personnes de la Nouvelle-Écosse. En 2020-2021 :

  • Environ 1 900 personnes de plus de 120 villes et villages de la Nouvelle-Écosse ont participé aux Conversations sur l’arthrite.

  • Plus de 29 000 personnes de la Nouvelle-Écosse ont effectué des recherches sur notre site Web afin de trouver de l’information et du soutien.

  • 60 personnes de la Nouvelle-Écosse ont eu accès à un soutien direct et personnalisé grâce à notre Ligne d’information sur l’arthrite.

En savoir davantage sur l'information et soutien

Terre-Neuve-et-Labrador

NewfoundlandL’arthrite est la maladie chronique la plus courante au Canada et entraîne des répercussions sur la vie d’environ 100 000 Téneliens. La Société de l’arthrite s’est engagée à aider tous les Canadiens à combattre le feu de l’arthrite par la recherche, la défense de la cause, l’innovation, l’information et le soutien.

Recherche

Le soutien des donateurs nous permet de poursuivre les investissements dans la recherche afin de mieux comprendre, diagnostiquer et traiter l’arthrite, dans le but, un jour, de l’éradiquer pour de bon.

Parmi les chercheurs que nous avons financés en 2021-2022 figurent :

  • Christie Costello et Salem Werdyani, deux stagiaires de recherche à l’Université Memorial, qui cherchent à comprendre pourquoi certaines personnes souffrant d’arthrose ne réagissent pas bien à une arthroplastie.

Développements récents de la recherche :

En savoir davantage sur la recherche

Défense de la cause

Nous plaidons devant tous les niveaux de gouvernement au sujet des questions les plus urgentes, touchant les personnes atteintes d’arthrite, leurs familles et leurs proches aidants.

  • Au début de la pandémie de COVID-19, 60 Téneliens se sont mobilisés et ont demandé de toute urgence aux gouvernements et aux représentants politiques de se pencher sur des problèmes liés à l’arthrite, notamment l’accès aux médicaments et la réduction des délais d’attente pour les arthroplasties.

  • Plus de 100 Téneliens ont envoyé des lettres aux chefs de partis à l’occasion des élections provinciales de février 2021, plaidant pour une amélioration des délais d’attente pour les arthroplasties.

En savoir davantage sur la défense de la cause

Information et soutien

Tirant parti de l’expertise des professionnels de la santé, notre matériel d’information, nos ressources et nos outils fournissent des renseignements fiables et axés sur les patients à des milliers de personnes de Terre-Neuve-et-Labrador. En 2020-2021 :

  • Environ 500 personnes de plus de 40 villes et villages de Terre-Neuve-et-Labrador ont participé aux Conversations sur l’arthrite.

  • Plus de 16 000 personnes de Terre-Neuve-et-Labrador ont effectué des recherches sur notre site Web afin de trouver de l’information et du soutien.

  • 14 personnes de Terre-Neuve-et-Labrador ont eu accès à un soutien direct et personnalisé grâce à notre Ligne d’information sur l’arthrite.

En savoir davantage sur l'information et soutien

Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon

BC flagL’arthrite est la maladie chronique la plus courante au Canada et entraîne des répercussions sur la vie d’environ 15 000 personnes des Territoires du Nord-Ouest, du Nunavut et du Yukon. La Société de l’arthrite s’est engagée à aider tous les Canadiens à combattre le feu de l’arthrite par la recherche, la défense de la cause, l’innovation, l’information et le soutien.

Recherche

Le soutien des donateurs nous permet de poursuivre les investissements dans la recherche afin de mieux comprendre, diagnostiquer et traiter l’arthrite, dans le but, un jour, de l’éradiquer pour de bon.

Bien que la Société de l’arthrite ne finance actuellement aucun projet de recherche actif aux Territoires du Nord-Ouest, au Nunavut et au Yukon, les résultats des recherches de partout au pays auront une incidence sur tous les Canadiens vivant avec cette maladie, comme les découvertes présentées dans notre article Les 10 principales percées de la recherche en 2021.

En savoir davantage sur la recherche

Défense de la cause

Nous plaidons devant tous les niveaux de gouvernement au sujet des questions les plus urgentes, touchant les personnes atteintes d’arthrite, leurs familles et leurs proches aidants.

  • Au début de la pandémie de COVID-19, 11 personnes des Territoires du Nord-Ouest, du Nunavut et du Yukon se sont mobilisées et ont demandé de toute urgence aux gouvernements et aux représentants politiques de se pencher sur des problèmes liés à l’arthrite, notamment l’accès aux médicaments et la réduction des délais d’attente pour les arthroplasties.

En savoir davantage sur la défense de la cause

Information et soutien

Tirant parti de l’expertise des professionnels de la santé, notre matériel d’information, nos ressources et nos outils fournissent des renseignements fiables et axés sur les patients à des milliers de personnes des Territoires du Nord-Ouest, du Nunavut et du Yukon. En 2020-2021 :

  • Plus de 300 personnes des Territoires du Nord-Ouest, du Nunavut et du Yukon ont participé aux Conversations sur l’arthrite.

  • Plus de 1 000 personnes des Territoires du Nord-Ouest, du Nunavut et du Yukon ont effectué des recherches sur notre site Web afin de trouver de l’information et du soutien.

En savoir davantage sur l'information et soutien

Title goes here!!