Conseils pour surmonter les symptômes de l’arthrite tout en prenant soin de vos enfants

Beaucoup d’enfants ont une énergie inépuisable. Suivre le rythme de leur vie occupée peut être un défi, même quand on est au sommet de sa forme. Pour les personnes qui vivent avec la douleur chronique et la fatigue causée par l’arthrite, satisfaire aux exigences de la vie parentale peut parfois sembler impossible. Il est difficile de rester optimiste et enjoué lorsque la douleur trouble votre plaisir, mais les enfants ont cela de merveilleux qu’ils apprécient facilement les plaisirs simples de la vie. Rappelez-vous que vos limites sont toujours plus visibles et évidentes pour vous.  

Voici quelques conseils utiles et mots d’encouragement pour bien vivre votre rôle de parent malgré l’arthrite.

Concentrez-vous sur ce dont vous êtes CAPABLE.  

Même si la douleur physique et l’invalidité peuvent miner votre humeur, demeurez positif en vous concentrant sur ce que vous pouvez faire, au lieu du contraire.  

Si votre enfant vous demande de jouer à un jeu qui vous est trop difficile, comme la tague, soyez honnête en lui expliquant pourquoi cela vous est impossible et proposez un autre jeu. « Je ne peux pas courir aujourd’hui... mais je peux te chatouiller! » Ou, selon votre capacité ce jour-là, proposez une autre activité que vous pouvez apprécier ensemble, comme faire du bricolage, écouter un balado ou faire une promenade dans la nature, si c’est possible.

Faites de l’exercice avec vos enfants.

La physiothérapie et l’exercice sont souvent un élément clé de la prise en charge de l’arthrite, mais faire de l’exercice au quotidien peut prendre beaucoup de temps. Maximisez votre temps et prenez soin de vous en faisant participer vos enfants. Faites jouer de la musique et animez un cours de mise en forme pour vos enfants afin que vous puissiez faire vos exercices, ou pratiquez le yoga ensemble. Il y a d’excellentes vidéos de yoga adaptées aux enfants qui comprennent des mouvements doux et simples. Transformer l’exercice en quelque chose d’amusant plutôt que de le considérer comme une corvée est une excellente façon de vous divertir avec vos enfants et de prendre soin de vous.

Faites bouger vos enfants, même si vous êtes immobilisé.  

Il peut être difficile de composer avec une poussée ou la raideur et l’immobilité lorsque vos enfants ont besoin d’activité physique. Même avec une mobilité réduite, vous pouvez toujours faciliter les jeux physiques de vos enfants et y prendre part. Par exemple, le jeu « Jean dit » est une façon amusante de jouer avec vos enfants et de les encourager à bouger. Expliquez à vos enfants que lorsque vous dites « Jean dit », suivi d’une action, ils doivent faire l’action, par exemple « Jean dit : touchez vos orteils ».   Mais si vous décrivez une action sans dire « Jean dit », par exemple « Touchez vos orteils », et qu’un enfant fait l’action, il est éliminé. Répétez l’exercice aussi souvent que vous le voulez, avec des actions différentes. Vous pouvez également les aider à créer un parcours d’obstacles n’importe où, même dans votre salon. Vous pourrez ainsi vous reposer et les chronométrer pendant qu’ils parcourent les obstacles qu’ils ont créés.  

Ne laissez pas la culpabilité prendre le dessus.  

Les sentiments de culpabilité peuvent être intensifiés lorsqu’on est un parent atteint d’une maladie chronique comme l’arthrite. Même si vous trouvez des façons de gérer leurs attentes, vos enfants peuvent parfois se sentir déçus que vous ne soyez pas en mesure de jouer avec eux comme ils le voudraient. Soyez honnête, reconnaissez la raison de votre incapacité à jouer et verbalisez votre déception mutuelle quand il y a quelque chose que vous ne pouvez pas faire avec eux ou pour eux. Vous serez étonné de voir à quel point vos enfants sont flexibles et compréhensifs.

Demandez et acceptez de l’aide quand vous en avez besoin.  

Tirez profit de tout le soutien dont vous disposez. Acceptez les invitations à jouer chez des amis et les offres de garde d’enfants, et saisissez toutes les occasions qui vous permettent d’avoir du temps pour prendre soin de vous. Vous n’avez pas à vous sentir mal!

Demandez à vos enfants de vous aider.

Les petits sautent souvent sur l’occasion de se sentir grands. Les faire participer aux tâches quotidiennes peut être amusant et renforcer leur confiance en eux et leur autonomie.  

Profitez de l’heure du coucher.  

La lecture à l’heure du dodo est un moyen efficace et peu exigeant physiquement de tisser des liens avec vos enfants. Profitez de ce temps de qualité avec votre enfant. Et ne négligez pas votre propre sommeil. Dormir suffisamment est essentiel pour prendre soin de vous et de votre enfant.

Voyez vos limites comme des possibilités.  

Aussi difficile que cela puisse être, ce simple changement de perspective peut ouvrir un monde de possibilités, malgré vos limites physiques. Avez-vous découvert de nouvelles façons de faire les choses? Votre arthrite vous a-t-elle appris à mieux apprécier les choses simples de la vie? Réfléchissez aux façons dont vous avez appris et grandi face aux épreuves.  

Par Yvonne Wallace 

Ces renseignements vous ont-ils été utiles?