Bien vivre

Vous avez peut-être l’impression que l’arthrite vous dérobe de vos expériences, de votre joie, de votre vie. Mais avec les connaissances et le mode de vie appropriés, vous ne ferez pas que gérer votre arthrite, vous vous épanouirez malgré elle. Dans ce site, vous trouverez des conseils en matière de santé et de bien-être, des trucs de prise en charge personnelle, des histoires inspirantes, et bien plus encore.

Histoires

Un pas à la fois pour cette postière

Un pas à la fois pour cette postière

Habituellement, lorsque vous êtes atteint d’arthrose au genou, vous n’allez pas chercher un emploi qui vous gardera en mouvement toute la journée. C’est pourtant exactement ce que Sandra a fait dernièrement.

Il y a de cela 10 ans, le diagnostic d’arthrose a surpris la Torontoise de 58 ans. Il n’y avait aucun antécédent d’arthrose ou d’autre forme d’arthrite dans sa famille et elle avait toujours maintenu une alimentation et un style de vie sains. En tant qu’ancienne sprinteuse de compétition, elle avait aussi conservé une routine de course au cours des années. Lorsque la douleur au genou est devenue persistante, son médecin l’a aiguillée vers un rhumatologue. Après tous les rendez-vous, les tests et le diagnostic d’arthrose, sa grande question était : « Et maintenant, quoi? »

« Je ne savais pas quoi faire », a dit Sandra. « Je recevais des injections de cortisone dans mon genou pour soulager la douleur, mais le problème subsistait. J’ai commencé à faire des recherches sur Internet. Je suis devenu comme une éponge et j’ai absorbé l’information en l’appliquant là où je pouvais. »

Sandra a ajouté que le site de la Société de l’arthrite est devenu sa « maison pendant un mois. J’ai tout lu ».

Elle y a fait des découvertes surprenantes. « J’ai réalisé que l’exercice allait devenir ma manière de gérer la douleur de mon arthrite. À partir de mes lectures et des vidéos que j’ai visionnés, je savais que je pouvais arriver à surmonter le tout. »

Photographie de SandraElle a commencé à travailler avec un entraîneur personnel qui lui a suggéré de renforcer son genou.

« Au début, c’était très difficile. Ces petits exercices me faisaient mal et la douleur était aussi présente dans mon fessier, mais lentement, je sentais que les muscles autour de mon genou se renforçaient et que je tolérais mieux la douleur. »

Sandra a donc pu recommencer à courir. Petit à petit, elle augmentait la distance. Avec sa bonne amie et voisine, elle s’est fixé comme objectif de participer à une course de 5 km à Niagara Falls en 2017 et elles y sont arrivées avec succès. « Cette course était importante pour moi. Savoir que j’y étais arrivée grâce à ce long travail. La présence d’une amie était tout aussi importante. Nous nous encouragions l’une l’autre. »

Quant à ses exercices quotidiens, Sandra a intégré le yoga dans sa routine. « Ma grande découverte, c’est le yoga. Ça m’aide tellement. Même les jours où je ressens de la douleur, je sors mon matelas, je fais ce que je peux et je m’efforce de passer au travers. Cela m’aide. »

Maintenant que Sandra travaille comme postière, une carrière qu’elle a débutée en juillet, et qu’elle marche en moyenne 10 km par jour, le yoga a pris encore plus d’importance. « Mes amis pensaient que j’étais folle de prendre ce nouvel emploi. Ils répétaient : tu fais de l’arthrite, comment y arrives-tu? Je répondais : un pas à la fois. »

Trouver un emploi comme postière est un choix inhabituel pour quelqu’un atteint d’arthrose du genou. « J’ai joué cartes sur table avec mes superviseurs dès le premier jour et ce qui est bien est qu’ils le savaient et ils m’ont soutenu. Si j’ai besoin d’aide ou d’accommodements, je sais qu’ils sont là pour moi ».