Vous êtes ici : Accueil > À propos de l'arthrite > Qu'est-ce que l'arthrite > La vérité sur l’arthrite

La vérité sur l’arthrite

La vérité sur l’arthrite

L’arthrite est la maladie chronique la plus prévalente au Canada et il n’existe aucun moyen de la guérir.

  • L’arthrite s’en prend à des personnes de tout âge, des bébés aux adultes, et une fois qu’on l’a, c’est pour la vie.
  • L’arthrite est une maladie complexe dont il existe plus de 100 formes. Certains des principaux types d’arthrite sont l'arthrite inflammatoire (comme la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrite juvénile, la spondylarthrite ankylosante, l’arthrite psoriasique et la goutte) et l’arthrose, qui est la forme d’arthrite la plus courante. La fibromyalgie, quant à elle, est une maladie dont les symptômes ressemblent à ceux de l’arthrite.
  • L’arthrite cause de l’inflammation douloureuse et des raideurs dans les articulations, ce qui restreint les mouvements. 
  • Si elle n’est pas traitée, l’arthrite peut causer des lésions ou des changements permanents dans les articulations. 
  • Une proportion importante de personnes atteintes d’arthrite lutte contre un surpoids ou l’obésité et la sédentarité, ce qui exerce une pression supplémentaire sur leurs articulations.
  • Certains types d’arthrite peuvent affecter le cœur, les yeux, les poumons, les reins et même la peau. 
  • Une proportion importante de personnes arthritiques est atteinte d’autres maladies graves, comme une maladie du cœur ou le diabète.

L’arthrite peut avoir des effets dévastateurs sur la vie des gens

  • Une proportion importante des personnes qui vivent avec l’arthrite affirment avoir de la difficulté à vaquer à leurs activités de tous les jours, comme les tâches ménagères et les courses, et avoir besoin d’aide avec certains aspects de leur quotidien.
  • Les personnes arthritiques sont plus susceptibles que celles qui n'ont pas l'arthrite de vivre de l’anxiété et d’avoir des troubles de l’humeur, une mauvaise santé mentale et de la difficulté à dormir.
  • Les gens qui ont l’arthrite sont moins susceptibles de faire partie de la population active que les personnes non arthritiques.
  • Il n’existe – pour l’instant – aucun moyen de guérir la maladie. Par conséquent, une fois le diagnostic reçu, les gens doivent affronter les défis et les effets dévastateurs de l’arthrite pour le reste de leur vie. 

Aujourd’hui, 6 millions de Canadiens ont l’arthrite, soit 1 personne sur 5.

  • Parmi les Canadiens de plus de 15 ans, près de 20 % ont l’arthrite, soit 1 sur 5.

  • Jusqu’à 24 000 enfants sont atteints d’arthrite.

  • Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à avoir l’arthrite.

  • Les femmes représentent près de 60 % des personnes atteintes d’arthrite.

  • Au Canada, 1 femme sur 4 et 1 homme sur 6 vivent avec l’arthrite.

  • Même si l’arthrite peut toucher des personnes de tout âge, le risque augmente à mesure que l’on vieillit. 

  • Près de la moitié des personnes âgées de plus de 65 ans ont l’arthrite.

  • Des personnes en âge de travailler sont atteintes d’arthrite.

  • Parmi les personnes qui ont l’arthrite, plus de la moitié ont moins de 65 ans.

La prévalence de l’arthrite est à la hausse : d’ici 2040, la proportion de personnes atteintes d’arthrite augmentera de 50 %.

  • Les personnes arthritiques représenteront environ 24 % de la population générale; c’est 1 personne sur 4.

  • Près de 60 % des femmes de plus de 65 ans auront l’arthrite.

  • Ces hausses imposeront un fardeau supplémentaire aux ressources de soins de santé.


Source des statistiques : Les statistiques pour les adultes canadiens sont tirées du rapport La place de l’arthrite au Canada (août 2019) préparé par le Service communautaire de recherche et d’évaluation sur l’arthrite (ACREU) pour la Société de l’arthrite. Elles sont fondées sur une analyse de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) de 2015-2017 de Statistique Canada. Dans le cadre de cette enquête, on recueille de l’information autodéclarée sur la santé auprès d’un échantillon de la population canadienne. À moins d’indication contraire, les données analysées ne couvrent pas les territoires, les enfants de moins de 12 ans, les personnes qui vivent sur une réserve et les membres des Forces armées canadiennes. Les statistiques pour les enfants canadiens ont été estimées par l’ACREU pour la Société de l’arthrite (septembre 2013).