Une étude financée par la Société de l’arthrite révèle comment la Listeria réussit à se propager grâ

Une recherche publiée dans Nature promet des retombées majeures pour le domaine de l’arthrite

Une étude financée par la Société de l’arthrite a été publiée cette semaine dans la revue scientifique mondialement reconnue Nature. Elle révèle comment la bactérie Listeria (L. monocytogenes) se propage d’une cellule à l’autre dans le corps humain. Cette découverte pourrait mener à de nouvelles stratégies, non seulement pour combattre les infections, mais également pour empêcher des pathogènes de déclencher des réactions immunitaires dangereuses chez les personnes atteintes de maladies inflammatoires comme l’arthrite.

Bénéficiaire d’une subvention de fonctionnement de trois ans de la Société de l’arthrite, M. John Brumell, chercheur principal en biologie cellulaire au Hospital for Sick Children (SickKids) de Toronto, a constaté que la Listeria usurpe l’identité de cellules mortes afin de se faire consommer par les cellules avoisinantes, où elle introduit sa toxine et se reproduit en toute liberté. Si cette découverte a des répercussions directes pour l’étude de l’arthrite septique, sa portée est immense en ce qui concerne les autres formes d’arthrite puisqu’elle donne un aperçu du processus cellulaire, de l’auto-immunité et des réactions inflammatoires du corps.

« La Société de l’arthrite accorde une large place à la recherche théorique novatrice en tant que composante importante de son portefeuille de financement, indique Joanne Simons, directrice générale de la mission à la Société. Les traitements de l’avenir découlent d’études comme celles-là, qui visent une meilleure compréhension des mécanismes régissant le fonctionnement de nos corps et de nos cellules. Le travail effectué par M. Brumell pour tenter de dévoiler ces secrets pourrait ouvrir de nombreuses portes menant à des recherches plus ciblées ainsi qu’à des solutions potentielles. »

« Nous commençons à avoir une image plus claire de ce qui se passe dans le corps et celle-ci suggère de nouvelles façons de faire avancer la recherche sur l’arthrite et sur de nombreuses autres affections, ajoute M. Brumell. Cette étude n’aurait tout simplement pas été possible sans le soutien de la Société de l’arthrite. »

À propos de la société de l’arthrite

Vouée à la réalisation de sa vision – bien vivre tout en créant un avenir sans arthrite –, la Société de l’arthrite met des vies en mouvement depuis plus de 65 ans. Fondée en 1948, la Société est le principal organisme caritatif du domaine de la santé qui offre de l’information, des programmes éducatifs et du soutien aux plus de 4,6 millions de Canadiens atteints d’arthrite. Depuis sa création, la Société est le plus important bailleur de fonds non gouvernemental de la recherche sur l’arthrite au pays, ayant investi plus de 185 millions de dollars dans des projets qui ont mené à des percées en matière de diagnostic, de traitement et de soins des personnes atteintes d’arthrite. La Société de l’arthrite est agréée par le Programme de normes d’Imagine Canada. Pour de plus amples renseignements ou pour faire un don, veuillez visiter le www.arthrite.ca.

- 30 -

Pour tout renseignement supplémentaire ou pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :

Jeff Jurmain
Spécialiste des communications
Bureau national – Société de l’arthrite
Tél. : 416-979-7228, poste 3354
Courriel : jjurmain@arthrite.ca

Retour aux nouvelles