Bien vivre

Vous avez peut-être l’impression que l’arthrite vous dérobe de vos expériences, de votre joie, de votre vie. Mais avec les connaissances et le mode de vie appropriés, vous ne ferez pas que gérer votre arthrite, vous vous épanouirez malgré elle. Dans ce site, vous trouverez des conseils en matière de santé et de bien-être, des trucs de prise en charge personnelle, des histoires inspirantes, et bien plus encore.

Vie quotidienne

Conseils pour jardiner avec l’arthrite

Conseils pour jardiner avec l’arthrite

Pour plusieurs, un temps plus chaud peut signifier passer plus de temps à l’extérieur, ce qui peut inclure le jardinage. Le jardinage peut être une excellente activité pour votre corps et votre esprit. Cependant, pour les personnes atteintes d’arthrite, travailler dans une position inconfortable ou en faire trop à la fois peut vous faire souffrir et vous épuiser. Vous trouverez ci-dessous quelques suggestions pour vous aider à réduire la douleur et la raideur tout en évitant le surmenage, afin que vous puissiez continuer à profiter de votre temps passé dans le jardin.

1. Planifiez

Prendre le temps de planifier ce que vous voulez faire, comment vous allez le faire et qui pourrait vous aider vous permettra, à long terme, de ménager vos forces et de gagner du temps. En ayant une idée plus précise de la quantité de travail que vous pouvez raisonnablement accomplir en une journée et en programmant différentes tâches pour différents jours, vous éviterez d’en faire trop.

2. Échauffez-vous

Comme pour toute activité physique, il est important de s’échauffer au préalable. Allez marcher pendant 10 minutes à un rythme modéré pour stimuler votre cœur et votre corps ou essayez une séance guidée de 20 minutes d’échauffement pour les articulations.

3. Allez-y en douceur et prenez votre temps

Si vous avez été moins actif pendant les froids mois de l’hiver, votre corps aura besoin de temps pour s’adapter à une activité accrue. Pensez à augmenter graduellement à la fois la durée de vos activités physiques et les efforts que vous déployez en les pratiquant. Vous pouvez prévoir d’accomplir une tâche sur une semaine plutôt que d’essayer de tout faire le premier jour.

4. Allez-y à votre rythme

Il peut être tentant, par une belle journée, de passer des heures dans le jardin, mais vous risquez de vous sentir raide et endolori le lendemain. Prenez le temps « de vous arrêter et de sentir les roses ». Vous pourriez fixer une limite de temps et une alarme à l’avance, 30 minutes ou 1 heure par exemple, et vous y tenir.

5. Prenez régulièrement des pauses pour vous dégourdir

Rester trop longtemps dans la même position peut entraîner des raideurs et des douleurs. Prévoyez prendre des pauses fréquemment pour vous étirer. Il pourrait être utile de programmer une alarme qui vous rappellera de prendre une pause d’au moins 10 minutes chaque heure (et de la respecter!). Pour des suggestions d’exercices d’étirement faciles, consultez la page Les 10 meilleurs exercices du site Web de la Société de l’arthrite.    

6. Allégez la charge avec des appareils fonctionnels

De nombreuses activités de jardinage peuvent exercer un stress supplémentaire sur vos articulations, qu’il s’agisse de s’agenouiller pendant une longue période, de soulever des charges lourdes ou de saisir des outils de jardinage. Heureusement, il existe un certain nombre de produits qui peuvent faciliter le jardinage pour les personnes vivant avec l’arthrite. Par exemple, un tuyau d’arrosage léger sollicite moins les mains et les bras, tandis qu’un siège de jardinage peut être utilisé pour s’agenouiller et s’asseoir afin de rendre le jardinage plus confortable. Des outils dotés de poignées plus larges ou de manches plus longs peuvent également faciliter de nombreuses tâches lorsque vous êtes atteints d’arthrite. Visitez le Programme Facile d’emploi de la Société de l’arthrite pour en savoir plus sur les outils de jardinage conçus pour le confort.  

7. Changez de tâche

Comme le dit le dicton anglais, parfois « un changement de travail équivaut à un repos ». Si vous voulez continuer à travailler dans votre jardin, mais que vous voulez minimiser la pression sur vos articulations, changez régulièrement de tâches afin que les différentes parties de votre corps soient mises à profit. Prenez une pause entre un travail qui sollicite les jambes et le dos et une tâche qui requiert davantage vos bras ou vos mains. Si vous êtes à genoux depuis un certain temps, essayez une tâche en position debout ou assise. N’oubliez pas de garder vos articulations bien alignées avec une bonne posture pour éviter les blessures ou les contraintes inutiles.  

8. Faites venir le jardin à vous 

Si travailler à la hauteur du sol est difficile pour vos hanches, vos genoux ou votre dos, envisagez des jardinières surélevées ou un jardin étagé. Vous trouverez peut-être cela plus facile de travailler en position assise ou debout plutôt que de devoir vous pencher ou vous agenouiller.

9. Couvrez-vous

Certaines formes d’arthrite et certains médicaments contre l’arthrite inflammatoire peuvent rendre les personnes plus sensibles au soleil. Il est important de bien se couvrir si l’on passe beaucoup de temps à l’extérieur. Un chapeau à larges bords, une chemise légère à manches longues et des pantalons peuvent vous aider à rester couvert et au frais. Appliquez de l’écran solaire et n’oubliez pas de couvrir les endroits de votre corps qui pourraient être exposés lorsque vous vous penchez, comme le bas de votre dos, votre cou et vos chevilles.

10. Protégez vos articulations

Il est important de se rappeler les bases de la protection des articulations lorsque vous travaillez dans le jardin. Essayez d’éviter de soulever de lourdes charges en transportant de petites charges plutôt qu’une grosse charge ou utilisez un chariot avec des roues pour transporter les objets les plus lourds. Si des amis ou des membres de votre famille peuvent vous aider, déléguez-leur les tâches les plus difficiles. Pour des suggestions sur la manière de réduire la tension lorsque vous soulevez une charge, consultez les conseils Soulèvement d’objets.
 

Contenu créé avec les conseils d’une experte:

Ilene Cohen Ackerman, ergothérapeute (Ontario)
Responsable d’un projet clinique et ergothérapeute œuvrant au sein de la Société de l’arthrite