Bien vivre

Vous avez peut-être l’impression que l’arthrite vous dérobe de vos expériences, de votre joie, de votre vie. Mais avec les connaissances et le mode de vie appropriés, vous ne ferez pas que gérer votre arthrite, vous vous épanouirez malgré elle. Dans ce site, vous trouverez des conseils en matière de santé et de bien-être, des trucs de prise en charge personnelle, des histoires inspirantes, et bien plus encore.

Gérer l’arthrite

Qu’est-ce que la sylvothérapie?

Qu’est-ce que la sylvothérapie?

Imaginez le soleil perçant à travers les feuilles, la sensation de la mousse spongieuse, les fleurs sauvages colorées ou les champignons, les oiseaux qui chantent et le vent qui frémit : voilà ce qui vient à l’esprit de la majorité d’entre nous lorsque nous pensons à la nature. Pour de nombreuses personnes, le temps passé en nature est relaxant et reposant, que ce soit une chose que nous fassions depuis toujours ou si nous venons tout juste de la découvrir.

La pratique de la sylvothérapie – passer du temps en plein air dans un état de méditation consciente, plus précisément dans un environnement boisé – a gagné en popularité récemment en raison de ses avantages pour la santé physique et mentale. Certains prestataires de soins de santé ont même commencé à donner des « ordonnances de nature », visant à amener les patients à passer davantage de temps dans les espaces verts. Continuez votre lecture si vous souhaitez en apprendre davantage.

Les origines de la sylvothérapie

La sylvothérapie a d’abord attiré l’attention en Amérique du Nord il y a de cela 40 ans, alors que le Japon présentait le concept de shirin-yoku (qui se traduit par « bain de forêt ») pour les citoyens stressés. Toutefois, l’idée d’une relation de connexion avec la nature est une chose que les peuples indigènes du monde entier pratiquent depuis des Lunes, indique Carolynne Crawley, une guide de sylvothérapie certifiée de Toronto aux ancêtres Mi’kmaw. « La pratique de la sylvothérapie n’est pas nouvelle... ce sont de nouveaux mots pour décrire une pratique ancestrale de relations avec la Terre, les eaux et tous les êtres vivants. »

La sylvothérapie et les effets sur la santé

Les effets sur la santé de la sylvothérapie sont étudiés depuis les années 1980, et bien que les données sur les avantages de la sylvothérapie soient limitées pour l’arthrite en particulier, les résultats demeurent intrigants. Un article dans le International Journal of Environmental Research and Public Health offre un examen sommaire de 64 études sur les effets physiologiques et psychologiques des « bains de forêt ». L’article indique que « de manière générale, d’un point de vue physiologique, d’importants résultats de recherches empiriques indiquent une réduction de la fréquence cardiaque et de la pression sanguine ainsi qu’une relaxation accrue pour les participants exposés aux espaces verts naturels ». Un examen indépendant (en anglais) arrive à la conclusion que « les études démontrent que la sylvothérapie est efficace pour aider à sortir de la dépression, particulièrement pour les adultes ayant des problèmes de santé », bien que des études et une méthodologie plus rigoureuses soient requises. Ces études incluaient les dépressions autodiagnostiquées ainsi que des mesures physiologiques comme la fréquence cardiaque et les niveaux de l’hormone du stress, le cortisol. 

Une autre étude (en anglais), publiée en 2016, a conclu que les personnes vivant avec une douleur chronique et généralisée qui ont participé à un groupe de sylvothérapie ont indiqué avoir remarqué une diminution de la douleur et de la dépression, une amélioration de leur qualité de vie et des différences mesurables dans leur fréquence cardiaque et dans l’activité de leurs cellules immunitaires, comparativement au groupe de contrôle qui n’a pas participé à la sylvothérapie.

Pourquoi la sylvothérapie entraîne-t-elle ces effets? Les auteurs d’une étude de 2020 (en anglais) dans Environmental Research souligne des facteurs possibles comme l’exposition à la lumière du soleil et les composés relâchés par les plantes, l’effet relaxant des images et des sons de la nature et le simple fait de pratiquer une activité physique et de socialiser.

Que se passe-t-il dans la sylvothérapie?

Une promenade de sylvothérapie est différente d’une simple balade dans les bois : un guide dirige et marque des pauses en chemin et fait des suggestions pour prendre pleine conscience des sens. Pour trouver un guide de sylvothérapie dans votre région, vous pouvez rechercher des répertoires de guide de sylvothérapie. Les zones de conservation ou le parc municipal, provincial ou national peuvent également avoir une liste d’évènements proposés. En raison des restrictions liées à la pandémie, certains guides de sylvothérapie ont commencé à proposer des messages-guides téléchargeables à la place des promenades guidées ou ils peuvent même vous guider au téléphone ou à l’ordinateur tandis que vous regardez par la fenêtre ou que vous êtes assis dans votre cour ou sur votre balcon.

Chaque guide de sylvothérapie certifié aura une approche différente. Pour Carolynne Crawley, tout commence par demander aux gens de s’habiller en fonction de la météo, d’apporter de l’eau et quelque chose permettant de s’asseoir (si vous ne voulez pas vous asseoir directement sur le sol). Elle les avise ensuite qu’ils avanceront lentement et sur une distance relativement courte pour une période de deux à trois heures. À leur point de rassemblement, elle met rapidement en contexte l’environnement naturel dans lequel ils se trouvent et la science derrière la sylvothérapie. Puis, la promenade commence. 

Elle commence par donner verbalement des conseils aux gens pour ralentir le rythme de leur respiration et aiguiser leurs sens, puis ils marchent ou bougent lentement pour permettre au corps et à l’esprit de ralentir aussi. « Je les guide dans leurs sens et je crée une espèce d’expérience sensorielle pour les ramener au moment présent. Puis je lance une série d’invitations. On parle d’invitations parce que c’est ce qu’elles sont : des suggestions pour que les personnes vivent et explorent dans la direction où elles sont à l’aise. Ainsi, certaines personnes peuvent choisir de le faire, d’autres non, c’est selon ce qui convient le plus mieux à la personne. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière de le faire », dit Mme Crawley. Après 15 ou 20 minutes, elle demande au groupe de se réunir à nouveau et de partager leurs expériences s’ils le souhaitent. Ensuite, ils passent à un autre endroit de l’environnement naturel. « Toutes les invitations se bâtissent l’une par-dessus l’autre », explique-t-elle. « Cela crée cette expérience de soutien pour qu’ils puissent être entièrement dans le moment présent. » À la fin de la promenade, le groupe se réunit à nouveau pour une conversation autour d’un thé fait à partir de plantes locales.

Si vous avez passé beaucoup de temps devant un écran, pensez à prendre un peu de temps vert! Il existe de nombreuses façons santé de passer du temps à l’extérieur pour rafraîchir cotre corps et votre esprit.