Régime national d’assurance-médicaments

Joint Replacement Wait Times

Nous avons tous, en tant que parties intéressées, l’obligation de travailler à l’amélioration de l’état de santé des patients.

Toutefois, beaucoup de Canadiens sont privés d’un accès abordable aux traitements dont ils ont besoin, ce qui a un impact négatif sur leur santé et, par conséquent, sur l’ensemble du pays. 

Afin d’aborder cette problématique, la Société de l’arthrite continue de préconiser la création d’un programme national d’assurance-médicaments qui vise à élargir la couverture, et ce, pour que tous les Canadiens aient accès à un large éventail de traitements à un prix abordable, peu importe où ils se trouvent au pays. 

Nous croyons qu’un régime national d’assurance-médicaments devrait envisager ce qui suit :

  • S’attaquer aux inégalités existantes : : Beaucoup de Canadiens ont une couverture médicaments insuffisante ou inexistante et se voient forcés de choisir entre un médicament ou d’autres dépenses nécessaires. D’autres sont couverts en fonction de la province où ils résident, une sorte de « loterie de code postal ». Ainsi, la santé des Canadiens peut varier de façon importante en fonction de l’endroit où ils habitent.
  • Garantir l’accès à une gamme des traitements : Un régime national d’assurance-médicaments doit permettre d’accéder rapidement à un éventail de traitements (ce qui convient à une personne peut ne pas convenir à une autre). De plus, il doit retirer les obstacles, comme les formulaires trop restrictifs ou un système qui tarde à reconnaître la valeur des nouveaux traitement dont les médicaments biologiques. À mesure que ces nouveaux traitements deviendront plus précis et aptes à cibler les patients qui en bénéficieront le plus, ils amélioreront la santé des gens tout en réduisant les coûts à long terme du système de santé.
  • Élargir l’offre des soins de santé primaires : Rendre les médicaments plus abordables est un objectif important; cependant, pour avoir un impact durable sur notre système de santé, nous devons considérer le débat sur un régime national d’assurance-médicaments comme une occasion plus large et ambitieuse de moderniser l’offre des services couverts par l’état et améliorer les soins de santé primaires de façon générale. Cela comprend l’amélioration de l’accès aux soins à domicile et en milieux communautaires, ainsi que des efforts ciblés afin de prévenir l’apparition de nombreuses maladies chroniques.

Les recommandations trouvées dans le Rapport final du Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance- médicaments, présenté par le Dr Eric Hoskins, aborde quelques éléments, mais pas tous. Il est donc essentiel que tout effort visant à améliorer le régime national d’assurance-médicaments soit guidé par une forte participation des patients, de façon à répondre aux leurs besoins les plus urgents.

Posez cette question à vos représentants politiques ou à vos candidats :

Que ferez-vous pour que les patients aient un droit de parole dans le débat sur la création d'un programme national d'assurance-médicaments?

handshake iconAvez-vous une histoire à raconter sur l'impact de la limitation de la couverture des médicaments sur votre santé ou sur celle d'un proche? Inscrivez-vous pour partager votre histoire ou pour rester informé de nos efforts pour la défense de la cause.

Impliquez-vous