Vous suivrez des études postsecondaires (virtuelles) à l’automne? Favorisez votre réussite grâce à ces cinq conseils pour les élèves atteints d’arthrite.

Les jeunes adultes atteints d’arthrite peuvent éprouver un certain nombre de difficultés lorsqu’il s’agit d’accéder à l’éducation postsecondaire. Ces difficultés comprennent des obstacles financiers, le besoin de souplesse en cas de poussée ainsi que les efforts nécessaires pour suivre le rythme des travaux scolaires tout en gérant une maladie chronique. Un rapport du COQES indique que 59 % des Canadiens handicapés âgés de 18 à 21 ans ont fait des études postsecondaires, comparativement à 72 % de leurs pairs qui ne sont pas atteints d’un handicap. Il existe d’autres disparités en matière de participation à l’université, puisque seulement 30,2 % des jeunes handicapés fréquentent l’université, comparativement à 45,3 % de leurs pairs.   

Selon l’Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s, « en plus de devoir effectuer la transition vers le postsecondaire, [les étudiants handicapés] doivent réfléchir à des systèmes complexes et à des scénarios qui peuvent ne pas toucher leurs pairs ». C’est le cas, par exemple, du transport adapté et de l’accessibilité du logement, de la gestion de leur état de santé et de leur traitement, de l’apprentissage d’une technologie d’assistance et de la nécessité de demander des mesures d’adaptation. « Ces activités “supplémentaires” ont une incidence sur la gestion du temps, les efforts et les priorités de l’élève. » Bien que des obstacles à l’accessibilité continuent d’exister pour de nombreux jeunes qui font leurs études postsecondaires, il existe des mesures de soutien pour vous aider à réussir.

Ces cinq conseils peuvent vous aider à accéder aux soutiens disponibles afin de pouvoir vous épanouir dans vos études et votre vie personnelle à l’école.

1. Apprenez à connaître vos droits et vos responsabilités

L’enseignement postsecondaire n’est pas soumis aux mêmes règles que l’enseignement secondaire, et les lois régissant les mesures d’adaptation ne sont pas les mêmes. Partout au Canada, la discrimination contre les étudiants de niveau postsecondaire en raison d’une invalidité est interdite. Cette interdiction s’applique notamment aux maladies chroniques et épisodiques comme l’arthrite. Le soutien aux élèves peut varier selon les régions et les établissements. Apprenez-en davantage sur les droits de la personne et la législation sur l’accessibilité dans votre province ou territoire afin de savoir à quoi vous attendre de votre école. Il se peut que votre établissement postsecondaire vous demande plus de documents à l’appui de votre incapacité que votre école secondaire et qu’il ne vous accorde pas exactement les mêmes mesures d’adaptation.

Ces droits s’accompagnent de responsabilités pour les étudiants, y compris la responsabilité de signaler le besoin de mesures d’adaptation et de fournir les documents requis. De plus, les étudiants doivent respecter les règlements liés aux accommodements de leur établissement.         

2. Décidez si vous êtes prêt à divulguer votre maladie ou non

La divulgation du besoin de mesures d’adaptation est une décision personnelle qui ne peut être prise que par vous. Certains élèves choisissent d’attendre et de voir comment les choses se passent, tandis que d’autres décident de divulguer leur maladie au début de leurs études afin d’être bien préparés avant qu’une crise ne se produise. Il est important de noter que la plupart des mesures d’adaptation, comme les preneurs de notes ou le temps additionnel pour les examens, doivent être obtenues auprès du bureau des services d’accessibilité de votre école ou l’équivalent. L’étudiant devra divulguer son incapacité et s’inscrire au bureau ainsi que fournir les documents nécessaires. Une fois que vous êtes inscrit, les services d’accessibilité de votre école coordonneront vos mesures d’adaptation. Vous n’êtes donc pas obligé de divulguer votre maladie à vos enseignants, même si vous pourriez choisir de le faire. En outre, sachez que vous pourriez devoir vous inscrire de nouveau aux services d’accessibilité au début de chaque année scolaire.     

3. Communiquez avec les services d’accessibilité de votre école

Les établissements postsecondaires ont le devoir de fournir des mesures d’adaptation raisonnables aux étudiants atteints d’un handicap afin d’éliminer les obstacles à la participation. Les collèges, universités et CÉGEPS financés par l’État offrent des services aux étudiants atteints d’un handicap. Un bureau de l’accessibilité ou un centre pour personnes handicapées peut fournir un certain nombre de services personnalisés aux élèves, y compris l’évaluation des demandes de mesures d’adaptation, la prestation d’un soutien et d’accommodements appropriés, la disponibilité des politiques et des procédures en formats accessibles, de l’aide pour communiquer avec les professeurs au besoin et le maintien de la confidentialité.

4. Informez-vous sur les autres services de soutien offerts par votre école

En plus de fournir des mesures d’adaptation scolaires, de nombreux établissements postsecondaires offrent d’autres soutiens aux étudiants handicapés. Il peut s’agir de programmes de mentorat par les pairs, de tutorat, d’accès à un stratège en apprentissage, de programmes d’orientation et de clubs ou de groupes sociaux. Votre école peut également offrir un certain nombre d’autres services qui peuvent vous aider à vous épanouir en tant qu’étudiant atteint d’arthrite, tels qu’un centre de santé pour étudiants, des services de counseling, du soutien à la rédaction scolaire, des ateliers offerts par la bibliothèque, des conseils scolaires et des services de carrière. Renseignez-vous sur ce qu’offre votre école et profitez de ces services conçus pour aider les élèves à réussir.   

5. Informez-vous sur les bourses et les soutiens financiers disponibles

Des établissements postsecondaires, des sociétés, des fondations et le gouvernement offrent un certain nombre de bourses et de subventions aux étudiants atteints d’un handicap. Prenez le temps d’examiner les possibilités qui existent à votre école et le financement offert par votre gouvernement provincial ou votre municipalité. Vous pouvez en apprendre davantage sur les programmes offerts par le gouvernement du Canada sur sa page Web Financement des études pour les personnes handicapées. Il existe également des sites Web qui présentent les bourses et les prix offerts aux étudiants atteints d’un handicap au Canada, y compris PrixAccès et Disabled-World. Certains organismes privés et sans but lucratif offrent également des bourses d’études, comme la bourse UCBeyond pour les étudiants atteints d’arthrite inflammatoire, la bourse Lupus Canada (en anglais) et la bourse d’études postsecondaires Bonnie-Cameron (en anglais) pour les étudiants atteints d’arthrite.

Adapté du Guide de ressources de transition pour étudiants handicapés créé par le Centre régional d’évaluation et de ressources (CRAR) : https://www.transitionresourceguide.ca/fr

Ces renseignements vous ont-ils été utiles?