Quand bouger fait mal, il peut sembler comme une bonne idée d’arrêter de bouger pour protéger nos articulations. Or, la recherche nous indique tout le contraire. Moins nous bougeons nos articulations, plus elles deviennent rigides et douloureuses, et les muscles qui les protègent et les entourent s’affaiblissent, ce qui nous rend plus vulnérables aux blessures. Pour les adultes âgés qui vivent avec l’arthrite, les défis sont encore plus grands lorsqu’ils ne restent pas actifs.

Le parcours de Jane Fonda

L’actrice Jane Fonda est connue pour sa carrière dans le conditionnement physique durant les années 1980 ainsi que pour les rôles qu’elle a joués au cinéma et à la télévision au fil des décennies. Aujourd’hui octogénaire, elle demeure aussi active que possible en dépit de l’arthrose et de plusieurs arthroplasties. Voici quelques stratégies qui ont fonctionné pour elle :

  • Faire de longues promenades à pied quotidiennement, mais en se déplaçant lentement
  • Faire de l’entraînement contre résistance, du yoga et soulever des haltères légers pour conserver sa souplesse et sa force
  • Suivre un programme d’exercice et élaborer avec diligence des plans pour rester active
  • Miser sur ses relations — en personne ou virtuelles — pour faire de l’activité avec quelqu’un

En entrevue, Mme Fonda a exprimé sa volonté de rester autonome, de jouer avec ses petits-enfants, de porter elle-même ses bagages et de continuer à vaquer à ses activités quotidiennes. Son mantra : rester active et adapter ses exercices lorsqu’ils deviennent trop difficiles ou qu’ils ne sont plus sécuritaires. Elle dit que tout le monde peut se mettre à l’activité en commençant par de petits gestes, comme bouger les bras lorsqu’on est assis. « Bien des gens commettent l’erreur d’arrêter toute activité lorsqu’ils sont plus capables de faire ce qu’ils faisaient auparavant. C’est une grave erreur, dit-elle (en anglais). Il y a beaucoup de choses que je faisais et que je ne peux plus faire. C’est pourquoi je fais des activités qui sont plus sécuritaires pour les gens de mon âge... je marche. Je soulève des haltères légers. Je bouge plus doucement, mais tout en restant en mouvement. Il est très important de continuer à bouger. »

Conseils pour une vie active au troisième âge

L’activité physique comprend diverses activités que nous pratiquons à la maison, au travail et dans nos loisirs, et qui aident à accroître notre force, notre niveau d’énergie et notre souplesse, quel que soit notre âge. Elle peut inclure l’exercice, comme le yoga ou la musculation, mais également les activités quotidiennes comme le jardinage, la marche et les tâches ménagères.

L’exercice n’est qu’une des nombreuses formes d’activité physique. Il y a beaucoup de façons de bouger tout au long de la journée, comme :

  • Danser au son de la radio, même si vous restez assis et ne bougez que le haut du corps.
  • Faire des étirements fréquemment en vous levant ou en faisant une courte promenade à pied, même à l’intérieur.
  • Faire du jardinage, prendre soin de vos plantes en pot, creuser, tailler, racler ou désherber.
  • Faire des « longueurs » à pied dans le couloir. Combien pouvez-vous en faire chaque jour?
  • Rester debout ou bouger lorsque vous parlez au téléphone.

Si vous voulez essayer de nouveaux exercices ou étirements, consultez nos vidéos Exercices pour l’arthrose et Yoga pour l’arthrite rhumatoïde. Vous pouvez faire les exercices à votre rythme et choisir ceux qui vous conviennent le mieux.

Lorsque vous faites des exercices, pensez comme Jane Fonda : bougez lentement et de façon sécuritaire et consciente. Prenez le temps de bouger chaque jour et restez en contact avec vos amis et votre famille afin de devoir rendre compte de vos activités à quelqu’un. Pour en apprendre davantage sur la façon de rester actif au quotidien, consultez notre module d’apprentissage en ligne Rester actif.

Ces renseignements vous ont-ils été utiles?