Bien vivre

Vous avez peut-être l’impression que l’arthrite vous dérobe de vos expériences, de votre joie, de votre vie. Mais avec les connaissances et le mode de vie appropriés, vous ne ferez pas que gérer votre arthrite, vous vous épanouirez malgré elle. Dans ce site, vous trouverez des conseils en matière de santé et de bien-être, des trucs de prise en charge personnelle, des histoires inspirantes, et bien plus encore.

Histoires

Ma vie est pleine d’obstacles, mais c’est mon parcours à moi.

Ma vie est pleine d’obstacles, mais c’est mon parcours à moi.

Martha Besse se considère d’abord et avant tout comme une femme canadienne fière, puis, en deuxième lieu, comme une personne touchée par les effets dévastateurs de l’arthrose et de la polyarthrite rhumatoïde (PR). Malgré sa maladie, Martha, qui habite Toronto, mène une vie très saine et active. Elle adore faire de la randonnée, du vélo et de la course en sentier, ainsi que cuisiner, jouer au golf et voyager. Elle adore aussi être entourée de gens, les faire rire, et profiter au maximum de tout ce que le monde a à offrir.

Martha est dans la cinquantaine et a reçu son diagnostic il y a environ 5 ans. Elle éprouvait des douleurs et de l’inflammation aux deux mains, et une radiographie a révélé une détérioration assez importante de celles-ci. Martha a donc commencé un traitement médicamenteux par voie orale, mais l’arthrite progressant, elle a dû se soumettre à une opération.

Malheureusement, les interventions chirurgicales ne donnent pas toujours de bons résultats. Sa première opération, pour remplacer les articulations endommagées de l’une de ses mains, a eu lieu en 2017. Après six mois de physiothérapie qui n’ont pas eu d’effets sur la douleur et la mobilité, les médecins de Martha lui ont recommandé de subir une deuxième intervention dans l’espoir que de petits implants donneraient de meilleurs résultats. Celle-ci a été pratiquée en 2018 et a à peine amélioré son état. Ses médecins se sont alors rendu compte que Martha était allergique à la silicone contenue dans ses implants et ils ont dû les lui retirer. Martha devra subir une troisième intervention chirurgicale en décembre 2019 et elle espère une issue plus heureuse.

Parallèlement à ses opérations, Martha a essayé plusieurs traitements médicamenteux dans le but de trouver les meilleures solutions qui existent pour sa maladie. Son médecin spécialiste dit qu’il y a encore plusieurs traitements qu’elle peut essayer et il espère que la recherche contribuera à identifier et à cibler des traitements plus efficaces.

Malgré les revers, Martha demeure optimiste. Elle ne se contente pas d’attendre les traitements : elle a modifié des aspects de son quotidien pour rester en bonne santé et mener un mode de vie actif, comme l’utilisation de blocs pour le yoga, des guidons de vélo modifiés pour éviter les douleurs articulaires, et l’adaptation de son doigté lorsqu’elle tape au clavier.

« Mon arthrite a beaucoup affecté mon niveau d’activité, notamment pour ce qui est des activités comme faire du vélo ou du jardinage, aller au centre de conditionnement ou même tenir un livre. Mes mains sont très sensibles au froid et je suis actuellement incapable de travailler, quoique j’espère pouvoir y retourner bientôt. Cela a été tout un parcours personnel, et je suis très reconnaissante d’avoir une famille qui me soutient. Ils n’ont pas vraiment le choix, mais ils me remontent quand même le moral! L’arthrite ne m’arrêtera pas. Elle ne m’empêchera pas d’atteindre mes objectifs personnels et de faire les choses que j’aime. »

L’arthrose est la forme d’arthrite la plus courante. Elle touche 5 millions de Canadiens (plus que toutes les autres formes d’arthrite combinées). Il n’existe actuellement aucun moyen de guérir l’arthrose. Il y a cependant des façons de gérer les symptômes et d’améliorer les fonctions. Les articulations le plus souvent affectées par l’arthrose sont les genoux, les hanches, les gros orteils, et celles des mains et de la colonne vertébrale. L’arthrose se manifeste différemment d’une personne à l’autre, mais les symptômes les plus courants sont la douleur articulaire, les courbatures et la raideur matinale durant moins de 30 minutes, ainsi qu’une amplitude de mouvement réduite et, parfois, de l’enflure dans l’articulation touchée. Les symptômes apparaissent et disparaissent, mais la douleur s’aggrave avec le temps puisque l’arthrose est une maladie évolutive.

Vous pouvez en lire davantage sur l’arthrose et des conseils pour bien vivre avec elle, ici