La Société de l’arthrite intervient pour le maintien d’un registre essentiel sur l’arthrite juvénile

Un financement sur trois ans donne de la stabilité à l’une des bases de données les plus importantes en son genre

Pour ouvrir le Mois de l’arthrite juvénile 2015, la Société de l’arthrite annonce aujourd’hui qu’elle s’engage à financer pendant trois ans l’une des études les plus importantes au Canada sur l’arthrite juvénile idiopathique (AJI). La Société investira en effet 300 000 $ pour assurer la survie du registre canadien de l’arthrite juvénile (« ReACCH ») qui, depuis 2005, a suivi les jeunes Canadiens ayant nouvellement reçu un diagnostic d’arthrite.

L’étude – l’une des plus grosses cohortes sur l’AJI dans le monde – offre un moyen puissant de mener des recherches approfondies sur l’une des principales causes d’invalidité chronique chez les enfants canadiens. Entreprise en 2005, elle s’est penchée sur le cas de 1 500 enfants canadiens atteints d’AJI, effectuant un suivi des répercussions et de la progression de la maladie.

« Comme aucun nouvel investissement ne venait assurer la pérennité de ce registre plus que nécessaire, nous nous sommes sentis dans l’obligation d’agir pour nous assurer que des découvertes essentielles dans le domaine – comme celles qui émergent déjà de ReACCH – ne soient pas perdues », a expliqué Mme Joanne Simons, directrice générale de la mission à la Société de l’arthrite.

« Nous trouvons de nouvelles réponses sur la progression de l’arthrite juvénile et sur ce qui attend les jeunes patients au cours des prochaines années, et nous pouvons ainsi donner espoir aux familles qui vivent avec la réalité quotidienne de cette maladie chronique, a-t-elle ajouté. Il se pourrait aussi que nous tirions des leçons utiles pour les adultes arthritiques. »

Points importants concernant ReACCH :
  • 1 500 enfants ayant reçu un nouveau diagnostic d’AJI ont été suivis pendant cinq ans
  • Données colligées sur l’activité de la maladie, les symptômes, les marqueurs d’inflammation, les lésions articulaires, la médication, l’état fonctionnel et la qualité de vie
  • Résultats préliminaires : 42 % des enfants subiront des poussées douloureuses, même lorsque l’arthrite est inactive
  • Résultats préliminaires : les chances de rémission varient selon le type d’AJI
  • Collaboration entre 16 centres de rhumatologie pédiatrique, qui forment l’alliance canadienne des chercheurs en rhumatologie pédiatrique (Canadian Alliance of Pediatric Rheumatology Investigators; CAPRI)
  • La Société de l’arthrite est actuellement son seul bailleur de fonds
« En disposant de suffisamment de temps, nous pourrons analyser les données et trouver des choses très intéressantes, a souligné Lori Tucker, médecin-chercheuse et présidente de la CAPRI. Nous pourrons brosser un portrait exact de la façon dont l’arthrite affecte la vie actuelle et future d’un enfant, tout en établissant les grandes lignes de la progression de l’arthrite juvénile et des répercussions des nouveaux traitements. »

D’un océan à l’autre, pas moins de 24 000 enfants et adolescents sont atteints d’arthrite. De plus en plus de données sur les Canadiens arthritiques laissent entendre que les origines de la maladie peuvent souvent être retracées jusque dans l’enfance.

À propos de la société de l’arthrite

La Société de l’arthrite met des vies en mouvement depuis plus de 65 ans. Vouée à la réalisation de sa vision – bien vivre tout en créant un avenir sans arthrite –, la Société est le principal organisme caritatif canadien du domaine de la santé qui offre de l’information, des programmes éducatifs et du soutien aux plus de 4,6 millions de Canadiens atteints d’arthrite. Depuis sa création en 1948, la Société est le plus important bailleur de fonds non gouvernemental de la recherche sur l’arthrite au Canada, ayant investi près de 190 millions de dollars dans des projets qui ont mené à des percées en matière de diagnostic, de traitement et de soins des personnes atteintes d’arthrite. La Société de l’arthrite est agréée par le Programme de normes d’Imagine Canada. Pour plus d’information ou pour faire un don, visitez arthrite.ca.
- 30 -

Pour de plus amples renseignements ou pour organiser une entrevue, veuillez communiquer avec :

Jeff Jurmain 
Spécialiste des communications – Société de l’arthrite
416-979-3348, poste 3354
jjurmain@arthrite.ca Retour aux nouvelles