L’arthrite n’arrêtera pas cette gestionnaire de jour et star du rock de nuit

Arthritis won’t stop this executive-by-day, rockstar-by-night

Il aura fallu un grave accident de ski pour que Barbara Foy-Pilchner prenne finalement conscience, il y a quelques années, de l’intensification de sa douleur à la jambe et aux hanches.

Photography of Barbara Foy-Pilchner and her family

La vie de Barbara est, pour le moins qu’on puisse dire, bien remplie. En tant que directrice générale à Gestion de placements Manuvie, ses journées de travail sont loin du 9 à 5. Elle trouve tout de même le temps de lâcher son fou en tant que chanteuse du groupe rock Up in Arms, ensemble musical torontois qui a clos Rock the Joint, concert virtuel tenu récemment par la Société de l’arthrite. Barbara pratique également des activités comme le taekwondo, le ski et la course à pied.

« J’ai grandi en tant que danseuse, interprète et chanteuse. J’ai toujours composé avec des douleurs dorsales, mais j’ai été capable de danser jusqu’à la trentaine sans trop y prêter attention », dit Barbara.

L’accident qu’elle a subi sur les pistes de ski a provoqué une déchirure d’un muscle psoas. L’avenir que cette blessure a tracé, elle ne l’aurait jamais imaginé.

« L’état de ma jambe et de ma hanche n’a plus jamais été le même, et la douleur ne cessait pas de s’intensifier. Après tous les tests et examens par imagerie, mon chirurgien a conclu que j’étais atteinte d’arthrite dégénérative sévère à la hanche droite. »

Barbara a été choquée par son diagnostic. Elle était dans la quarantaine, et c’est avec passion qu’elle avait adopté un mode de vie actif et des habitudes alimentaires saines tout au long de sa vie. Cela ne lui semblait tout simplement pas possible, mais Barbara n’avait nul choix que d’accepter que ses articulations s’étaient usées au fil des années et qu’elle en subissait maintenant les conséquences.

« Mon chirurgien m’a dit que j’avais les hanches d’une femme de 80 ans, nous raconte-t-elle en réprimant un rire équivoque. Je vis dans une zone où les rues sont escarpées, et j’étais rendue au point où je ne pouvais même plus monter une côte. Croyez-le ou pas, mon mari devait descendre me chercher en auto! C’est à ce moment-là que j’ai su que c’était le temps de subir une arthroplastie de la hanche. »

Le fardeau physique et mental de l’arthrite s’est abattu sur la vie de Barbara durant les années précédant son opération chirurgicale. Elle a souffert de douleurs débilitantes et a dû faire face à la dure réalité d’une vie exempte de ses activités préférées. Même les courtes marches qu’elle faisait entre la station de métro et son bureau lui occasionnaient des douleurs insoutenables.

« Composer avec des douleurs chroniques est terrible. Pas possible pour moi de dormir : je ne trouvais aucune position de sommeil confortable et je ressentais des douleurs constantes à la hanche et au dos », se souvient Barbara.

Photography of Up in Arms Rock Band

Malgré les défis, elle fait preuve d’un optimisme indéniable qui ressort lors les conversations qu’on a avec elle et de sa façon de voir les choses. Au lieu de reculer devant la vie, elle a transformé un diagnostic en occasion d’introspection; elle s’est posé des questions sur ses objectifs et son avenir.

« La vie est un état de changement constant, dit-elle. L’arthrite m’a aidée à réaliser qu’il y a une fin naturelle à toute chose et beaucoup de nouveaux débuts. Oui, j’ai dû dire adieu à ma course à pied, mon taekwondo et le ski, mais j’ai dit bonjour à de nouvelles activités quotidiennes comme le yoga, les poids et haltères, la marche et les étirements. Et quand je danse la gigue, j’enflamme la piste de danse! »

Quant à ces talents musicaux, elle partage toujours la scène avec les membres de Up in Arms. Épouser le rôle de chanteuse du groupe lui sert d’exutoire aux tensions mentales et physiques qu’elle ressent. Elle s’est même jointe au comité des bénévoles de Rock the Joint pour apporter son aide à la Société de l’arthrite. « S’il y a une chose dont je suis certaine, c’est que l’arthrite ne m’empêchera pas de « rocker »!

Découvrez la Up in Arms YouTube channel et abonnez-vous à celle-ci!