Bien vivre

Vous avez peut-être l’impression que l’arthrite vous dérobe de vos expériences, de votre joie, de votre vie. Mais avec les connaissances et le mode de vie appropriés, vous ne ferez pas que gérer votre arthrite, vous vous épanouirez malgré elle. Dans ce site, vous trouverez des conseils en matière de santé et de bien-être, des trucs de prise en charge personnelle, des histoires inspirantes, et bien plus encore.

Gérer l’arthrite

Ce que vous devez faire si votre arthroplastie est repoussée

Ce que vous devez faire si votre arthroplastie est repoussée

Séance de questions et réponses avec Suzanne Denis
Physiothérapeute en pratique avancée, Orthopédie, programme d’arthroplastie  
Centre de Holland, Sunnybrook Health Sciences Centre

Quelles sont les préoccupations que peuvent avoir les personnes dont l’arthroplastie a été repoussée?

Les personnes atteintes d’arthrose qui étaient en attente d’une arthroplastie et dont l’intervention a été reportée peuvent avoir plusieurs préoccupations. Les deux plus courantes sont les suivantes : « L’activité ne causera-t-elle pas d’autres dommages à mon articulation? » et « Si j’attends, l’état de mon articulation empirera-t-il jusqu’au point qu’on ne pourra plus m’opérer? » Le Dr John Murnaghan, chirurgien orthopédiste au Holland Bone & Joint Program du Sunnybrook Health Sciences Centre, assure les patients qu’un report de l’intervention chirurgicale entraîne rarement un problème que les chirurgiens ne peuvent pas corriger. De plus, la plupart des gens atteints d’arthrose participent à des activités à faible impact qui n’endommagent pas les articulations de la hanche ou du genou. L’activité physique maintiendra votre santé articulaire ainsi que votre santé générale. L’inactivité présente un plus grand risque pour la santé. 

Quels sont les problèmes qui peuvent découler du report d’une arthroplastie?

L’arthrose et le report d’une arthroplastie peuvent susciter un certain nombre de problèmes qui touchent à la fois la santé articulaire et générale. Les problèmes éventuels relatifs à l’articulation comprennent la raideur et une diminution de l’amplitude des mouvements en raison du resserrement des tissus mous, ainsi qu’une augmentation de la douleur et du risque de chute attribuable en partie à la faiblesse musculaire et à la diminution de niveau d’activité. La diminution de niveau d’activité physique a un impact énorme sur la santé générale et est associée à l’anxiété et à la mauvaise humeur. Elle peut entraîner une prise de poids et une fatigue accrue, ainsi qu’augmenter le risque et les répercussions d’autres problèmes de santé chroniques comme le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies cardiaques, les AVC et le cancer. Rassurez-vous, la majorité de ces risques sont modifiables. En d’autres mots, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour limiter les effets de l’arthrose.   

Avez-vous des stratégies à suggérer pour les personnes atteintes d’arthrite qui veulent réduire l’impact négatif d’une arthroplastie remise à plus tard? 

Il est nécessaire de rester aussi actif que possible. Il a été prouvé que l’activité : 

  • Améliore les niveaux d’énergie

  • Améliore l’humeur et atténue l’isolement social

  • Réduit le risque de maladie chronique ou aide à améliorer la qualité de vie des personnes qui vivent avec ces maladies

  • Réduit le risque de chutes  

  • Maintient la force musculaire 

  • Réduit la douleur 

  • Favorise la mobilité et la santé articulaires, et ce, même si on vous dit que vos os frottent l’un sur l’autre

  • Il peut être difficile de se motiver à rester actif si vous souffrez. Voici des stratégies pour favoriser votre réussite : 

Choisissez une activité que vous aimez, qui nécessite peu d’efforts ou d’organisation, et qui offre d’autres avantages, tels qu’être à l’extérieur, passer du temps avec d’autres personnes, vous ressourcer ou gérer votre stress.  

  • Si marcher vous fait mal, si vous ne faites pas confiance à vos jambes pour vous soutenir, si votre équilibre est faible ou si vous commencez à boiter, il est préférable et plus sûr de marcher avec des appareils fonctionnels tels que des bâtons de marche, une canne ou un déambulateur. 

  • Si les activités de mise en charge sont limitées en raison de la douleur, envisagez des activités qui mettent moins de poids sur l’articulation de la hanche et du genou comme la marche avec des bâtons de randonnée, l’utilisation d’un appareil elliptique, le vélo, l’aviron, la natation, l’aquaforme, la marche dans l’eau, le yoga régulier, le yoga assis ou le tai-chi.  

  • Suivez votre rythme en faisant un peu d’activité, puis en prenant une pause ou en faisant quelque chose de différent. Ainsi, vous améliorerez votre santé tout en gérant votre douleur et votre niveau d’énergie. 

  • Des exercices de renforcement simples que vous pouvez faire à la maison peuvent soulager votre douleur, réduire les risques de chute et vous aider à maintenir votre mobilité et votre autonomie. Pour des exemples d’exercice, voir les vidéos sur l’arthrose de la Société de l’arthrite, en particulier les exercices pour les quadriceps, les extenseurs de la hanche et les abducteurs si vous êtes atteints d’arthrite au genou ou à la hanche. 

  • Avec l’arthrite, les tissus mous (muscles et ligaments) peuvent parfois se resserrer et limiter l’amplitude des mouvements. Pour marcher normalement, vous voulez surtout maintenir votre capacité à redresser le genou et la distance que vous pouvez « allonger » la hanche. La vidéo de la Société de l’arthrite intitulée Exercices pour l’arthrose de la hanche et du genou contient un exercice d’extension du genou pour l’arthrose du genou, ainsi qu’un étirement de la hanche et de l’aine si vous êtes atteints de l’arthrose de la hanche.   

Que devraient faire les gens pour se préparer à la chirurgie pendant qu’ils attendent, à long terme et à mesure que la date de leur intervention approche?  

Il faut rester actif. Cela vous aidera à maintenir votre niveau d’énergie pour soutenir votre rétablissement et votre réadaptation postopératoires. S’il devient trop difficile de faire vos activités habituelles, essayez une autre activité qui pourrait être plus facile. Continuez à bouger. Votre santé physique et mentale en dépend! 

  • Poursuivez les exercices de renforcement décrits ci-dessus. Ces exercices sont essentiels, car ils feront également partie de votre programme de rétablissement postopératoire. La chirurgie ne vous rendra pas fort. Plus vous êtes fort avant la chirurgie, plus vite vous serez en mesure de revenir à vos activités et loisirs quotidiens.   

  • Vous voudrez peut-être aussi inclure des pompes sur chaise dans votre programme d’exercices. Cet exercice vous aidera à passer d’une position assise à une position debout après la chirurgie si vos jambes sont faibles ou douloureuses. Asseyez-vous dans une chaise avec accoudoirs, placez vos mains sur ceux-ci, penchez-vous vers l’avant et poussez-vous en position debout, puis rassoyez-vous avec contrôle. Répétez l’exercice de 5 à 10 fois.  

  • Poursuivez vos exercices d’étirement et de mobilité. Si vous êtes atteint d’une arthrite du genou, il est important que vous essayiez de maintenir votre capacité à redresser votre genou pour être en mesure de marcher normalement. Les chirurgiens s’assureront que votre genou se redresse dans la salle d’opération, mais si vos tissus mous sont raides, vous devrez travailler plus fort pour maintenir votre capacité à redresser votre genou après la chirurgie.   

  • La Fondation canadienne d’orthopédie a produit un livret très détaillé pour vous aider à vous préparer à la chirurgie. On y aborde notamment de nombreuses questions pratiques auxquelles vous n’avez peut-être pas pensé et qui peuvent favoriser le succès de votre intervention chirurgicale, comme les soins dentaires à recevoir avant la chirurgie, l’abandon du tabac, la location d’appareils fonctionnels, la coordination de la réadaptation et l’aménagement de votre maison.    

La réduction des temps d’attente pour les arthroplasties par remplacement est une priorité absolue pour la Société de l’arthrite, et le besoin dans ce domaine est encore plus urgent en raison des retards supplémentaires causés par la COVID-19. Pour vous joindre à la Société de l’arthrite afin de prôner la mise en place un plan cordonné visant à réduire l’arriéré de chirurgies causé par la COVID-19 ainsi que l’arriéré préexistant, visitez notre page Passez à l’action et faites-vous entendre!