Maintenant que la distribution des vaccins contre la COVID-19 a débuté partout au pays, il y a de la lumière au bout du tunnel de la pandémie. Si vous faites partie des six millions de Canadiens atteints d’arthrite, vous vous demandez peut-être si la vaccination est pour vous?

Voici ce que nous savons (en date du 16 février 2021).

Les deux vaccins dont l’utilisation est autorisée au Canada nécessitent deux doses pour une vaccination complète. Les deux vaccins fonctionnent en donnant à vos cellules des instructions sur la façon de fabriquer un morceau du virus appelé protéine. Votre système immunitaire apprend à reconnaître la protéine. Si vous êtes infecté par le virus, votre corps se débarrasse de l’infection afin que vous ne deveniez malade. Ces vaccins ne contiennent pas de virus COVID-19 vivant.

Les avantages de la vaccination contre la COVID-19 sont :

  • Prévention : les vaccins actuellement approuvés au Canada permettent de prévenir 70 à 95 % des infections causées par la COVID-19 chez les personnes qui se font vacciner.
  • Diminution : les symptômes associés à la COVID-19 sont moins sévères chez les personnes qui reçoivent le vaccin, mais qui tombent quand même malades.
  • Protection : se faire vacciner contribue à protéger les personnes de votre entourage.

Certains effets secondaires temporaires du vaccin contre la COVID-19 sont possibles, notamment :

  • bras douloureux au point d’injection
  • fatigue
  • fièvre, frissons
  • maux de tête
  • ganglions lymphatiques temporairement gonflés
  • douleurs musculaires ou raideur dans les articulations

Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) du Canada recommande que tous les adultes canadiens reçoivent un vaccin contre la COVID-19 afin de se protéger et de protéger les autres. Cette recommandation s’accompagne toutefois d’une mise en garde - ou d’un avertissement - pour certains groupes, notamment ceux qui souffrent de maladies rhumatismales.

Si vous êtes atteint d’arthrose

Il n’y a pas de restrictions pour les personnes atteintes d’arthrose, donc si vous avez cette forme d’arthrite, nous vous invitons à vous faire vacciner lorsque le vaccin vous sera offert.

Si vous êtes atteint d’une maladie rhumatismale

Nous ignorons encore les effets secondaires et l'efficacité des vaccins contre la COVID-19 chez les personnes souffrant de maladies rhumatismales auto-immunes, car les personnes atteintes de ces maladies étaient pour la plupart exclues des essais de vaccins.

C’est la raison pour laquelle le CCNI recommande que le vaccin soit offert aux personnes immunodéficientes en raison d’une maladie ou de médicaments si une évaluation des risques conclut que les avantages l’emportent sur les risques potentiels pour la personne. Pour plus de renseignements, visitez le site Web du CCNI (sous les rubriques « Vaccins » et « Recommandations »).

Toutefois, nous savons que d'autres vaccins, comme le vaccin antigrippal, offrent une protection adéquate pour la plupart des personnes atteintes de maladies auto-immunes, avec des effets secondaires similaires à ceux que subissent la population en général. Les autres vaccins ne déclenchent généralement pas de poussées de maladies auto-immunes. Nous en apprendrons davantage au fur et à mesure que de plus en plus de personnes recevront les vaccins contre la COVID-19. Vous devriez parler à votre fournisseur de soins de santé pour discuter des risques et des avantages pour votre cas en particulier, comme vous le feriez pour le vaccin antigrippal.

La Société canadienne de rhumatologie a créé une aide à la décision, pour les personnes atteintes d’une maladie rhumatismale auto-immune qui ont plus de 18 ans, à utiliser dans leurs discussions avec leur fournisseur de soins de santé.

Les enfants et le vaccin contre la COVID-19

Les deux vaccins dont l’utilisation est actuellement autorisée au Canada ne sont pas approuvés pour les personnes de moins de 18 ans (Moderna) ou de moins de 16 ans (Pfizer).

L’infection par la COVID-19 semble moins sévère chez les enfants que chez les adultes ou les personnes âgées. Actuellement, rien ne prouve que les enfants atteints de maladies auto-inflammatoires sont plus susceptibles de contracter la COVID-19 ou de développer des symptômes plus sévères.

Puisque certaines écoles du pays proposent un apprentissage en personne, vous voudrez peut-être discuter avec le rhumatologue de votre enfant si des précautions supplémentaires doivent être prises afin d’assurer la sécurité de ce dernier.

Cassie + Friends ont créé une FAQ destinée aux famille, qui comprend des exemples de la vie réelle.

La Société de l’arthrite met régulièrement à jour sa page Web COVID-19 et l’arthrite avec les toutes dernières nouvelles, alors pensez à ajouter cette page à vos favoris et à la consulter régulièrement.

Ces renseignements vous ont-ils été utiles?
Current rating: 4,5 (30 ratings)