Cannabis médicinal

Depuis 2001, le cannabis médicinal constitue une option de traitement légale pour certaines affections, dont l’arthrite. Le cannabis médicinal ne peut pas guérir l’arthrite ni ralentir sa progression. Cependant, certaines personnes affirment qu’il peut aider à soulager les symptômes.

Le « cannabis médicinal » désigne tout produit fabriqué à partir de cannabis ou de ses ingrédients actifs, et ce, à des fins thérapeutiques. Au Canada, l’approvisionnement en cannabis médicinal est contrôlé par le gouvernement fédéral, qui réglemente sa production et sa distribution. Le cannabis non médicinal est désormais légal au Canada et peut provenir des mêmes sources (ou des sources similaires) que le cannabis médicinal. Cependant, la Société de l’arthrite conseille l’obtention d’un document médical fourni par un professionnel de la santé autorisé. L’automédication au moyen du cannabis à des fins récréatives n’est pas un substitut sécuritaire des soins supervisés offerts par un médecin ou un infirmier praticien.

Conformément aux exigences de la Société canadienne de rhumatologie, les personnes de moins de 25 ans ne devraient pas utiliser de cannabis médicinal.

Qu’est-ce que le cannabis médicinal?

Le cannabis est une plante à fleurs qui produit des substances chimiques appelées cannabinoïdes. Celles-ci peuvent être utilisées pour traiter les symptômes de plusieurs maladies, dont l’arthrite. Ces substances chimiques interagissent avec le système endocannabinoïde, qui peut avoir une incidence sur la douleur, l’inflammation, la fonction immunitaire, l’appétit, la fonction cardiaque, la mémoire et l’humeur.

Le cannabis médicinal ne peut pas guérir l’arthrite ni ralentir sa progression. Cependant, des études ont démontré qu’il peut contribuer à soulager la douleur arthritique et atténuer les problèmes de sommeil et l’anxiété.

Cannabis médicinal vs. Cannabis à des fins récréatives
Utilisé pour traiter les symptômes de plusieurs maladies   Utilisé à des fins non médicales
On peut contrôler la dose de façon à éviter ou à diminuer l’effet euphorisant   Généralement consommé pour son effet euphorisant
Un document médical (autorisation) est nécessaire pour son utilisation   Ne peut pas se substituer aux soins d’un professionnel
Accès direct auprès d’un producteur autorisé par Santé Canada ou cultivé par le consommateur   Accessible auprès de détaillants autorisés de cannabis récréatif ou cultivé par le consommateur
 
Infographique [PDF] 262 kB   Module en ligne

Cette ressource a été révisée en novembre 2019 par les experts suivants :

Dre Carolina Landolt-Marticorena, MD, PhD, FRCPC
Rhumatologue
Clinique Summertree
Centre de soins de santé Runnymede

Conseiller scientifique
MediPharm Labs

CBD et THC

Le CBD et le THC sont les éléments actifs clés du cannabis médicinal.

Icon of CBDLe CBD, ou le cannabidiol, est un composé chimique qui n’a pas d’effet euphorisant et qui peut même contribuer à neutraliser certains des effets négatifs du THC lorsque ceux-ci sont utilisés ensemble. Le CBD est utilisé pour traiter l’inflammation et la douleur chronique, ainsi que pour gérer l’anxiété et l’insomnie.

Icon of THCLe THC, ou tétrahydrocannabinol, est la substance chimique susceptible de provoquer un effet euphorique lorsqu’elle est consommée en doses élevées. Toutefois, à faibles doses, le THC peut s’avérer utile pour traiter certains symptômes, notamment la douleur, l’anxiété, la tension et la nausée. Lorsqu’il est consommé en plus fortes doses, il peut augmenter les perceptions sensorielles, altérer la notion du temps et affecter le contrôle moteur. À des doses élevées, le THC peut aussi entraîner des sentiments d’anxiété et de paranoïa chez certaines personnes.

Icon of THC CBDLes produits à base de cannabis médicinal peuvent contenir principalement du CBD, principalement du THC, ou un mélange équilibré des deux. Il est conseillé que les individus atteints d’arthrite prennent d’abord des produits contenant surtout du CBD et introduisent par la suite le THC en faibles doses.

Pour plus d'informations sur le CBD et le THC, veuillez visiter notre module d'apprentissage en ligne :

Le cannabis médicinal et l’arthrite – Le CBD et le THC

Utiliser le cannabis médicinal

Le cannabis médicinal peut être ingéré, inhalé, appliqué localement sous forme de crème ou dissous pour être pulvérisé. La vitesse à laquelle on ressent les effets peut varier selon le type de cannabis médicinal.

Icone d'une bouteille avec une feuille de cannabisHuile de cannabis :
L’huile de cannabis est diluée dans une huile support, comme l’huile de tournesol ou d’avocat. On l’administre avec un compte-gouttes ou on le prend sous forme de capsule. On peut mélanger l’huile avec des aliments ou des boissons ou la placer sous la langue pendant une minute pour faciliter le transfert dans le sang.

Icone d'un atomiseurAtomiseurs :
Avec les atomiseurs, on applique le produit sous la langue, où il est rapidement absorbé par le sang.
 

Icone d'un contenant de crème avec une feuille de cannabis dessusCrèmes topiques :
Les crèmes topiques peuvent être appliquées directement sur la peau et sont absorbées par le sang. Les crèmes d’usage topique peuvent soulager la douleur dans la partie du corps où elles sont appliquées.

Icone d'un cookieAliments infusés de cannabis :
Cette catégorie comprend tous les produits alimentaires qui contiennent du cannabis, dont les aliments produits à l’aide de graisses de cuisson infusées de cannabis (huile d’olive, huile de coco, beurre, etc.). Ces produits sont assimilés par notre système digestif et peuvent prendre jusqu’à deux heures avant de faire effet. Les effets des produits comestibles à base de cannabis durent plus longtemps.

Icone d'un vaporisateurVaporisateurs, cigarettes électroniques, joints :
Le cannabis séché doit être chauffé afin que le CBD et le THC fassent effet. Les vaporisateurs et les cigarettes électroniques utilisent des éléments chauffants qui activent ces composés chimiques. Il est déconseillé de fumer du cannabis médicinal.

Si vous utilisez du cannabis médicinal pour la première fois, il est conseillé de commencer par une petite dose d’un produit contenant principalement du CBD, puis d’augmenter la dose graduellement jusqu’à ce que vous obteniez un soulagement de vos symptômes. Les capsules et les huiles facilitent le suivi de la dose et le calcul d’une faible dose pour la gestion des symptômes.

Icone d'un cookieSi vous consommez des aliments infusés de cannabis, il est important de faire attention et d’en ingérer uniquement de petites quantités qui contiennent de faibles doses de THC, car les produits comestibles peuvent avoir des effets plus intenses que les autres formes de cannabis et entraîner des effets secondaires plus prononcés.

Pour plus d'informations sur les formes de cannabis medicinal, veuillez visiter notre module d'apprentissage en ligne :

Le cannabis médicinal et l’arthrite – Les formes que peut prendre le cannabis médicinal

Risques

Lorsque le THC est consommé en doses élevées, il entraîne des effets secondaires qui affectent l’intégration sensorielle, la cognition et la coordination motrice fine. Il peut aussi entraîner de l’anxiété et des attaques de panique chez certaines personnes.

Icone d'une femme enceinteLes personnes enceintes, qui prévoient le devenir ou qui allaitent ne doivent pas consommer de cannabis.
 

Icone d'une voitureLe gouvernement fédéral a établi des limites légales relatives à la quantité de THC dans le sang. Il est interdit de conduire après avoir consommé du cannabis. Le temps qu’il faut laisser passer avant de conduire peut varier en fonction du mode d’administration et du taux de THC dans le cannabis.

Icone d'un cerveau avec un signe plusL’utilisation du cannabis peut nuire à la santé des gens qui ont des antécédents familiaux ou personnels de maladies psychotiques, de toxicomanie ou de pensées suicidaires.

Icone de feuille de cannabisLes personnes âgées de moins de 25 ans, celles qui ont déjà eu un trouble lié à l’usage d’une substance et celles qui consomment du THC fréquemment sont plus susceptibles de développer une dépendance au cannabis.

Pour plus d'informations sur les risques, veuillez visiter notre module d'apprentissage en ligne :

Le cannabis médicinal et l’arthrite – Les risques

  • Remarques importantes
    • Bien qu’il soit légal d’utiliser du cannabis médicinal au Canada s’il est prescrit par un médecin, il ne s’agit pas d’un traitement approuvé par Santé Canada. À ce jour, les données probantes sur les avantages et les risques relatifs au cannabis médicinal dans le traitement de l’arthrite sont limités.
    • Les personnes de moins de 25 ans sont plus susceptibles d’éprouver des effets indésirables découlant de la consommation du cannabis, voire des problèmes cognitifs provoqués par la consommation des produits qui contiennent un taux élevé de THC. La Société canadienne de rhumatologie déconseille l’utilisation de cannabis médicinal chez les patients qui ont moins de 25 ans.
    • L’information sur cette page est présentée uniquement à des fins éducatives. Elle ne vise pas à remplacer les conseils d’un médecin. Consultez votre médecin ou un professionnel de la santé compétent pour obtenir de l’information précise sur les questions liées à votre santé afin de garantir qu’on tient compte de votre situation personnelle.
    • Depuis le 17 octobre 2018, le cannabis à des fins récréatives est légal au Canada. L’automédication avec du cannabis récréatif n’est pas un substitut sécuritaire du cannabis médicinal obtenu d’un vendeur autorisé et sous la supervision de votre fournisseur de soins de santé.
    • La Société de l’arthrite fait figure de chef de file dans le domaine : elle réclame de la recherche sur l’utilisation du cannabis à des fins médicales et fait valoir les besoins des personnes qui y ont recours. Pour plus de renseignements, consultez notre page sur la défense des droits en matière de cannabis médicinal.

L’accès au cannabis médicinal

Le cannabis médicinal : Un guide sur l’accès

Ce guide est destiné aux adultes seulement. La Société de l’arthrite ne recommande ni n’approuve le cannabis médicinal.

Ce guide a été créé à des fins éducatives afin de fournir de l’information sur le cannabis médicinal en tant qu’option de traitement potentielle pour les symptômes d’arthrite.

Le cannabis médicinal : Un guide sur l’accès [PDF 54MB]

Le Règlement sur le cannabis, et plus particulièrement sa partie 14, Accès au cannabis à des fins médicales, établit les règles que les patients doivent suivre pour accéder au cannabis médicinal au Canada. La Lois et réglementation sur le cannabis établit les règles qui s’appliquent sur l’accès au cannabis récréatif et sur sa consommation au Canada.

Pour plus d'informations sur l’accès au cannabis médicinal, veuillez visiter notre module d'apprentissage en ligne :

Le cannabis médicinal et l’arthrite – Accéder à du cannabis médicinal

Notre position

Notre position sur le cannabis médicinal

Les personnes qui vivent avec la douleur chronique ont un choix limité d’options de médicaments servant à gérer la douleur, et chacune s’accompagne d’inconvénients. Le cannabis médicinal offre à ces personnes une solution de rechange potentielle aux produits pharmaceutiques traditionnels, comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), l’acétaminophène et les opioïdes. Toutefois, de nombreuses questions sur l’utilisation du cannabis médicinal pour traiter les symptômes de l’arthrite demeurent sans réponses, et les médecins n’ont pas reçu de lignes directrices officielles sur le moment ni la manière de prescrire du cannabis médicinal.

Afin de combler cette lacune, la Société de l’arthrite finance de la recherche sur l’utilisation du cannabis médicinal dans le traitement des symptômes d’arthrite et mène une coalition d’organisations des quatre coins du secteur canadien des soins de santé afin de générer plus d’investissements dans la recherche sur le cannabis médicinal. Parallèlement, la Société de l’arthrite s’efforce de garantir que le processus par lequel les Canadiens accèdent à cette option de traitement est équitable, fiable, sécuritaire et abordable.

Recherches et rapports

La Société de l’arthrite a participé à des discussions et à des recherches qui tournent autour du cannabis médicinal en tant qu’option de traitement potentielle pour les symptômes d’arthrite. Le vidéo et les ressources ci-dessous soulignent le travail réalisé dans le passé et en fournissent un aperçu.

  • Science du cannabis médicinal

    Vidéo en anglais

    Rencontre provinciale sur l’arthrite 2016
    Parmi les Canadiens qui prennent du cannabis médicinal, les deux tiers le font pour soulager leur douleur associée à l’arthrite. Qu’est-ce que cela signifie pour vous? Joignez-vous à Jason McDougall (Université Dalhousie) et Mark Ware (Université McGill) pour discuter de la science et de la pratique clinique entourant l’usage du cannabis médicinal dans les cas d’arthrite. Que fait le cannabis médicinal? Comment pouvez-vous en obtenir par l’intermédiaire de votre médecin? Quelles sont les questions qui demeurent sans réponses? Comment la recherche permettra-t-elle de répondre à ces questions?
     

  • Ce que les personnes doivent savoir

    Jason McDougall, de l’Université Dalhousie, qui entame une recherche de trois ans sur le cannabis médicinal, répond aux questions les plus courantes à ce sujet.

  • Rapport sommaire de la Table ronde d’Éclairer les zones d’ombre

    Eclairer les zones d’ombre : rapport sommaire

    Le rapport sommaire de la Table ronde sur la recherche sur le cannabis médicinal réclame des investissements fédéraux dans la recherche et les essais cliniques sur le cannabis médicinal.

Module d’apprentissage en ligne

Notre module d’apprentissage en ligne, « Comprendre l’utilisation du cannabis médicinal pour l’arthrite », a été conçu dans le but de fournir des renseignements fiables et factuels sur le cannabis médicinal pour vous aider à prendre des décisions éclairées sur votre plan de traitement.

Module en ligne

Title goes here!!

Cette ressource a été rendue possible grâce à une subvention à visée éducative de Spectrum Therapeutics.

Spectrum Therapeutics