Le Mois de l’arthrite met en lumière l’impact de la maladie dans le milieu de travail

Les statistiques sont alarmantes; plus de 4,6 millions de Canadiens vivent avec l’arthrite, et cette maladie coûterait chaque année 33 milliards de dollars à l’économie du pays. Dans l’étude récente Apte au travail menée par la Société de l’arthrite, un répondant sur trois a d’ailleurs déclaré avoir arrêté de travailler en raison de cette maladie. Soixante pour cent de ces personnes avaient entre 18 et 54 ans et étaient donc en âge de travailler. Ces résultats font ressortir la gravité croissante des répercussions économiques, physiques et psychologiques de l’arthrite sur les membres de la population active canadienne.

Dans son analyse approfondie de l’étude, l’Arthritis Community Research and Evaluation Unit (ACREU) souligne la nécessité d’élargir la conversation sur l’impact de l’arthrite dans le milieu de travail. Voici quelques statistiques :

  • les deux tiers des participants ont déclaré qu’ils se présentent au travail même lorsqu’ils ne se sentent pas bien à cause de leur arthrite;
  • 41 % ont affirmé avoir de la difficulté à gérer leurs symptômes;
  • 41 % ont indiqué qu’il était difficile pour eux de s’acquitter de leurs responsabilités au travail en raison de l’arthrite;
  • plus du tiers des participants ont signalé que l’arthrite rendait leurs allers-retours entre le travail et la maison difficiles;
  • plus du tiers des répondants ont déclaré que leur état de santé avait nui à leur avancement professionnel.

« Les effets néfastes de l’arthrite causent une perte de productivité pour notre économie ainsi qu’une détresse émotive chez ceux qui sont incapables de travailler en raison de leur maladie. Ces problèmes vont bien au-delà de ce que peuvent imaginer les gens, et ils gagnent constamment en importance, explique Janet Yale, présidente et chef de la direction de la Société de l’arthrite. Les personnes arthritiques veulent contribuer au marché du travail. À défaut de les aider en ce sens, nous faisons grimper le prix actuel et futur de la maladie. »

Tout au long du mois de septembre, la Société de l’arthrite compte attirer l’attention sur ces enjeux. Elle espère ainsi ouvrir un dialogue important sur la création de milieux de travail qui sont à la fois productifs et adaptés aux personnes atteintes d’arthrites.

Outre l’analyse de l’ACREU, la Société de l’arthrite a conclu un partenariat avec les Éditions Rogers ltée pour le lancement d’un livret contenant des articles propres à susciter la réflexion à ce sujet. En effet, Le « Retour sur Investissement » d’une Vie Arthrite traite de l’impact économique de la maladie sur le milieu de travail. La publication montre aux organisations canadiennes qu’elles doivent absolument prendre des mesures pour affronter ce problème sérieux. Les articles paraîtront dans la dernière édition de Benefits Canada et d’Avantages.

De plus, le mardi 8 octobre 2013, la Société de l’arthrite animera une table ronde à laquelle assisteront des employeurs de grandes entreprises canadiennes, notamment AbbVie, la Compagnie Campbell du Canada, la Banque Scotia et la Financière Sun Life. L’événement, qui portera sur l’arthrite dans le milieu de travail, ira bien au-delà de la sensibilisation. Il visera effectivement la mise en œuvre de lignes directrices et de recommandations pour les organisations qui souhaitent accommoder leurs employés arthritiques.

Pour en apprendre davantage sur la création de milieux de travail adaptés aux personnes atteintes d’arthrite, veuillez écrire à milieudetravail@arthrite.ca.

À propos de la société de l’arthrite

La Société de l’arthrite met des vies en mouvement depuis plus de 65 ans. Vouée à la réalisation de sa vision – bien vivre tout en créant un avenir sans arthrite – la Société est le principal organisme caritatif canadien du domaine de la santé qui offre de l’information, des programmes éducatifs et du soutien à 4,6 millions de Canadiens atteints d’arthrite ainsi qu’à leurs proches. Depuis sa création en 1948, la Société est le plus important bailleur de fonds non gouvernemental de la recherche sur l’arthrite au Canada, ayant investi plus de 180 millions de dollars dans des projets qui ont mené à des percées en matière de diagnostic, de traitement et de soins des personnes atteintes d’arthrite. Pour en apprendre davantage sur la Société, visitez le www.arthrite.ca.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements ou pour organiser une entrevue :

Douglas Emerson
Directeur national, Communications – Société de l’arthrite
Tél. : 416 979-7228, poste 3348
Cell. : 647 706-0440
Courriel : demerson@arthritis.ca

Retour aux nouvelles