Bien vivre

Vous avez peut-être l’impression que l’arthrite vous dérobe de vos expériences, de votre joie, de votre vie. Mais avec les connaissances et le mode de vie appropriés, vous ne ferez pas que gérer votre arthrite, vous vous épanouirez malgré elle. Dans ce site, vous trouverez des conseils en matière de santé et de bien-être, des trucs de prise en charge personnelle, des histoires inspirantes, et bien plus encore.

Gérer l’arthrite

La prévention des chutes chez les personnes âgées atteintes d’arthrite

La prévention des chutes chez les personnes âgées atteintes d’arthrite

Risques et évaluations

Les chutes sont la cause la plus courante de blessures chez les Canadiens âgés. Chaque année, on estime qu’une personne de 65 ans et plus sur trois est susceptible de faire au moins une chute. De plus, les risques et les effets négatifs sur la santé associés aux chutes augmentent chez les personnes âgées. La meilleure façon d’éviter un incident de ce genre est de vous informer sur les risques associés aux chutes.

Les facteurs de risque associés aux chutes 

  • Antécédents de chute : Avez-vous fait une chute récemment? Des études révèlent qu’après avoir fait une chute, le risque de tomber de nouveau dans les 12 mois à venir augmente. 
  • Peur de tomber : Êtes-vous inquiet ou avez-vous peur de tomber à nouveau? Avoir peur de tomber constitue un facteur de risque qui peut avoir un impact négatif sur votre santé et sur votre qualité de vie. Par exemple, vous évitez de sortir après une chute afin d’en éviter une autre. En conséquence, vos muscles peuvent s’affaiblir et marcher peut s’avérer difficile si vous devenez moins actif. Ces facteurs forment ainsi un cercle vicieux vous mettant à risque de faire une nouvelle chute. 
  • Perte d’équilibre et faiblesse musculaire : Avez-vous des problèmes d’équilibre lorsque vous vous levez ou lorsque vous bougez? Éprouvez-vous de la fatigue ou des étourdissements? Ces facteurs peuvent également augmenter vos risques de chutes.
  • Diminution des sens : Avez-vous déjà eu des problèmes de vision ou d’ouïe? Êtes-vous atteint d’une neuropathie périphérique? Une bonne perception de l’information sensorielle de notre environnement aide à contourner les obstacles. Cependant, il est possible d’éprouver un déclin de ces capacités lorsqu’on atteint un âge plus avancé. Certains types d’arthrite peuvent également affecter la vision. Les personnes âgées atteintes d’une perte de vision sont plus vulnérables; elles font deux fois plus de chutes que les adultes qui n’ont pas de perte de vision (Association canadienne des optométristes, s.d). La perte auditive est également associée aux chutes. En fait, les personnes ayant une perte auditive légère sont « trois fois plus susceptibles d’avoir des antécédents de chutes » (Lin et Ferruci, 2013, tel que cité dans Johns Hopkins Medicine, 2012).  
  • Médicaments : Quels sont les effets secondaires de vos médicaments? Certains médicaments, tels que les psychotropes et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), peuvent vous rendre plus vulnérable à des chutes. Fait plus important encore, selon la recherche, la consommation de plus de 4 ou 5 médicaments est associée à un risque accru de chutes. 

Évaluation des risques de faire une chute

Si votre fournisseur de soins de santé croit que vous êtes à risque de faire une chute, il peut vous guider vers d’autres services ou d’autres fournisseurs de soins de santé pour une évaluation plus approfondie.  

Un physiothérapeute ou un ergothérapeute peut évaluer votre risque de chute. Cette évaluation prendra en compte votre équilibre après l’exécution de mouvements ou d’actions spécifiques ou le maintien de certaines postures. Une évaluation du logement peut également aider à réduire le risque de chute lorsque vous êtes à la maison. Les évaluations des risques à domicile sont habituellement effectuées par des ergothérapeutes qui se rendent à votre domicile et évaluent la sécurité de votre environnement ainsi que la façon dont vous interagissez avec celui-ci. Ils vous fournissent des recommandations concernant les changements qui peuvent être effectués à la maison ainsi que l’équipement qui peut vous aider à minimiser le risque d’une chute. 

Interventions

Votre fournisseur de soins de santé vous fera diverses recommandations une fois qu’il aura évalué votre risque de chute. 

Modifications du milieu physique

Après avoir évalué la sécurité de votre domicile, votre ergothérapeute peut recommander quelques changements à y apporter. Ceci peut comprendre quelques suggestions :
  • Installer un tapis de douche antidérapant.
  • Installer une barre d’appui qui vous fournira un support supplémentaire lorsque vous entrez dans votre douche ou votre baignoire ou que vous en sortez.
  • Garder votre maison propre et bien rangée pour éviter de trébucher.  
  • Sécuriser les tapis qui glissent avec du ruban adhésif à double face ou avec un sous-tapis antidérapant, ou retirer simplement les tapis mal ancrés de votre maison. 
  • Entreposer vos objets là où ils sont facilement accessibles.  
  • Améliorer votre visibilité en installant des interrupteurs supplémentaires et des veilleuses afin de garder vos couloirs et escaliers bien éclairés. 
  • Ralentir vos mouvements. Ceci est particulièrement important lorsque vous passez de la position assise à la position debout ou que vous marchez sur des surfaces instables ou qui varient en hauteur (monter une rampe, des escaliers, monter dans une voiture ou un autobus).   
  • Demander de l’aide. Demandez de l’aide lorsque vous considérez qu’une tâche, comme atteindre un objet haut sur une tablette, n’est pas sécuritaire. 
  • Pour en apprendre davantage sur ces modifications et d’autres modifications du milieu physique, visitez la ressource Vous POUVEZ éviter les chutes! du gouvernement du Canada. 

Exercice

Demeurez actif. Que ce soit en commençant un programme d’exercice à la maison, en vous joignant à un groupe d’exercice, ou en sortant pour une promenade, il y a beaucoup de façons de faire de l’activité physique. Les exercices qui aident à renforcer vos muscles, tels que l’utilisation de bandes de résistance ou de poids légers, ainsi que les exercices qui améliorent votre équilibre, comme le tai-chi, sont particulièrement utiles pour la prévention des chutes. Consultez notre module d’apprentissage en ligne Rester actif pour en apprendre davantage sur les exercices qui sont sécuritaires pour les personnes atteintes d’arthrite. 

Médicaments

Connaissez les effets secondaires de vos médicaments. Si vos médicaments vous causent des problèmes tels que des étourdissements excessifs qui vous semblent dangereux ou qui semblent vous mettre à risque d’une chute, consultez votre professionnel de la santé pour passer en revue vos médicaments. Selon les résultats de la vérification de vos médicaments par votre fournisseur de soins de santé, ce dernier pourra apporter des changements à votre médication afin de réduire votre risque de chute. Cela peut entraîner des changements de posologie, un passage à des options plus sûres, ou même l’arrêt complet d’un médicament.  

Appareils fonctionnels

Les appareils fonctionnels peuvent vous aider à éviter les chutes. Ajuster la façon dont vous utilisez vos objets de la vie quotidienne peut être très bénéfique. Par exemple, porter des chaussures confortables et bien ajustées qui offrent une traction appropriée et utiliser une canne peut vous aider à améliorer votre équilibre puisque cela favorise votre stabilité au moment de sortir marcher à l’extérieur. 

  • Afin d’être plus conscient de votre environnement, servez-vous d’appareils qui affinent vos sens, tels que des lunettes ou des prothèses auditives qui sont adéquatement prescrites. Prévoyez des examens réguliers pour la vue et l’ouïe afin de bien en faire le suivi. La détection précoce de troubles sensoriels vous donne une meilleure chance d’obtenir les appareils fonctionnels ou d’avoir recours aux interventions qui vous aideront à prévenir les chutes.
Pour plus d’information sur les appareils fonctionnels, veuillez consulter l’article Rayonnez sur les Meilleurs outils : des appareils fonctionnels. Si vous n’êtes pas certain du type d’appareil fonctionnel qui vous convient, demandez des conseils à votre professionnel de la santé. 

Il existe de nombreuses façons de prévenir les chutes, comme modifier votre espace ou conserver votre force musculaire. Apprenez-en davantage sur les nombreuses façons d’améliorer votre quotidien en consultant notre module en ligne Vie quotidienne

Cette ressource a été créée par Stephanie Au, MSc Erg, avec l’expertise de : 

Alan Low, B.Sc. (pharm.), Pharm. D., pharmacien agréé, ACPR, RCHSP, CCD
Pharmacien de soins primaires et chef de pharmacie, pharmacie BioPro Biologics
Professeur clinicien agrégé à la Faculté des sciences pharmaceutiques de l’Université de la Colombie-Britannique

Marlee Shloush, MScPht
Physiothérapeute
Programme de réadaptation et d’éducation sur l’arthrite (PRIA)
Société de l’arthrite