Mois de l’arthrite juvénile : Sous l’impulsion de la Société de l’arthrite, un appel est lancé pour

Les patients sont tenus d’accepter des traitements plus fréquents et moins efficaces

Pour les enfants canadiens atteints de certaines formes d’arthrite, la simple injection d’un corticostéroïde peut aider à atténuer la douleur et à prévenir l’apparition de lésions articulaires. Toutefois, afin que les patients aient accès à ces médicaments, les rhumatologues pédiatriques du Canada doivent engager un processus complexe et peu fiable qui empiète sur le temps consacré aux patients.

Dans un exposé de position publié aujourd’hui, la Société de l’arthrite appelle les fabricants et les gouvernements à œuvrer pour une résolution rapide du problème en vue de veiller à ce que les jeunes Canadiens en situation de vulnérabilité soient en mesure de recevoir les traitements en temps opportun.

« Un processus qui érige des obstacles entre un patient et son droit d’accès au traitement est tout simplement inacceptable, déclare Joanne Simons, directrice générale de la mission de la Société de l’arthrite. Au nom des familles dont les enfants ont besoin de ce traitement, la Société de l’arthrite travaille de concert avec toutes les parties pour arriver à une solution. »

Sécuritaire, efficace et peu coûteux, l’AristopanMD TH (hexacétonide de triamcinolone intra-articulaire) est utilisé depuis plus de 30 ans pour réduire l’inflammation des articulations et diminuer la douleur chez certains enfants atteints d’arthrite juvénile idiopathique. Un diagnostic rapide et un traitement précoce peuvent prévenir les symptômes de douleurs et les complications graves chez les enfants en pleine croissance.

Valeo Pharma est actuellement la seule entreprise autorisée à produire l’AristospanMD TH pour sa vente au Canada, mais elle ne fabrique plus le médicament. Malgré cet écart entre l’offre et la demande, AristospanMD TH ne figure actuellement pas dans la Base de données canadienne sur les pénuries de médicaments.

Un rhumatologue pédiatrique qui souhaite prescrire le médicament à un jeune patient doit, pour chaque dose de six mois, remplir une longue demande au Programme d’accès spécial (PAS) de Santé Canada. Lorsqu’une demande est approuvée, le médicament est obtenu auprès d’un producteur ne détenant pas les droits de distribution au Canada en dehors de cette procédure. Santé Canada signale qu’en moyenne, 15 à 20 demandes d’accès à l’AristospanMD TH sont traitées chaque semaine pour des enfants atteints d’arthrite.

« Les effets de l’Aristospan sont plus efficaces et durables que tout autre corticostéroïde injectable, ce qui permet un plus grand intervalle de temps entre les traitements, explique le Dr Brian Feldman, chef du service de rhumatologie à l’hôpital SickKids de Toronto et président du comité consultatif sur l’arthrite juvénile de la Société de l’arthrite. L’accès difficile au médicament signifie que bien des enfants doivent multiplier les visites chez le médecin et les injections douloureuses. C’est une situation ardue pour les familles qui vivent près de la clinique, mais c’est pire encore pour les familles qui doivent se déplacer. » Les familles concernées sont invitées à contacter la Société de l’arthrite pour de plus amples renseignements sur la question de l’AristospanMD TH et des modèles de communications à envoyer à leurs législateurs fédéraux et provinciaux.

On estime que 24 000 enfants et adolescents canadiens âgés de 18 ans ou moins – ou plus de trois enfants sur 1 000 – sont atteints d’arthrite. C’est un chiffre alarmant, surtout compte tenu de la croyance populaire selon laquelle l’arthrite ne touche pas les enfants. La forme la plus souvent diagnostiquée est l’arthrite juvénile idiopathique (AJI), mais les jeunes peuvent également être atteints du lupus, de l’arthrite psoriasique, de la vascularite et d’autres formes de la maladie.

Pour en apprendre davantage sur l’arthrite chez les enfants et les adolescents, ou pour soutenir la recherche et les programmes destinés à l’arthrite juvénile, visitez le www.arthrite.ca/juvenile.

À propos de la société de l’arthrite

Vouée à la réalisation de sa vision – bien vivre tout en créant un avenir sans arthrite –, la Société de l’arthrite met des vies en mouvement depuis plus de 65 ans. Fondée en 1948, la Société est le principal organisme caritatif du domaine de la santé qui offre de l’information, des programmes éducatifs et du soutien aux plus de 4,6 millions de Canadiens atteints d’arthrite. Depuis sa création, la Société est le plus important bailleur de fonds non gouvernemental de la recherche sur l’arthrite au pays, ayant investi plus de 185 millions de dollars dans des projets qui ont mené à des percées en matière de diagnostic, de traitement et de soins des personnes atteintes d’arthrite. Pour de plus amples renseignements ou pour faire un don, veuillez visiter le www.arthrite.ca.

- 30 -

Pour tout renseignement supplémentaire ou pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :

Jeff Jurmain
Spécialiste des communications — Société de l’arthrite
Tél. : 416-979-7228, poste 3354
Courriel : jjurmain@arthritis.ca

Retour aux nouvelles