Vous venez de recevoir un diagnostic d’arthrite, et le futur peut vous sembler incertain et écrasant. Même si un diagnostic d’arthrite peut changer une vie, avec une prise en charge quotidienne et des soins, vous pouvez continuer de mener une vie saine et bien remplie. Les mesures ci-dessous vous aideront à vous épanouir alors que vous apprenez à composer avec cette maladie chronique.  

Apprenez à écouter votre corps.  

Les poussées de symptômes d’arthrite peuvent être perturbatrices, et vous pouvez avoir l’impression qu’elles échappent à votre contrôle. Cependant, vous pouvez influencer certains facteurs externes qui contribuent à la gravité et à la fréquence de vos symptômes. Le stress, par exemple, peut aggraver les symptômes d’arthrite, et les changements dans la pression atmosphérique aussi (oui, votre arthrite peut vous donner le pouvoir de prédire quel temps il fera!). Être attentif à votre corps vous aidera à mieux prendre soin de vous-même. Même si ce n’est pas une science exacte et qu’il n’est probablement pas possible d’éviter entièrement les poussées, ces informations peuvent vous aider à prédire certaines poussées et vous aider à comprendre pourquoi elles se produisent. Dans un journal, prenez note de vos symptômes ainsi que de tous les facteurs que vous jugez pertinents, comme votre niveau d’activité, les exercices que vous faites, la météo, votre niveau de stress et votre sommeil. Comprendre les éléments auxquels votre corps est sensible est un élément clé pour gérer et prendre en main votre vie avec l’arthrite.  

Faites attention à ce que vous mangez.  

Le médecin grec Hippocrate a dit : « Que ton alimentation soit ta seule médecine. » Avec un diagnostic d’arthrite, il est plus important que jamais d’avoir une alimentation saine qui favorise un sentiment de bien-être et un poids sain. Vous pouvez aussi contrôler votre inflammation en prêtant attention aux effets de certains aliments sur votre corps.  

Bien que les preuves scientifiques actuelles soient contradictoires, des données empiriques donnent à penser que ce que nous mangeons peut accroître l’inflammation, du moins chez certaines personnes. Bon nombre de personnes atteintes d’arthrite affirment être sensibles au sucre, aux produits laitiers, aux solanacées ou à la viande, mais il est important de comprendre comment vous réagissez à ce que vous mangez. Notez aussi ce que vous mangez dans votre journal de symptômes, si vous en avez un. Un régime d’élimination peut être un moyen utile de tester quels aliments peuvent aggraver vos symptômes. Cependant, avant de bannir un aliment quel qu’il soit, parlez à votre professionnel de la santé de vos projets et n’oubliez pas de faire le suivi de ce que vous ressentez. Par la suite, essayez de réintégrer les aliments problématiques à votre alimentation et notez tout changement dans votre journal de l’alimentation et de l’humeur

Si vous apportez des changements à long terme à votre alimentation, parlez à votre médecin et à une nutritionniste pour vous assurer de consommer tous les nutriments dont vous avez besoin. 

Découvrez le plaisir de prendre soin de vous. 

Un nouveau diagnostic est stressant, et la douleur chronique peut rendre difficile la gestion du travail et des engagements familiaux. Il est important de prendre soin de soi d’abord pour pouvoir prendre soin des autres. Accordez-vous la permission et le temps de vous occuper de vous-même. Essayez des techniques de relaxation comme la méditation pour calmer votre esprit. Prenez soin de vos articulations en prenant des bains chauds ou en vous baignant dans une piscine avec un bain à remous. Dormez suffisamment. Prenez plaisir à cuisiner des plats qui vous procurent un sentiment de bien-être. Le temps que vous passez à prendre soin de votre santé n’est jamais perdu. 

N’arrêtez pas de bouger. 

Rester actif et fort fait partie intégrante de la prise en charge de votre maladie. Cependant, les formes intenses d’exercice ne sont peut-être pas réalistes ni bénéfiques pour vous à long terme. Si vous ne faites pas déjà une quelconque forme d’activité à faible impact, c’est l’occasion d’essayer quelque chose de nouveau.

Le yoga, par exemple, est un exercice doux et complet que vous pouvez faire à la maison. La natation et l’aquaforme sont d’excellents exercices à faible impact qui font travailler tout le corps, et l’eau peut soulager les articulations enflammées. Si vous avez accès à une piscine d’eau chaude, c’est encore mieux! Non seulement les cours d’aquaforme sont une excellente forme d’exercice, quel que soit votre âge, mais vous rencontrerez probablement d’autres participants qui vivent avec la douleur articulaire. Ne sous-estimez jamais l’importance de trouver une communauté qui sait ce que vous vivez! 

Conserver votre force musculaire aide à soutenir vos articulations, alors vous voudrez peut-être parler avec un physiothérapeute des exercices qui ciblent les zones affaiblies par des poussées. Prendre part à une activité que vous aimez est la façon la plus sûre de soutenir votre santé à long terme. Soyez toutefois conscient de ce que l’activité vous fait ressentir, et ne vous poussez pas en dépit de la douleur.  

Soyez votre plus grand défenseur.   

Pour jouer un rôle actif dans vos soins, vous pouvez : 

  • Vous renseigner sur votre diagnostic d’arthrite.  
  • Vous renseigner sur les médicaments que vous prenez et parler à votre pharmacien de toute interaction possible avec d’autres traitements. 
  • Poser des questions sur votre état.  

Connaître votre maladie vous aidera à vous sentir en contrôle et à être en meilleure santé.  

Concentrez-vous sur les possibilités, pas sur la douleur.  

Durant votre vie avec l’arthrite, vous ferez face à des limitations physiques. Vous pouvez parfois vous sentir frustré et c’est tout à fait dans vos droits, mais une attitude positive est quelque chose de puissant, alors concentrez-vous sur ce que vous pouvez faire plutôt que sur ce que vous ne pouvez pas faire. Votre parcours avec l’arthrite vous apportera de nouvelles perspectives et de nouvelles possibilités parce que la maladie changera votre corps, ce qui peut modifier votre relation avec vous-même et avec le monde qui vous entoure. Célébrez les petites victoires, et les jours où vous vous sentez bien. Et surtout, soyez patient avec vous-même et indulgent avec votre corps. 

 
Ces renseignements vous ont-ils été utiles?