Une aide socioéconomique : le régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI)

1 mars 2017

Emilie BrousseauSaviez-vous que les personnes admissibles au crédit d’impôt pour personnes handicapées ont accès au REEI?

Le REEI est un véhicule d’épargne à long terme très avantageux qui permet aux personnes touchées par des limitations physiques ou mentales importantes et prolongées d’économiser en vue d’une invalidité ou de la retraite. Il permet également à une famille de cotiser afin d’assurer la sécurité financière d’un proche touché par la maladie. Il est aussi possible pour un parent ou un mandataire d’ouvrir un REEI pour un mineur.

Pour y être admissible, une personne doit :

  • être admissible au crédit d’impôt pour personnes handicapées;
  • avoir le statut de résident canadien;
  • être âgé de moins de 60 ans;
  • avoir un numéro d’assurance sociale.

Les avantages financiers du REEI sont nombreux, notamment sur le plan des prestations versées par le gouvernement, qui sont établies selon le niveau de cotisation (argent déposé) au régime et la situation financière du titulaire du régime. La subvention canadienne pour l’épargne-invalidité peut atteindre 3 500 $ par année, alors que le bon canadien pour l’épargne invalidité peut atteindre un maximum annuel de 1 000 $. D’ailleurs, une personne à faible revenu pourrait toucher le bon canadien sans cotiser elle-même au régime. Pour connaître tous les détails, visitez le site de Service Canada.

« Étant atteinte d’arthrite juvénile depuis 27 ans, je suis bien consciente que ce genre de handicap pose des défis bien particuliers, et ce, dans toutes les sphères de la vie. En effet, vivre avec une maladie chronique rend parfois le statut de travailleur à temps plein difficile à atteindre et à maintenir. Quand j’ai entendu parler du REEI, je n’ai pas hésité un instant avant d’y adhérer. Je me suis dit qu’à partir de maintenant, je profiterais de chaque programme d’aide offert pour améliorer ma qualité de vie. Ainsi, je prévois déjà mon avenir en mettant de petites sommes de côté tout en recevant des montants du gouvernement. Je trouve cela motivant et rassurant pour l’avenir! »

- Émilie Brousseau