Ne pas lâcher, c’est réussir

Melanie LeclercEn août 2008, aux premières lueurs d’un matin qui semblait comme les autres, Mélanie Leclerc, mère de deux jeunes filles de quatre et six ans, se préparait pour une journée familiale à la Ronde.

Ayant couru de longues distances la veille, elle ne s’est pas trop interrogée sur la sensation d’engourdissement à sa cheville. Quoique pour une athlète aguerrie comme Mélanie, c’était peu commun.

Quelques heures plus tard, ça n’allait pas du tout; elle peinait à rester debout en file pour un manège, car ses chevilles et genoux lui envoyaient des signaux de douleur intense.

Au cours des semaines qui ont suivi, elle a vu son médecin, ainsi qu’un rhumatologue et a subi quelques traitements de cortisone. Le verdict s’est précisé : c’était la polyarthrite rhumatoïde.

Les mots résonnaient dans sa tête. « Au début, je n’y croyais pas, je me disais que ça passerait. Je gardais la bonne humeur, mais j’ai fini par frapper un mur. »

Pour une battante et une femme active et performante comme Mélanie, c’était la fin d’une vie de Superwoman. De rarissimes larmes ont empli ses yeux, mais elles se sont rapidement estompées. Un nouveau type d’héroïne allait voir le jour.

Même si par moment elle n’arrivait pas à tresser les cheveux de ses filles à cause de sa douleur aux mains, elle n’a pas cédé le contrôle de sa vie à la maladie. Solidement épaulée par son entourage, elle a participé à plusieurs activités de groupe organisées par la Société de l’arthrite. De fil en aiguille, l’attitude fonceuse de cette résidente de Carignan a inspiré des milliers de gens à se mettre à l’activité quotidienne.

En effet, Mélanie a entrepris un projet qu’elle n’aurait jamais envisagé auparavant. Elle a créé sa page Facebook où elle s’ouvre candidement sur sa maladie, mais surtout partage des trucs santé, ses entraînements et des recettes nutritives.

« Mon diagnostic m’a forcé à revoir mes priorités et à diminuer la pression que je m’imposais. Je me suis centrée sur l’essentiel et me suis ouverte aux autres. Ça m’a sorti de ma zone de confort. » 

Aujourd’hui, près de 13 000 personnes suivent régulièrement les capsules de Mélanie. Grâce à son approche intègre, vulnérable et honnête, ses admirateurs sont touchés par sa sensibilité et sont motivés à adopter des habitudes de vie saine. Basé sur un état d’esprit de dépassement, le mot d’ordre de la page est : « Ne pas lâcher, c’est réussir. »

Ces renseignements vous ont-ils été utiles?