Au canada, 24 000 enfants sont atteints d’arthrite

L’arthrite est souvent perçue comme une maladie liée au vieillissement. Toutefois, selon un rapport publié aujourd’hui par la Société de l’arthrite, jusqu’à 24 000 enfants canadiens âgés de 18 ans ou moins (ou 3 enfants sur 1 000) souffrent actuellement de l’une des formes de la maladie.

« Compte tenu des effets permanents de l’arthrite, ces chiffres sont plutôt troublants, affirme Janet Yale, présidente et chef de la direction de la Société de l’arthrite. Nous devons parfaire les protocoles thérapeutiques et de dépistage, accroître les investissements dans la recherche ainsi qu’améliorer les programmes et les services afin d’alléger le fardeau que représente l’arthrite pour les enfants du pays. »

Les nouvelles données sont tirées d’un rapport produit par le Service communautaire de recherche et d’évaluation sur l’arthrite (ACREU). Elles découlent d’une analyse des résultats de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadienne (de 2007 à 2010) et ont été examinées en consultation avec des rhumatologues pédiatriques parmi les plus reconnus dans leur domaine.

« Nous saluons la Société de l’arthrite, qui a fait preuve d’initiative en demandant une mise à jour des données dans ce domaine, affirme la Dre Elizabeth Badley, directrice du Service communautaire de recherche et d’évaluation sur l’arthrite, qui a dirigé l’analyse. Un consensus clair sur l’ampleur du problème est une étape incontournable si nous espérons un jour y trouver une solution. Cela devrait aider à mobiliser les intervenants du milieu de l’arthrite autour de cette cause commune afin d’appuyer les enfants atteints de la maladie et leur famille. »

La Société de l’arthrite offre un certain nombre de programmes conçus pour les enfants, notamment :

  • un programme de distribution de sacs à dos conçus spécialement pour ménager les articulations à l’intention des enfants de 10 ans et moins ayant reçu un diagnostic d’arthrite – le sac à dos contient un certain nombre de produits adaptés aux enfants atteints de la maladie, dont un ours en peluche muni d’une compresse amovible pouvant être réchauffée ou refroidie;
  • un comité consultatif national sur l’arthrite juvénile, qui a été mis sur pied début 2013 pour aider à orienter l’approche de la Société en ce qui concerne l’élaboration de ressources et de programmes pour les enfants atteints d’arthrite;
  • un programme spécial de dons pour financer la recherche et les programmes visant à relever concrètement les défis liés à l’arthrite juvénile;
  • des camps d’été destinés aux enfants atteints d’arthrite en Colombie-Britannique, en Nouvelle-Écosse et au Québec ainsi que des journées spéciales pour les familles qui doivent composer avec l’arthrite juvénile en Alberta, au Manitoba et en Ontario;
  • un congrès pour les familles du Canada atlantique qui sera tenu à Halifax le mois prochain;
  • en Ontario, un projet pilote d’atelier interactif de prise en charge de la douleur chronique destiné aux enfants de 4 à 12 ans – cet atelier fondé sur une approche adaptée aux enfants présente des stratégies éprouvées pour la prise en charge personnelle de la maladie.

De plus, la Société de l’arthrite a récemment versé une subvention de recherche à M. Simon Eng du Hospital for Sick Children pour la création d’un système de classification des données recueillies auprès des enfants atteints d’arthrite. Ce système devrait aider à comprendre les mécanismes biologiques qui sous-tendent la maladie.

Le Dr Rae Yeung, directeur de thèse de M. Eng à l’hôpital ainsi qu’à l’Université de Toronto explique : « Ce projet nous aidera à créer des traitements spécifiquement adaptés aux individus et entraînant aussi peu d’effets secondaires que possible. Par conséquent, il constituera un moyen d’apporter d’importantes améliorations aux normes de soins et à la qualité de vie de toutes les personnes atteintes d’arthrite, notamment les enfants. »

Les formes d’arthrite qui peuvent être diagnostiquées chez les enfants et les adolescents sont multiples, et les effets sur le développement physique sont parfois dévastateurs. L’arthrite idiopathique juvénile est la forme d’arthrite la plus courante chez les jeunes, mais ceux-ci peuvent également être atteints du lupus, de l’arthrite psoriasique et de la vascularite, entre autres. Forme la plus courante d’arthrite chez les adultes, l’arthrose est quant à elle beaucoup plus rare chez les enfants et les adolescents.

Pour obtenir un complément d’information sur l’arthrite chez les enfants ou pour appuyer la recherche et les programmes liés à l’arthrite juvénile, veuillez visiter le site www.arthrite.ca/enfance.

À propos de la société de l’arthrite

Vouée à la réalisation de sa vision – bien vivre tout en créant un avenir sans arthrite –, la Société de l’arthrite met des vies en mouvement depuis plus de 65 ans. Fondée en 1948, la Société est le principal organisme caritatif du domaine de la santé qui offre de l’information, des programmes éducatifs et du soutien aux plus de 4,6 millions de Canadiens atteints d’arthrite. Depuis sa création, la Société est le plus important bailleur de fonds non gouvernemental de la recherche sur l’arthrite au pays, ayant investi plus de 185 millions de dollars dans des projets qui ont mené à des percées en matière de diagnostic, de traitement et de soins des personnes atteintes d’arthrite. Pour de plus amples renseignements ou pour faire un don, veuillez visiter le www.arthrite.ca.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements ou pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :

Douglas Emerson
Directeur national, Communications – Société de l’arthrite
Tél. : 416-979-7228, poste 3348
Cell. : 647-706-0440
Courriel : demerson@arthritis.ca

Retour aux nouvelles