Conseils et stratégies d’emploi pour les jeunes adultes atteints d’arthrite

How young people living with arthritis can prepare for the future of work

La pandémie de COVID-19 a eu de nombreuses répercussions sur l’emploi. Un grand nombre d’employés ont été licenciés ou ont vu leurs heures de travail réduites, tandis que certains travailleurs des services essentiels cumulent plus d’heures et de quarts de travail qu’à l’accoutumée. Le télétravail est devenu plus courant pour ceux qui occupent des postes ou qui travaillent dans des domaines où cela est possible, bien que beaucoup continuent de craindre pour leur santé et leur sécurité dans le cadre de contrats précaires ou de travail à la tâche. À une époque où il peut être difficile de trouver de bons emplois, que peuvent faire les jeunes adultes atteints d’arthrite pour améliorer leur employabilité? Vous trouverez ci-dessous une liste de conseils et de stratégies que vous pourriez envisager afin de développer vos compétences et votre réseau, que vous soyez actuellement employé, sous-employé ou au chômage.

Stratégies pour développer vos compétences et votre réseau

  • Trouver un mentor

    Un mentor peut vous être très utile en vous fournissant un encadrement professionnel et en vous aidant à élargir votre réseau. Choisissez une personne qui occupe un poste que vous aimeriez un jour occuper et apprenez-en davantage sur elle et sur son rôle. Il peut s’agir d’une personne atteinte d’arthrite qui a réussi sur le plan professionnel ou qui œuvre dans un domaine qui vous intéresse. Envoyez-lui un message demandant une courte réunion virtuelle (moins d’une heure) et préparez quelques questions sur son cheminement de carrière. Ne lui demandez pas tout de suite d’être votre mentor, mais voyez plutôt comment se déroulera la réunion. Faites un suivi en lui envoyant un message de remerciement et, si vous croyez avoir établi un lien avec la personne, vous pourrez alors lui demander si elle serait disposée à s’entretenir à nouveau avec vous à l’avenir.

  • Cherchez à obtenir de la rétroaction 

    Demandez à votre superviseur ou à vos collègues de vous faire part de leurs commentaires sur votre rendement et, en accueillant ceux-ci avec reconnaissance et un esprit ouvert, vous pourriez contribuer à votre croissance professionnelle et démontrer que vous êtes déterminé à vous améliorer. Parfois, il peut être difficile de recevoir des critiques sur son rendement, mais considérez-les comme des occasions d’apprentissage et de croissance personnelle.

  • Trouvez des occasions de bénévolat 

    Si vous avez le temps et si vous en êtes capable, faire du bénévolat peut vous aider à acquérir de nouvelles compétences et à établir de nouveaux liens tout en augmentant votre niveau d’expérience. C’est aussi une occasion d’effectuer des tâches ou de contribuer à des projets qui seraient associés à un poste de niveau supérieur si le travail était rémunéré. Un certain nombre d’organismes offrent des postes de bénévolat virtuels dans divers domaines que vous pouvez assumer depuis le confort de votre domicile. Par exemple, CUSO International et les Nations Unies proposent des postes de volontariat virtuel dans les domaines du développement des entreprises, des communications, de l’art et du design, de l’éducation et du soutien informatique.

  • Soyez à l’affût des expériences professionnelles 

    Si vous êtes actuellement aux études ou que vous allez bientôt les entamer, envisagez la possibilité de participer à des programmes coopératifs, à des stages ou à d’autres projets études-travail. Ces programmes peuvent vous aider à acquérir des compétences professionnelles importantes tout en enrichissant votre expérience de travail et votre réseau professionnel. De nombreuses organisations proposent désormais des stages virtuels qui peuvent être effectués à partir de votre domicile. Certains métiers spécialisés proposent également des programmes d’apprentissage qui permettent d’apprendre un métier tout en étant rémunéré. Si vous vous sentez à l’aise de révéler que vous êtes atteint d’arthrite, vous pourriez communiquer avec le coordonnateur de stages de votre établissement scolaire afin de vous assurer que l’organisation où vous travaillerez dispose de politiques, offrent de la formation et se conforment à de bonnes pratiques en matière d’accessibilité. Il est interdit à toute organisation d’exercer une discrimination à l’encontre d’un employé en raison d’un handicap. Informez votre coordonnateur de stages si vous éprouvez des problèmes à cet égard.

  • Continuez d’apprendre

    Alors que le monde des affaires et la technologie évoluent, on s’attend souvent à ce que les employés possèdent un large éventail de connaissances et de compétences, comme la conception de sites Web, l’analyse de données, le marketing et les communications. Heureusement, il existe un certain nombre de formations gratuites en ligne qui peuvent vous aider à vous perfectionner en acquérant des compétences qui pourraient être utiles aux employeurs. Des services tels que EdX et Coursera offrent des programmes gratuits conçus par des universités et des organisations reconnues sur une variété de sujets : Sorbonne Université, Université catholique de Louvain, École Polytechnique. Généralement, ces cours offrent la possibilité d’étudier à votre rythme et dans le confort de votre domicile, vous permettant de vous adapter plus facilement en cas de poussée d’arthrite.

  • Trouvez des solutions

    Si vous souhaitez progresser dans votre carrière, il est important de garder un esprit orienté vers les solutions. La créativité et la résolution de problèmes sont des compétences clés qui sont recherchées par les employeurs. Bien qu’il soit souvent plus facile d’évoquer des problèmes ou de trouver des raisons pour lesquelles quelque chose ne fonctionnera pas, il est important de rester axé sur les solutions et de consacrer des efforts à résoudre tout problème qui survient de façon créative et innovante. Cela vous donnera un avantage sur vos pairs.

  • Identifiez et développez vos forces 

    Le rapport de Deloitte de 2018 établit huit nouveaux « archétypes » de l’avenir de la main-d’œuvre, à savoir le protecteur, l’innovateur, l’influenceur, l’intégrateur, le pointeur, l’interprète, le bâtisseur et le conservateur. Ces archétypes s’appuient sur différentes forces et capacités telles que l’empathie, le jugement, la génération d’idées, le leadership, l’habileté à établir des relations avec les autres, la créativité, l’organisation, la création d’actifs physiques et virtuels, et l’innovation en matière d’expérience client. Bien que certains de ces archétypes puissent changer à la suite de la pandémie de COVID-19, en comprenant mieux vos propres forces et en travaillant à les développer, vous aurez une meilleure idée de la façon dont vous pourriez vous intégrer au marché du travail de l’avenir.

  • Développez votre réseau

    Selon Business Insider (en anglais), entre 70 et 85 % de toutes les offres d’emploi ne sont pas affichées publiquement, mais sont pourvues grâce au réseautage. Vous pourriez tirer profit d’un solide réseau social et professionnel lors de votre prochaine recherche d’emploi. Si possible, prenez le temps de participer à des événements de réseautage virtuel gratuits dans votre collectivité qui sont liés à votre champ d’intérêt. Des sites Web comme Eventbrite.ca ou https://www.meetup.com/fr-FR/ offrent de nombreux événements gratuits portant sur un large éventail de sujets. Faites un effort pour parler à d’autres participants. Si cela peut vous aider, vous pouvez dresser une liste de questions à l’avance, telles que « Qu’est-ce qui vous a attiré vers cet événement? », « Vous travaillez ou étudiez dans quel domaine? », « Aimez-vous votre travail ou votre champ d’études? » Si vous avez un compte de réseautage professionnel en ligne, comme LinkedIn, demandez-leur si vous pouvez les ajouter comme contacts, puis envoyez-leur un message de suivi mentionnant qu’il a été agréable de les rencontrer.

  • Apprenez à rédiger une lettre de présentation et un curriculum vitæ remarquables 

    Vous avez peut-être beaucoup d’expérience, de compétences et de connaissances. Cependant, si vous n’êtes pas en mesure de le démontrer, vos possibilités seront limitées. Bien qu’il soit tentant de créer un seul modèle de curriculum vitæ pour répondre à plusieurs offres d’emploi en ligne, la création d’un CV et d’une lettre de présentation adaptés à chaque emploi peut vraiment vous aider à vous démarquer. Il est important de démontrer que vous possédez les compétences propres à l’emploi auquel vous postulez. Par exemple, si le poste à pourvoir requiert des compétences organisationnelles et que vous avez de l’expérience en restauration rapide, vous pouvez indiquer : « Mon sens de l’organisation a été mis en valeur dans un milieu où tout se déroulait rapidement et qui laissait peu de place à l’erreur : je remplissais avec précision plus de 100 commandes de clients par jour ». Vous pouvez décrire vos compétences de cette façon : « J’ai fait preuve de [compétences] en [actions], ce qui a mené à [résultats]. » Des services communautaires tels que l’aide gratuite pour la rédaction du curriculum vitæ pourraient être offerts dans votre région. Vous pouvez aussi chercher des conseils en ligne. Les guides Rédiger son curriculum vitæ du gouvernement du Québec et Conseils pour rédiger un CV et une lettre d’accompagnement du gouvernement de l’Ontario sont également des outils très utiles. Si votre expérience de travail est limitée, vous pouvez y ajouter votre expérience de bénévolat ou des compétences pertinentes que vous avez acquises au cours d’une formation ou de vos études.

  • Communiquez avec des services d’emploi pour personnes en situation de handicap

    Si votre arthrite fait en sorte qu’il vous est parfois difficile de travailler, vous pourriez envisager de communiquer avec un service d’emploi pour personnes ayant un handicap. Il existe plusieurs services locaux et nationaux pouvant aider les personnes handicapées à trouver un emploi. Par exemple, La Marche des dix sous du Canada offre des services d’emploi à travers le pays (vous pouvez sélectionner votre province ou territoire ainsi que votre langue dans le coin supérieur droit) ou vous pouvez visiter le 211.ca ou composer le 2-1-1 pour en savoir plus sur les services d’emplois offerts aux personnes handicapées dans votre collectivité.

Obligation d’accommoder pendant la pandémie de COVID-19

Les employeurs ont toujours l’obligation d’accommoder les personnes handicapées, même si celles-ci sont en télétravail pendant la pandémie de COVID-19 et qu’elles ne travaillent pas de leur lieu de travail habituel. Pour plus de détails, veuillez consulter le Guide pour les gestionnaires sur l’obligation de prendre des mesures d’adaptation pendant la pandémie de COVID-19 du gouvernement du Canada.

L'arthrite et le travail

Pour en apprendre davantage sur vos droits en milieu de travail et les demandes de mesures d’adaptation, visitez le portail pour les employés L’arthrite et le travail de la Société de l’arthrite.

Cette ressource a été mise à jour en décembre 2020 avec la collaboration de :

Arif Jetha, Ph. D.
Chercheur, Institut de recherche sur le travail et la santé
Professeur adjoint, École de santé publique Dalla Lana, Université de Toronto

Joy Phillips