Une romancière célèbre a dit « petite aide fait grand bien » et on peut dire la même chose des appareils fonctionnels. Si vous vivez avec l’arthrite, il y a plusieurs outils simples qui peuvent vous éviter de la douleur et des frustrations au quotidien. « Les appareils fonctionnels peuvent réduire la pression sur les articulations, rendant vos activités plus faciles à faire, plus sécuritaires, moins fatigantes et beaucoup moins frustrantes », explique Ilene Cohen‑Ackerman, ergothérapeute et responsable clinique à la Société de l’arthrite. Elle ajoute qu’utiliser le bon appareil peut vous aider à rester autonome et, dans de nombreux cas, à continuer de faire vos activités préférées.

Ouvrir des portes, des tiroirs et des réservoirs d’essence

Si vous êtes atteint d’arthrite dans les mains ou les poignets, songez d’abord à remplacer vos poignées de porte par des poignées à levier qui nécessitent une force moins grande et sont donc plus douces pour vos articulations. (Les robinets à levier sont également préférables aux autres types de robinets.) Toutefois, si vous ne voulez pas changer vos poignées de porte, Mme Cohen-Ackerman vous conseille d’acheter des couvre-poignées qui s’étirent pour recouvrir celles-ci et vous permettre de mieux les agripper. Un élastique large ou un morceau de bande élastique pour le sport peut aussi faire l’affaire, et ce sont des choses qu’il est facile de garder dans votre portefeuille ou votre poche. 

S’habiller

« Si vous avez perdu de la dextérité dans les doigts, boutonner votre chemise le matin peut vous prendre jusqu’à 20 minutes, mais vous pourriez faire usage d’un dispositif comme un tire-bouton, qui vous permettra d’effectuer cette tâche plus facilement et plus rapidement, affirme Mme Cohen-Ackerman. Vous conserverez ainsi votre énergie. » Un anneau de porte-clés que vous aurez fait passer dans la tirette d’une fermeture à glissière (comme la fermeture à éclair d’un manteau) vous facilite également la tâche, car vous n’avez qu’à glisser le doigt dans l’anneau et tirer au lieu de saisir la tirette entre votre pouce et votre doigt.

Prendre un bain

Faites de votre douche ou de votre baignoire un endroit sécuritaire en y faisant installer des barres d’appui. Ainsi, vous aurez quelque chose de solide à empoigner en entrant dans le bain ou la douche et en en sortant. Les sièges de bain sont aussi une bonne idée si vous souffrez d’arthrite dans les membres inférieurs et que vous ne vous sentez pas en sécurité debout.

Cuisiner et jardiner

Choisissez des ustensiles de cuisine et des outils de jardin aux poignées surdimensionnés, ce qui met moins de pression sur vos articulations. Vous pouvez également acheter des couteaux avec des manches en L qui facilitent la préhension. Un ouvre-bocal est un autre outil pratique. Il brise le sceau hermétique des couvercles des bocaux de manière à ce qu’une moins grande force soit nécessaire pour les ouvrir. Glissez un petit tapis de caoutchouc sous un bol ou un plat à gratin pour le maintenir en place sans avoir à le tenir. Les outils de jardinage avec des poignées plus longues vous évitent de vous étirer ou de vous pencher. Vous pouvez également essayer d’utiliser des tubes en mousse (qui servent l’isolation des tuyaux et sont vendus en différentes tailles dans les quincailleries) comme moyen de coussiner et d’agrandir les poignées des outils.

Écrire, lire, jouer aux cartes et conduire

Vous pouvez faire glisser de larges coussinets sur vos stylos réguliers. Ainsi vous n’aurez pas à plier autant les articulations des doigts, et écrire sera moins éprouvant. « Si vous êtes un adepte des jeux de cartes, un support à cartes est votre meilleur ami », dit Mme Cohen-Ackerman. Elle ajoute également qu’un porte-livre est excellent pour les lecteurs. « C’est la préhension statique, ou le fait de tenir quelque chose sans bouger pendant une longue période, qui est si dur pour les mains. » Un manche à clé allonge votre clé, la transformant essentiellement en un levier que vous pouvez plus facilement saisir et tourner avec toute la main, plutôt qu’avec le bout des doigts. 

Marcher et rester debout

Si vous souffrez d’arthrite dans les hanches, les genoux, les chevilles ou les pieds, il est important de renforcer adéquatement vos muscles afin qu’ils puissent maintenir les articulations correctement, indique Ilene Cohen-Ackerman. Cependant, les manchons de compression extensibles ou les orthèses rigides peuvent être un bon complément pour aider à soutenir une articulation douloureuse. Si vous avez recours à une canne, assurez-vous de l’utiliser correctement. En effet, il faut vous en servir du « bon » côté de votre corps. Ainsi, lorsque vous faites un pas avec votre jambe faible, la canne supporte une partie du poids pour l’articulation affectée », explique-t-elle. Faites aussi attention à la hauteur de la canne : « Quand vous vous tenez droit, le dessus de la poignée doit être à hauteur de poignet. Et quand vous tenez la poignée, votre coude devrait être plié à environ 30 degrés. »

« Il y a tellement d’appareils sur le marché et ils sont en train de devenir vraiment courants. Ils n’ont plus l’air de dispositifs cliniques », affirme Mme Cohen-Ackerman. Discutez avec un ergothérapeute du genre d’appareils fonctionnels qui vous seraient utiles en fonction de votre type d’arthrite.

Pour d’autres trucs et astuces, visitez le module en ligne Vie quotidienne de la Société de l’arthrite.

Ces renseignements vous ont-ils été utiles?
Current rating: 4,6 (19 ratings)