Aidez votre enfant atteint de AJI à être autonome et à composer avec la vie.

Pour les parents d’un enfant arthritique, il est essentiel de garder à l’esprit les choses que celui-ci demeure capable de faire. Dès le début, encouragez votre enfant à faire tout ce qu’il est en mesure de faire sans dépasser ses limites.Vous pouvez par exemple solliciter sa contribution aux tâches domestiques qui conviennent à son âge. Ainsi, vous lui inculquerez d’importantes valeurs familiales et éviterez que ses frères et sœurs aient du ressentiment envers lui s’ils ont eux-mêmes des tâches à faire.Choisissez des tâches que votre enfant arthritique peut faire, par exemple plier les vêtements après la lessive ou dresser la table avant les repas. Laissez votre enfant s’habiller et se déshabiller seul, même si cela lui prend beaucoup de temps.Bien entendu,votre enfant peut avoir du mal à enfiler chaussettes et chaussures si la mobilité de ses hanches est réduite. Un ergothérapeute peut concevoir à son intention des aides fonctionnelles comme des orthèses, des pinces longues et des diables. Si, grâce à ce type d’aide, votre enfant apprend à s’occuper lui-même de ses soins personnels et d’autres tâches quotidiennes, il acquerra assurance et autonomie.

Il est en outre important que vous imposiez des limites et une discipline à votre enfant arthritique,tout comme vous le feriez pour vos autres enfants. Bien des parents tendent à dispenser l’enfant arthritique des tâches ménagères ou de l’excuser lorsqu’il a des comportements inappropriés de peur d’alourdir encore davantage le fardeau qui repose sur ses épaules.Or, cette attitude peut avoir la fâcheuse conséquence d’encourager l’enfant à se servir de son handicap comme excuse ou comme moyen d’obtenir un traitement de faveur,à la maison et ailleurs.Une telle tendance peut mener à des troubles du comportement plus tard dans la vie.Les parents peuvent juger utile de solliciter l’aide d’un travailleur social ou d’un psychologue pour apprendre à résoudre certaines de ces difficultés.

En bout de ligne, il est primordial de se rappeler qu’un enfant arthritique est d’abord et avant tout un enfant et que la maladie n’est qu’un aspect fortuit de sa vie.Vous aurez sans doute avec votre enfant de nombreuses conversations à propos de l’arthrite et de son traitement. Cependant, n’oubliez pas de consacrer du temps chaque jour pour parler avec votre enfant de choses qui n’ont rien à voir avec l’arthrite.Cette attention l’aidera à se sentir comme un enfant « normal ».

Ces renseignements vous ont-ils été utiles?