Médicaments anti-inflammatoires

Que sont les AINS et les coxibs?

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont une classe de médicaments qui servent à traiter la douleur et l’inflammation causées par l’arthrite. Ils ne contiennent pas de stéroïdes, d’où l’adjectif « non stéroïdiens ». Les AINS forment une catégorie très large de médicaments, dont certains peuvent être obtenus en vente libre, comme l’acide acétylsalicylique (p. ex., AspirinMD, EntrophenMD, NovasenMD), l’ibuprofène (p. ex., MotrinMD ou AdvilMD) et le naproxène (AleveMD). La liste d’AINS est longue et on en trouve une vingtaine en pharmacie. Un coxib (c.-à-d. célécoxib [CelebrexMD]) est un AINS spécialement conçu pour réduire les risques d’ulcères à l’estomac. Bien que les coxibs soient moins nocifs pour l’estomac, ils présentent les mêmes effets secondaires que les autres AINS et peuvent causer de l’indigestion, des nausées, des crampes et des brûlements d’estomac.

À quoi servent les AINS et les coxibs?

Les AINS et les coxibs servent à traiter l’arthrite inflammatoire et l’arthrose. Ils constituent des traitements de première intention pour l’arthrose et ils aident à maîtriser les symptômes de l’arthrite inflammatoire, mais ils ne modifient pas l’évolution de cette dernière. Ils sont donc utilisés comme complément d’un ARMM ou d’un agent biologique dans le traitement de l’arthrite inflammatoire.

Ils peuvent être pris pour aider à maîtriser les symptômes, régulièrement ou au besoin. Votre fournisseur de soins de santé vous conseillera sur la meilleure façon de prendre des AINS et des coxibs.

Combien de temps faut-il pour qu’un AINS ou un coxib fasse effet?

Certaines personnes ressentent les effets d’un AINS ou d’un coxib quelques heures seulement après avoir pris la première dose. D’autres n’en ressentent les effets que quelques jours, voire une semaine ou deux après le début du traitement. En général, si les effets ne sont pas ressentis dans les deux ou trois premières semaines, ces médicaments ne seront sans doute d’aucune utilité.

Comment les AINS et les coxibs sont-ils administrés?

Les AINS sont généralement offerts sous forme de pilules à prendre par voie orale.

Le diclofénac est un AINS offert en préparation topique sous les noms commerciaux PennsaidMD et Voltaren EmulgelMD. Le PennsaidMD est un médicament sur ordonnance qui peut être utilisé pour réduire la douleur de l’arthrite. Le Voltaren EmulgelMD est offert en vente libre et est indiqué pour soulager la douleur associée aux blessures musculaires ou articulaires récentes. Lorsqu’on l’applique selon les directives fournies sur la peau recouvrant une articulation, seule une très petite quantité du médicament est absorbée, ce qui permet de réduire considérablement les effets secondaires souvent causés par les AINS.

Quel AINS ou quel coxib vous convient le mieux?

Votre fournisseur de soins de santé vous demandera peut-être de faire l’essai de plusieurs AINS pour déterminer celui qui vous convient le mieux, car les effets varient d’une personne à l’autre.

Pendant combien de temps devrai-je prendre des AINS ou des coxibs?

Si la douleur causée par votre arthrose est présente la plupart du temps, votre médecin prescripteur pourrait vous recommander de prendre des AINS ou des coxibs de façon régulière. Si la douleur causée par votre arthrose n’est pas persistante, vous pouvez les prendre au besoin seulement.

L’arthrite inflammatoire est une maladie chronique qui exige le plus souvent un traitement à vie. Ce traitement peut comprendre la prise d’AINS ou de coxibs, régulièrement ou au besoin. Toutefois, l’arthrite inflammatoire exige habituellement l’utilisation d’un ARMM ou d’un agent biologique.

Quels sont les risques de crise cardiaque et d’AVC liés à la prise d’AINS ou de coxibs?

Santé Canada et la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis ont examiné toutes les études disponibles sur les AINS et les coxibs. Les deux organismes ont conclu que la prise d’AINS et de coxibs entraîne une augmentation du risque de trouble cardiovasculaire (p. ex., angine de poitrine, crise cardiaque et AVC).

Il est vrai que les AINS augmentent le risque de trouble cardiovasculaire, mais de façon limitée par rapport à d’autres facteurs de risque. Par exemple, l’hypertension et le tabagisme posent un risque plus important que la prise d’AINS.
Le risque est le plus élevé chez les personnes qui prennent ces médicaments pendant une longue période et présentent des facteurs de risque ou des antécédents de maladie cardiovasculaire. Santé Canada a émis les recommandations suivantes :

  • La prise d’AINS ou de coxibs doit être évitée juste avant, durant ou après une opération au cœur (pontage).
  • Les personnes qui présentent des antécédents de maladie cardiovasculaire (p. ex., angine de poitrine, crise cardiaque, accident ischémique transitoire [AIT] ou insuffisance cardiaque congestive) doivent être prudentes si elles prennent des AINS ou des coxibs.
  • Les patients qui présentent des facteurs de risque de maladie cardiovasculaire (p. ex., diabète, tabagisme, taux élevé de cholestérol, obésité ou antécédents familiaux) doivent également être prudents s’ils prennent des AINS ou des coxibs. Si d’autres options thérapeutiques plus sûres existent, il faut les choisir de préférence.
  • Les AINS et les coxibs doivent être utilisés à la plus faible dose efficace, le moins longtemps possible.

Si vous avez une maladie cardiovasculaire ou si vous présentez des facteurs de risque associés à ce type de maladies et que vous avez besoin d’un AINS, votre médecin prescripteur pourrait vous recommander le naproxène. Le naproxène s’est révélé être l’AINS entraînant le moins de risques liés aux troubles cardiovasculaires. Veuillez discuter de cette question avec votre fournisseur de soins de santé.

Que sont les corticostéroïdes?

Le cortisol est une hormone produite naturellement par les glandes surrénales. Il remplit de nombreuses fonctions dans notre corps, notamment sur le plan anti-inflammatoire. Le cortisol est parfois considéré comme le « frein » de notre système immunitaire, car il empêche ce dernier de s’affoler en cas d’infections, de blessures et de traumatismes. Le corps ne peut toutefois pas produire assez de cortisol pour combattre l’arthrite inflammatoire. Les corticostéroïdes (ou corticoïdes), comme la prednisone, imitent l’action anti-inflammatoire du cortisol dans le corps et aident à atténuer la douleur et l’enflure causées par l’arthrite. Les corticostéroïdes sont couramment appelés « stéroïdes ».

Les stéroïdes sont très efficaces pour réduire l’inflammation, mais leurs effets indésirables font obstacle à leur utilisation à long terme.

À quoi servent les corticostéroïdes?

Les injections de stéroïdes peuvent servir à gérer la douleur aiguë et l’inflammation associées à l’arthrose. La prednisone, un stéroïde oral, n’est pas couramment utilisée ou recommandée pour la prise en charge de l’arthrose.

La prise de prednisone par voie orale ou les injections de stéroïdes peuvent aider à atténuer la douleur et l’enflure associées à l’arthrite inflammatoire.

Combien de temps faut-il pour que les corticostéroïdes fassent effet?

Les stéroïdes agissent vite (habituellement en quelques jours) et certaines personnes se sentent mieux quelques heures après avoir reçu l’injection.

Comment les corticostéroïdes sont-ils administrés?

Les stéroïdes peuvent prendre la forme de pilules ou être injectés directement dans une articulation ou autour d’un tendon.

Quel corticostéroïde vous convient le mieux?

L’injection d’un stéroïde dans une articulation touchée par l’arthrose peut être envisagée si aucune des autres options de traitement n’a procuré de soulagement contre la douleur et l’enflure.

Si vous êtes atteint d’arthrite inflammatoire, votre fournisseur de soins de santé pourrait vous recommander des stéroïdes administrés soit par voie orale soit par injections, selon les particularités de votre maladie.

Pendant combien de temps devrai-je prendre des corticostéroïdes?

Cette décision revient entièrement à votre fournisseur de soins de santé puisqu’elle dépend des particularités de votre maladie. Les stéroïdes sont souvent utilisés comme mesure provisoire dans le traitement de l’arthrite inflammatoire. Ils aident à maîtriser l’inflammation en attendant que les antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM) commencent à agir. Ils peuvent également être utilisés pour les patients qui subissent une poussée d’arthrite inflammatoire. Idéalement, les stéroïdes doivent être utilisés à la plus faible dose possible efficace et pour une période limitée.

En général, les stéroïdes n’ont pas un rôle important à jouer dans la prise en charge de l’arthrose à long terme.

Qu’est-ce que la viscosuppléance?

La viscosuppléance (ou viscosupplémentation) consiste à injecter de l’hyaluronane — une substance translucide semblable à un gel — dans une articulation pour traiter l’arthrose. L’hyaluronane est une composante importante du cartilage et du liquide synovial (le liquide épais qui lubrifie l’articulation). L’injection de cette substance dans l’articulation la lubrifierait (comme l’huile dans un moteur), accroîtrait sa mobilité et réduirait la douleur.

À quoi sert la viscosuppléance?

Il a été démontré que ces injections ont des effets bénéfiques modestes dans les cas d’arthrose du genou ou de la hanche légère à modérée.

La viscosuppléance n’est pas couramment recommandée pour le traitement de l’arthrose en raison de ses bienfaits limités, des risques d’effets secondaires et des coûts élevés des divers agents disponibles.

Comment les agents de viscosuppléances sont-ils administrés?

Certains produits sont administrés sous forme d’injection unique tandis que d’autres sont injectés sur une base hebdomadaire pendant trois ou cinq semaines.

On peut se procurer des produits de viscosuppléance sans ordonnance, mais l’injection doit être pratiquée par un fournisseur de soins de santé.

Quel agent de viscosuppléance vous convient le mieux?

Une injection de viscocuppléance peut être envisagée pour les patients atteints d’arthrose si aucune des autres options n’a procuré de soulagement contre la douleur et l’enflure.

Aucune donnée n’indique la supériorité d’un produit de viscosuppléance en particulier, et la réponse à ces agents varie d’une personne à l’autre.

Pendant combien de temps devrai-je avoir recours à la viscosuppléance?

Les injections peuvent être pratiquées de nouveau à une date ultérieure si elles se révèlent utiles; toutefois, on ne connaît pas les effets que produisent des injections répétées.

En général, la viscosuppléance ne joue pas un rôle important dans la prise en charge de l’arthrose à long terme.

Explorez d’autres ressources Explorez d’autres ressources

Arthritis Medications A Reference Guide
Guide sur les médicaments contre l’arthrite

Un guide exhaustif rédigé par des experts et contenant des renseignements détaillés sur les médicaments utilisés pour traiter l’arthrite.

Florence Tsui
Des découvertes surprises – L’histoire de Florence Tsui

Une découverte accidentelle aide à créer un tout nouveau test sanguin pour diagnostiquer la spondylarthrite ankylosante et exclure les simples maux de dos. 

Ask an expert
Demandez à un expert

Obtenez des réponses et des conseils d’une équipe de professionnels de la santé.