Délais d’attente pour une arthroplastie

Joint Replacement Wait Times

L’arthrite est la principale cause d’arthroplasties, à l’origine de 99 % des remplacements du genou et plus de 70 % des remplacements de la hanche. Ces interventions réparatrices changent dramatiquement la qualité de vie des Canadiens vivant avec l’arthrite en leur permettant de retrouver leur mobilité, de retourner au travail et de pratiquer les activités de tous les jours sans la douleur chronique et dévastatrice.

Malheureusement, dans la plupart des provinces, les délais d’attente pour les arthroplasties ont augmenté depuis 2015, entraînant des répercussions importantes sur la santé et la qualité de vie de trop de Canadiens. Les procédures annulées et reportées pendant la pandémie de COVID-19 n’ont fait que détériorer la situation et allonger les délais d’attente. Selon le dernier rapport de l’Institut canadien d’information sur la santé, au cours des six premiers mois de la pandémie, la moitié des patients n’ont pas été opérés dans les délais recommandés, comparativement à un tiers pour la même période l’année précédente.

Afin de s’attaquer à ce problème urgent, la Société de l’arthrite a mis sur pied un groupe pancanadien de leaders parmi les cliniciens, les défenseurs de la cause et le système de santé pour analyser la situation et proposer un éventail de solutions possibles. Le rapport Délais d’attente : Combler l’arriéré critique en matière d’arthroplasties de la hanche et du genou [PDF 386kB] plaide en faveur d’une nouvelle approche novatrice pour offrir des soins doublement efficaces et axés sur le patient en matière d’arthroplasties. Nous utilisons ce rapport pour lancer notre campagne de défense de la cause et demander aux gouvernements de prendre des mesures audacieuses pour résoudre cette crise.

Pour de plus amples renseignements, consultez notre énoncé de position [PDF 793 kB] sur les délais d’attente.

Passer à l'action