L'arthrite fait mal à la population active canadienne

Un répondant sur trois au sondage « Apte au travail » (« Fit for Work ») menée pour le compte de la Société de l'arthrite déclare avoir arrêté de travailler à cause de l'arthrite. Ce sondage a été mené auprès de 1 057 Canadiens vivant avec l'arthrite dans le but d'examiner, de cerner et de mieux comprendre l'impact de cette maladie invalidante. Il est très alarmant de constater que près de 60 pour cent de ces répondants qui ont arrêté de travailler à cause de l'arthrite étaient âgés de 18 à 54 ans.

« L’arthrite est la principale cause d’invalidité au Canada et coûterait à l’économie canadienne plus de 33 milliards de dollars par année, affirme Janet Yale, présidente et chef de la direction de la Société de l’arthrite. Notre objectif est de nous assurer que les Canadiens qui vivent avec l'arthrite ont accès en temps opportun à des soins et à un traitement appropriés pour leur permettre d'être pleinement productifs au travail. »

La maladie n’apporte pas que son lot de douleur physique, mais aussi de stress émotionnel et d’inquiétudes financières. En effet, 70 pour cent des répondants ont déclaré souffrir d’anxiété liée au travail. Leur principale inquiétude est de savoir s'ils pourront continuer de gagner un revenu satisfaisant, s'ils seront capables d'accomplir leurs activités professionnelles et s'ils seront en mesure de limiter suffisamment leurs symptômes pour pouvoir continuer de travailler.

L'arthrite touche aussi la qualité de vie. Le sondage révèle que 53 pour cent des répondants ont été obligés de réduire leurs activités quotidiennes à cause des limites que leur impose la maladie.

« En tant que personne vivant avec l'arthrite, je peux vous affirmer que la maladie a eu des répercussions sur ma vie professionnelle et personnelle, déclare Laura Moses, âgée de 30 ans. Heureusement, j'ai trouvé un traitement qui est efficace et je ne peux qu'espérer qu'il continue à me donner une bonne qualité de vie. Je suis chanceuse de travailler encore à temps plein et d'avoir une assurance pour m'aider à payer les coûts, mais je sais que tous n'ont pas la même chance. »

À ce chapitre, près de la moitié des Canadiens atteints d'arthrite n'ont pas pu avoir accès à un traitement adéquat et nécessaire au cours de la dernière année. Notamment, 24 pour cent des répondants n'ont pas pu se procurer de médicaments d'ordonnance et 30 pour cent n'ont pas pu se prévaloir des services de physiothérapeutes ou d'ergothérapeutes, principalement à cause des coûts.

« Les résultats du sondage sur l'accès au traitement sont inquiétants, car cela confirme le fardeau économique, physique, émotionnel et psychologique de la maladie sur les Canadiens en milieu de travail qui sont atteints d'arthrite. Ils renforcent le rôle important et nécessaire que la Société de l'arthrite et d'autres intervenants doivent jouer pour éliminer les obstacles à l'accès au traitement et créer un milieu de travail pro-arthrite », soutient Janet Yale.

Le sondage qui a été mené par la firme Léger Marketing a été rendu possible grâce à une subvention des Laboratoires Abbott du Canada. Les Laboratoires Abbott, une entreprise de soins de santé mondiale diversifiée, a apporté son soutien à l'initiative « Apte au travail » (« Fit for Work ») à l'échelle canadienne et à l'échelle internationale. Le but de cette initiative est de montrer qu'une intervention et un traitement plus précoces et des politiques de retour au travail mieux adaptées pourraient aider les personnes, même celles atteintes de troubles musculosquelettiques graves, à continuer de contribuer de façon significative à leur milieu de travail.

À propos de la société de l'arthrite

La Société de l’arthrite est déterminée à réaliser sa vision : bien vivre tout en créant un avenir sans arthrite. La Société est le principal organisme caritatif du domaine de la santé au Canada qui offre des services éducatifs et des programmes de soutien aux 4,6 millions de personnes arthritiques du pays et à leurs proches. Fondée en 1948, elle est devenue le plus important bailleur de fonds non gouvernemental de la recherche sur l’arthrite au Canada en investissant plus de 180 millions de dollars dans des projets qui ont mené à des percées dans le diagnostic et le traitement de la maladie ainsi que dans les soins aux personnes arthritiques.

– 30 –

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour une demande d'entrevue, veuillez communiquer avec :

Tonique Harry
Media Profile
416-342-1847
tonique.harry@mediaprofile.com 

Natalie Pavlenko
La Société de l’arthrite
Responsable nationale du marketing et des communications
416-979-7228, poste 3348
npavlenko@arthritis.ca   

Afficher le sommaire exécutif de la « Apte au travail » enquête
Voir « Apte au travail » Fiche d'information

L’impact de l’arthrite au Canada : aujourd’hui et au cours des 30 prochaines années est disponible au www.arthritisalliance.ca/docs/20111117_2130_impact_of_arthritis_french%20Final.pdf

Retour aux nouvelles