La santé mentale et la santé physique jouent un rôle important dans notre vie à tous. Chez les gens qui vivent avec l’arthrite, la santé physique peut fluctuer, c’est-à-dire que vous irez mieux certaines journées que d’autres. Et il en va de même pour la santé mentale. Certaines personnes ayant reçu un diagnostic de maladie chronique comme l’arthrite peuvent éprouver régulièrement des changements dans leur état de santé mentale, voire être atteintes de maladies mentales chroniques. La dépression, le stress et l’anxiété peuvent être plus fréquents chez les jeunes atteints d’arthrite en raison des difficultés posées par la maladie. En fait, la recherche démontre qu’il existe une présence plus importante de symptômes associés à la dépression chez les jeunes atteints d’arthrite juvénile idiopathique (AJI) que chez ceux qui ne le sont pas. Cependant, il est possible de jouir d’une bonne santé mentale tout en étant atteint d’arthrite. En effet, il existe un nombre de stratégies et de traitements de prise en charge personnelle pour vous aider à gérer votre bien-être mental. Lisez la suite pour de plus amples renseignements.

Les affections chroniques qui touchent la santé physique des jeunes adultes atteints d’arthrite peuvent également avoir un impact sur leur santé mentale. Cela peut être dû à :

  • L’obligation de composer avec la douleur articulaire et la fatigue
  • La transition vers les soins médicaux pour adultes
  • Un changement d’école ou de travail
  • La nécessité de réévaluer ou de changer leurs objectifs de carrière
  • Le fait de démarrer une vie autonome et de s’épanouir
  • L’incapacité à faire des activités physiques ou des voyages avec des amis
  • Des attentes vis-à-vis de leur niveau d’énergie et de leurs capacités

Les défis auxquels les jeunes atteints d’arthrite font face peuvent prendre de l’ampleur alors qu’ils entrent dans l’âge adulte ou assument de nouvelles responsabilités. C’est pourquoi il est important qu’ils portent attention à leurs besoins en matière de santé mentale et qu’ils apprennent des moyens de gérer tout problème à cet égard. Il peut être utile de développer, de façon précoce, des stratégies d’adaptation favorisant une bonne santé mentale dans le but d’adopter des approches plus ouvertes et saines de la gestion des défis quotidiens.

Dépression et stress

La gestion de l’arthrite et de ses symptômes peut souvent avoir des effets négatifs sur la confiance personnelle des jeunes et leur perception de soi. Cela peut être causé par le fait qu’ils ne sont pas capables de faire ce que font leurs pairs, qu’ils éprouvent de la difficulté à parler de leur maladie ou qu’ils se sentent stigmatisés parce qu’ils sont atteints de cette maladie chronique. Les jeunes adultes atteints d’arthrite déclarent que cette situation provoque chez eux des sentiments de tristesse ou de désespoir, une perte d’intérêt pour les activités quotidiennes, de la difficulté à dormir ou à se concentrer, de l’irritabilité, etc. Tous ces signes peuvent être des indices de dépression. Certains peuvent être liés aux symptômes de l’arthrite ou aux médicaments, voire à une combinaison de ces facteurs et des changements à la vie quotidienne déjà mentionnés. De plus, la dépression peut parfois aller de pair avec le stress.

Le stress est une réaction physique à la pression, que celle-ci soit créée par la personne elle-même (envie de réussir, d’être acceptée ou de se sentir « normal ») ou par des facteurs externes (travail, école, amis, partenaire sentimental). Ces facteurs peuvent miner votre capacité à composer avec le stress. Lorsque les facteurs de stress dépassent votre capacité à composer avec eux, le stress peut avoir une incidence négative sur votre bien-être physique et mental. Même si certains adolescents et jeunes adultes affirment ne pas subir beaucoup de stress, cela n’est pas nécessairement vrai. Il est possible qu’ils ne reconnaissent pas le stress, mais que celui-ci ait néanmoins des effets sur leur corps. Il faut du temps (et un renforcement intentionnel des compétences) pour prendre conscience du stress et de la dépression et pour y accorder son attention afin de déterminer comment son corps y réagit.

Obtenir de l’aide

Il existe un grand nombre de fournisseurs de soins de santé qui peuvent vous aider à gérer vos préoccupations relatives à la santé mentale, comme les psychiatres, les psychologues, les psychothérapeutes et les travailleurs sociaux. Si vous souhaitez trouver le professionnel qui est le mieux placé pour répondre à vos besoins, il peut être utile d’en parler à votre médecin. Il est aussi possible que des services en santé mentale soient offerts dans votre communauté, votre milieu de travail, votre collège ou votre université. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les différents types de services en santé mentale, consultez notre ressource « Comprendre le domaine des soins de santé mentale ».

Il existe un grand nombre de professionnels de la santé qui peuvent vous aider à gérer vos inquiétudes et vos facteurs de stress relatifs à votre vie de jeune adulte. Ceux-ci peuvent aller de la transition des soins pour enfant aux soins pour adultes à la gestion de nouvelles dépenses associées à votre nouvelle vie d’adulte. Toutes ces épreuves peuvent aussi être plus difficiles à surmonter pour une personne atteinte d’arthrite. Si vous voulez trouver du soutien, vous ferez bien de consulter d’abord votre médecin de famille. Vous pouvez aussi visiter le site Web esantementale.ca pour connaître les services qui sont offerts dans votre région.  

De plus, vous pouvez contribuer à prendre soin de votre santé mentale en trouvant des activités qui vous permettent de composer avec votre situation. Vous pouvez, par exemple, essayer la méditation de pleine conscience, faire plus d’exercice, changer vos habitudes alimentaires, ou parler avec votre famille ou vos amis. Le guide La santé mentale et le bien-être de la Société de l’arthrite peut vous enseigner des stratégies pour prendre en charge votre santé mentale.

Définir ses objectifs

Un autre moyen de gérer votre santé mentale consiste à établir des objectifs clairs concernant vos soins personnels, la prise en charge de votre arthrite et tous les aspects de votre santé dans votre vie quotidienne. Cela peut vous sembler un défi de taille si l’on considère tout ce que vous avez déjà à faire. Cependant, la définition des objectifs peut rendre les choses plus faciles.

Les objectifs SMART sont un moyen utile d’établir des objectifs réalisables. Un objectif SMART est...

  • Spécifique : L’objectif est précis et observable
  • Mesurable : Il comporte des indicateurs qui vous permettent de suivre vos progrès et de rester motivé
  • Atteignable : L’objectif est atteignable et réalisable
  • Réaliste et pertinent : L’objectif cadre avec votre réalité et vous aidera vraiment
  • Temporel : L’objectif comporte une date limite

Vous voulez peut-être augmenter votre niveau d’activité physique pour faire bouger vos articulations et améliorer votre humeur, surtout si vous passez beaucoup de temps assis parce que vous avez commencé un nouveau travail ou parce que vous faites de longues journées d’étude. Voici à quoi pourrait ressembler un objectif SMART :

« Pour rester actif (spécifique), je vais ajouter 60 minutes d’exercice à ma routine hebdomadaire (mesurable) en faisant de la marche, de la natation ou les exercices que mon physiothérapeute m’a prescrits (atteignable). Atteindre cet objectif m’aidera à compenser les effets de la sédentarité et à améliorer mon humeur quand je n’ai pas le moral (réaliste). Je vais atteindre cet objectif dans huit semaines (temporel). »

S’il est vrai qu’on ne peut pas surmonter tous les défis liés à la santé mentale en se fixant des objectifs, les objectifs SMART peuvent quand même faciliter la gestion d’une vie occupée ainsi que de votre arthrite.

Pour en apprendre davantage sur la santé mentale et l’arthrite, consultez notre site Web sur la Santé mentale.

Ces renseignements vous ont-ils été utiles?