Des groupes importants de défense des droits des patients déçus par le manque d’actions positives du gouvernement fédéral concernant la recherche sur le cannabis médicinal et sa taxation

23 mars 2017

Le budget fédéral manque une occasion de financer des recherches cruciales et de soulager les utilisateurs de cannabis médicinal du fardeau de la taxe de vente fédérale

The Arthritis Society   CFAMM

Toronto – 23 mars 2017. La Société de l’arthrite et l’organisation Canadians for Fair Access to Medical Marijuana (CFAMM) sont désappointés que le gouvernement fédéral n’ait pas fourni de l’aide essentielle aux 4,6 millions de Canadiens atteints d’arthrite dans le cadre de son nouveau budget.

De concert avec la Société canadienne du sida, les groupes avaient recommandé au gouvernement fédéral d’accorder 25 millions de dollars sur cinq ans à la recherche essentielle sur le cannabis médicinal et d’éliminer la taxe de vente fédérale (connue comme la taxe sur les produits et services dans certaines provinces, et la taxe de vente harmonisée dans d’autres) sur le cannabis médicinal. Ni une ni l’autre de ces actions n’était comprise dans le budget.

Les Canadiens ont recours au cannabis à des fins médicales pour de nombreuses raisons – et la majorité d’entre eux le font pour soulager la douleur de l’arthrite. Davantage de recherches sont nécessaires pour augmenter le nombre de données scientifiques, cliniques et réglementaires sur le cannabis médicinal, pour aider les professionnels de la santé qui le prescrivent à le faire adéquatement et pour informer les patients de la meilleure façon de l’utiliser et des effets auxquels ils peuvent s’attendre.

En outre, la taxe de vente impose un fardeau financier important sur les Canadiens qui utilisent le cannabis médicinal, compte tenu du fait que certains patients doivent dépenser plus de 500 $ par mois pour leur traitement – un montant qui n’est généralement pas couvert par les régimes d’assurance maladie. La taxe de vente n’est pas appliquée aux médicaments sur ordonnance et autres frais médicaux nécessaires.

« Le gouvernement fédéral avait l’occasion ici d’aider les Canadiens qui dépendent déjà du cannabis médicinal pour gérer leurs problèmes de santé, mais qui n’ont pas les connaissances et les lignes directrices nécessaires pour bien l’utiliser, a déclaré Janet Yale, présidente et chef de la direction de la Société de l’arthrite. Le fait que le gouvernement a négligé d’investir dans la recherche attendue depuis longtemps et de remédier à la nature inéquitable de la taxe sur le cannabis médicinal soulève des questions sur son engagement à répondre aux besoins des Canadiens qui vivent avec la douleur. »

Les groupes estiment que davantage de recherche est nécessaire pour approfondir les connaissances sur l’utilisation adéquate du cannabis médicinal. C’est pourquoi la Société de l’arthrite a doublé son propre investissement dans ce secteur, le faisant passer à 720 000 $ entre 2015 et 2019. La moitié de ce montant est consacré à un projet sur trois ans entamé en 2015 et visant à étudier l’effet du cannabis médicinal sur la douleur neuropathique causée par les dommages au système nerveux dans l’arthrose.

« C’est important de savoir si le cannabis peut soulager la douleur neuropathique dans l’arthrose et si oui, de quelle façon. Les médicaments traditionnels contre la douleur de l’arthrose en sont incapables parce qu’ils agissent seulement sur la douleur inflammatoire », a expliqué Jason McDougall de l’Université Dalhousie, à Halifax, qui dirige l’étude. « Il faut faire plus de recherche pour fournir de l’information fiable et significative sur le plan clinique aux médecins canadiens et à leurs patients. »

Le budget 2017 comprenait un investissement significatif de 9,6 millions de dollars sur cinq ans – et de 1 million de dollars par année – pour l’éducation du public et la surveillance des activités liées à l’usage personnel du cannabis. 

« Nous pressons le gouvernement fédéral d’utiliser une partie de cette enveloppe pour financer des initiatives éducatives portant spécifiquement sur les aspects thérapeutiques du cannabis pour les patients confrontés à la douleur chronique et à d’autres problèmes de santé, a fait valoir Jonathan Zaid, fondateur et directeur général de CFAMM. Les patients ont besoin d’un accès abordable à un approvisionnement réglementé en cannabis médicinal – et le gouvernement a l’occasion de répondre à ce besoin en intégrant les recommandations des patients et des fournisseurs de soins de santé dans ses réformes réglementaires prévues plus tard ce printemps dans le cadre de son plan pour légaliser l’usage personnel de cannabis. »

À propos de la Société de l’arthrite

La Société de l’arthrite met des vies en mouvement depuis plus de 65 ans. Vouée à la réalisation de sa vision – bien vivre tout en créant un avenir sans arthrite –, la Société est le principal organisme caritatif canadien du domaine de la santé qui offre de l’information, des programmes et du soutien aux plus de 4,6 millions de Canadiens atteints d’arthrite. Depuis sa création en 1948, la Société est le plus important bailleur de fonds non gouvernemental de la recherche sur l’arthrite au Canada, ayant investi plus de 195 millions de dollars dans des projets qui ont mené à des percées en matière de diagnostic, de traitement et de soins des personnes atteintes d’arthrite. La Société de l’arthrite est agréée par le Programme de normes d’Imagine Canada. Pour plus d’information ou pour faire un don, visitez arthrite.ca.  

À propos de Canadians for Fair Access to Medical Marijuana

Fondé en 2014, Canadians for Fair Access to Medical Marijuana (CFAMM) est un organisme fédéral à but non lucratif regroupant des patients et visant à protéger et à améliorer les droits des patients qui utilisent le cannabis médicinal. L’objectif de CFAMM est de permettre aux patients d’obtenir un accès juste et sécuritaire au cannabis médicinal en misant sur son caractère abordable, y compris par la couverture du cannabis médicinal par les régimes d’assurance privés et publics. Pour plus de renseignements, visitez le www.cfamm.ca (en anglais).

- 30 -

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :

Douglas Emerson 
Responsable des communications – National 
Société de l’arthrite 
Tél. : 416.979.7228, poste 3348 
Cell. : 647.706.0440
demerson@arthrite.ca

Jonathan Zaid
Fondateur et directeur général
Canadians for Fair Access to Medical Marijuana
226.444.8139
jzaid@cfamm.ca