L’accommodement au travail: Solutions possibles

Pensez-vous demander des accommodements au travail concernant votre arthrite?

Vous êtes le seul à savoir quelles mesures d’adaptation pourraient être utiles et possibles dans votre milieu de travail. Voici quelques « requêtes » courantes auxquelles vous pouvez réfléchir.

Horaire flexible

Certains emplois imposent des heures de travail précises, mais dans de nombreux lieux de travail, les heures sont quelque peu arbitraires, ce qui signifie que vous n’avez peut-être pas besoin d’être là de 9 h à 17 h exactement, mais que vous pourriez plutôt travailler de 7 h à 15 h ou de 10 h à 18 h.

Faites remarquer à votre patron que les avantages des heures de travail flexibles vont dans les deux sens parce que vous serez plus productif pendant les heures où vous avez le plus d’énergie et le moins de douleur.

Cette flexibilité peut être particulièrement utile si vous faites la navette. Vous pouvez éviter les heures de pointe et passer moins de temps assis dans votre voiture ou debout dans le transport en commun, ce qui signifie que vous commencerez votre journée de travail avec moins de douleur.

Changements d’équipement

Rester assis à un bureau toute la journée peut être éprouvant, et cela est d’autant plus vrai pour les personnes atteintes d’arthrite. Trouver une chaise ajustable peut véritablement changer la donne. Pour les tâches qui vous obligent à soulever des objets lourds, trouvez ou demandez un chariot. Si vous êtes souvent debout au travail, un tapis anti-fatigue et un appui-pieds vous aideront à ménager votre corps.

Adaptation des tâches et du calendrier

Voyez s’il est possible de travailler en tandem avec un collègue. Ainsi, les jours où vous éprouvez une poussée, vous pourriez échanger de tâches; lui, soulevant les objets, tandis que vous voyez à l’organisation. Au lieu de passer toute la matinée à faire un type de tâche et tout l’après-midi à en faire un autre, alternez plus fréquemment entre les deux pour accorder un répit à votre corps.

Exceptions aux règles

Il existe une règle répandue dans l’industrie des services selon laquelle on ne peut pas s’asseoir, même en l’absence de clients. Faites savoir à votre employeur que vous serez en mesure d’accomplir vos tâches plus efficacement si vous pouvez à l’occasion vous reposer les jambes. Demandez-lui si vous pourriez essayer de travailler avec un tabouret pendant une semaine. Ainsi, vous pourrez lui prouver que cela n’affectera pas votre productivité. C’est un bon exemple de ce que vous pouvez raisonnablement demander à votre employeur lorsqu’il s’agit de règles établies.

Télétravail

Grâce aux progrès de la technologie, il n’est plus nécessaire d’être sur place pour effectuer de nombreuses tâches. Travailler de la maison, même un jour par semaine, peut avoir des effets considérables sur vos niveaux de fatigue et de douleur.

C’est une bonne raison de discuter de votre état avec votre employeur même si vos symptômes sont légers : prouver à votre patron que vous pouvez travailler sans supervision et que votre productivité demeure élevée lorsque vous faites du télétravail apaisera les craintes qu’il pourrait avoir au sujet de l’arrangement, et il sera plus à l’aise de vous accommoder à l’avenir si vous devez travailler à domicile parce que vos symptômes ont empiré.

Créer un plan d’urgence

Si vous expliquez la nature épisodique de vos poussées à vos collègues, ils sauront qu’ils peuvent s’attendre à des changements au quotidien. Élaborez des plans A, B et C : Le plan « A », c’est ce que vous ferez la plupart du temps. Le plan « B » est pour les occasions où vous devez modifier quelque peu vos tâches. Le plan « C » décrit les mesures à prendre quand les choses vont vraiment mal et que vous ne pouvez pas travailler.

Cette conversation peut être difficile à entamer, mais elle évitera qu’on soit obligé de trouver une solution à la dernière minute. Cela pourrait même vous aider à parler de vos symptômes; vous pouvez dire à vos collègues que c’est un jour de plan B, par exemple, et ils sauront exactement à quoi s’attendre.

Pour plus d’information sur comment gérer les symptômes de l’arthrite au travail, veuillez visiter notre programme éducatif d’Articulations au travail en ligne ou nos ressources de milieu de travail.

Ces renseignements vous ont-ils été utiles?